Mes derniers avis ROMANS:

 

jeudi 28 mai 2020

Princesse Sara, tome 11 & 12



PRINCESSE SARA, TOME 11: JE TE RETROUVERAI

Scénario: Audrey Alwett
Illustrations: Nora Moretti
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Soleil (19 Septembre 2018)
Collection Blackberry
48 pages
ISBN-10: 2302071085
ISBN-13: 978-2302071087
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 21 Mai 2020
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Sara est contrainte de travailler à la conception d'automates dans le sous-marin de Larcan, le machiavélique membre du Club des automates. Elle ne peut voir son fiancé, James, que lors d'une partie d'échecs vespérale où Larcan le ridiculise systématiquement. Confinés dans un huis clos insupportable, les deux amoureux n'ont que peu de temps pour s'échapper, car la blessure de James semble empirer chaque jour...



PRINCESSE SARA, TOME 12: COUPABLE!

Scénario: Audrey Alwett
Illustrations: Nora Moretti
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Soleil (11 Septembre 2019)
Collection Blackberry
48 pages
ISBN-10: 2302077601
ISBN-13: 978-2302077607
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 22 Mai 2020
Ma note: 16/20

Résumé/4ème de couverture :

Sara et James vivent dans la clandestinité à New York. James a survécu mais a perdu un bras. Ils survivent tant bien que mal dans le bidonville de Fivepoints, mais l'étau se resserre et la fuite n'est pas une solution durable. Bientôt, Sara devra se retourner et faire face à ses accusateurs. Elle qui a déjà tout perdu risque bien de devoir miser sur la dernière chose qui lui reste…

Mon avis:

            Une grande pause dans la saga a fait en sorte qu’en me replongeant dans le tome 11, je ne me rappelait plus vraiment de certains aspects. Je me rappelais notamment l’histoire de l’attentat et de l’accusation de Sara, mais je dois avouer que son histoire avec James (et même James en lui-même) ne m’a absolument pas rappelé l’histoire précédentes. Mais peu importe, on se laisse très vite prendre par les nouvelles aventures de Sara. Et avec tout ce qu’elle est en train de vivre, l’optimisme et la joie coutumière qui caractérise Sara depuis sa plus tendre jeunesse, s’est envolé. Si cela est novateur et n’est pas quelque chose auquel on est habitué, ce nouvel angle est largement normal et logique. Le fait que Sara perde tout espoir apporte surtout une très grande gravité à l’histoire. Et quand on constate ce qui arrive à James, on se dit que l’on s’éloigne radicalement de la bande-dessinée jeunesse où il était question de petites filles et de leur quotidien.

On retrouve régulièrement avec grand plaisir tout les personnages qui gravitent autour du quotidien de Sara, personnages que l’on a rencontré depuis les premiers albums, durant l’enfance de Sara. Même si cette dernière reste le personnage principal, l’histoire revient de temps en temps sur tous les autres personnages: on a l’impression de graviter autour d’une véritable petite famille. 

Le douzième tome clôture un cycle et l’on se demande ce qu’il adviendra de la suite!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire