Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 13 novembre 2018

Gataca (Franck Thilliez)




Nationalité de l’auteur: Française
Editions Pokcet
Collection Thriller (12 Avril 2012)
numéro 15076
608 pages
ISBN-10: 2266227602
ISBN-13: 978-2266227605
Genre: Thriller
Lu le: 31 Octobre 2018
Ma note: 19/20




Résumé/4ème de couverture:

Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l'homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l'ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l'extinction.
Bienvenue à GATACA...

Mon avis:
           
            J’avais découvert il y quelque temps Franck Thilliez avec le premier tome des aventures de Sharko et Lucie Hennebelle que j’avais beaucoup aimé et qui a fait en sorte que j’avais déjà placé l’auteur dans les bons auteurs à suivre et à continuer de découvrir. Pour ce deuxième tome, Franck Thilliez est maintenant dans ma liste des auteurs favoris pour lequel je dois absolument tout lire!!! En effet, Gataca est une lecture excellente!!!!!! Elle est encore dans mon esprit avec cette envie d’y retourner, d’être encore dans cette lecture! Cette chronique partira peut-être donc dans tous les sens… Commençons d’ors et déjà que, tout comme le premier tome, cette lecture s’est faite en commun avec Ingrid du blog Les instants de lecture (sa chronique est ici!): on ne change pas une équipe qui gagne!

Points de vue/Critiques:

            Mon amie Elsa m’avait offert ce livre puisqu’elle avait immédiatement pensé à moi en découvrant cette histoire par rapport aux thèmes abordés: les grands singes, la latéralité, l’histoire et le fait d’être gaucher, la génétique, l’anthropologie, la paléontologie et tout ceci inclut dans une histoire de psychopathes, de meurtres et de thriller. Et elle avait bien évidement raison! J’ai même été vraiment surprise de constater qu’un livre racontant une histoire de fiction pouvait autant être proche de soi. Donc merci Elsa pour m’avoir fait découvrir Franck Thilliez et pour ce joli coup de coeur.

Encore une fois, on retrouve une intrigue basée sur la science. Ici, on aborde différents domaines comme l’éthologie, la génétique, l’anthropologie et la paléontologie. Mais Franck Thilliez a une manière hors du commun pour expliquer des choses véritablement complexes en quelques mots, en une ou deux phrases, de manière simple sans que cela soit catégorisé comme une explication pour les nuls. Il arrive tout simplement à vulgariser des sujets scientifiques, que des scientifiques comme moi, n’arrivent même plus à faire! J’ai donc été vraiment bluffé de voir comment il arrive à donner des définitions de l’ADN ou de la PCR en seulement une phrase! Et c’est sans dire que cela, et toutes les choses scientifiques relatées dans son histoire, sont véridiques! Même en étant scientifique et plus ou moins dans le milieu, j’ai en plus appris nombre de choses!!! En plus d’apprendre, Franck Thilliez nous amène à réfléchir: sur notre condition, sur l’évolution de l’Homme, sur notre futur et sur nos origines. Et comme tout est basé sur des faits réels, la frontière entre réalité et fiction est mince: c’est effrayant mais on en redemande!
« Gataca » est donc une histoire qui m’a happé, divertit, apprit, fait voyagé, tenu en haleine, fait creuser les méninges, fait faire des recherches: coup de coeur littéral!

Avec ses nombreuses thématiques, « Gataca » est donc une histoire dense et complexe. Au début, nous assistons à différents faits, liés aux meurtres, aux recherches, à l’enquête, aux différents personnages. Cela semble donc partir un peu dans tous les sens, mais certaines choses sont tout de suite liées sans que l’on connaisse évidement le lien général de tout cet ensemble. On se creuse donc les méninges pour deviner tout les tenants et aboutissants et ayant vous dire que quelque soit les idées et hypothèses que vous avez en tête, le dénouement est bien plus complexe et tordu (dans le bon sens du terme)! A contrario, nous nous étions plus ou moins focalisées sur le mot Gataca et sa signification: cela était justement plus simple qu’il n’y paraissait, la surprise était donc d’autant plus grande lorsque l’on apprend que la réponse était tout simplement sous nos yeux… 

Toute la construction du roman est magistrale et tout est formidablement bien orchestré. Les rebondissements s’enchaînent sans cesse: lorsqu’une question trouve un semblant de réponse, d’autres voient le jour. On va de surprises en surprises, sans que cela soit déroulant, ennuyeux ou trop absurdes. Concernant l’enquête, j’ai juste trouvé dommage que la moitié du roman voit Lucie et Sharko enquêtait de façon séparée et qu’il n’y ait pas vraiment d’échanges d’informations entre les deux. Heureusement, ils finissent par se retrouver: leur duo est imparable pour l’enquête et pour leurs personnes. 


Les petits textes de l’auteur en début et fin d’ouvrage sont de petites mines d’informations très intéressants qui permettent d’en savoir plus sur l’auteur et sa relation avec son histoire et ses recherches. Comme il est précisé, il n’est pas obligatoire d’avoir lu « Le syndrome E » pour lire « Gataca » mais afin de suivre l’évolution des personnages et mieux comprendre leur situation, il est tout de même recommandé de les lire dans l’ordre.

En bref:

            Un gros coup de coeur! Les nombreux thèmes abordés dans ce thriller prenant et haletant n’ont pu que résonner en moi pour me faire littéralement plongée dans cette histoire terriblement addictive. L’intrigue est résolument complexe pour offrir un dénouement tordu et indevinable mais Franck Thilliez arrive comme toujours à expliquer tous les aspects scientifiques et les ficelles emmêlées de l’intrigue de manière simple et constructive. Il est difficile et déprimant de sortir d’une histoire à laquelle on se sent proche… C’est vraiment passionnant, je veux y retourner, et retrouver cette fabuleuse ambiance captivante!!!! 

Autour du livre:
  • Tome 1: Le syndrôme E (<— chronique à retrouver ici)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire