lundi 11 mai 2020

Les brumes de Cendrelune, tome 1: Le jardin des âmes (Georgia Caldera) #PLIB2020






Nationalité de l’auteur: Française
Editions J’ai Lu (2 Octobre 2019)
348 pages
ISBN-10: 2290165611
ISBN-13: 978-2290165614
Genre: Fantasy
Lu le: 29 Avril 2020
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule...

Mon avis:

            Une nouvelle lecture dans le cadre du prix PLIB 2020 qui me fait découvrir un peu plus le domaine de la fantasy, que j’aime beaucoup mais que je ne lis que de temps en temps. Et tant mieux, car puisque l’on peut retrouver les codes classiques du genre assez souvent je pense, lire de temps en temps une histoire de fantasy, bien construite, immersive et compréhensible, fait toujours mouche, et je passe à chaque fois un moment. Le premier tome des « Brumes de Cendrelune » a parfaitement rempli son rôle, malgré les premières pages qui sont difficiles à nous faire plonger dans l’univers. L’histoire avance très rapidement et c’est un régal. Dommage que ce premier tome s’arrête en plein milieu d’une action et d’une intrigue.

Points de vue/Critiques:

            Avec un mélange de dystopie, puisque l’on se situe dans un monde qui a été  imaginé après le monde « classique » des humains tel qu’on le connait, Georgia Cladera a imaginé un monde riche et complexe, totalement fantaisiste. On découvre ainsi un monde recouvert de cendre, où plantes et animaux n’existent plus et qui est gouverné de façon dictatorial par des dieux auxquels, le peuple doit se soumette. Les 50 première pages, introductives et nécessaires à mettre en place ce monde particulier, ont eu du mal à produire leur effet. Je pense que c’est seulement lorsque l’intrigue et les actions se mettent en place que j’ai plus compris le monde fantastique de Cendrelune, avec ses codes et son fonctionnement.

Heureusement, l’action se met en place assez rapidement et une fois enclenchée, elles sont successives. Ajoutons à cette dynamique le fait que les chapitres se divisent entre les deux personnages principaux, le résultat est que les pages défilent très vite! Nous avons cependant, quelque fois des chapitres selon le point de vue d’autres personnages secondaire,s que l’on ne revoient pas forcément dans la suite de l’histoire. Je n’ai donc pas vu l’intérêt de cette mise en lumière puisqu’elle n’est que passagère et elle nous déroute et nous écarte du chemin principal de l’intrigue. 
En plus d’apporter un certain rythme et alimenter une certaine frénésie de lecture, découvrir les points de vue de Céphise et de Verlaine est très intéressant car leur mode de vie est tellement radicalement opposé que la dualité et les enjeux sont d’autant plus majeurs. Mais les actions et la dynamique sont tellement enclenchées, que parfois, l’évolution entre ces deux personnages tellement différents, est trop rapide et soudaine. Actions et relations ont donc la même évolution trépidante, dommage de ne pas avoir dissocier la dynamique des deux. 

Comme une saga digne de ce nom, ce premier tome se clôture de façon beaucoup trop brutale et nous stoppe dans des actions haletantes pour mieux nous mettre l’eau à la bouche pour la suite. L’intrigue étant tout à fait particulière et singulière, avec des personnages multiples cachant chacun des enjeux et des secrets, on ne peut qu’être avide de découvrir la suite, une fois mordu à l’hameçon. Entre la vie passée et familiale de Céphise, sa vie actuelle et sa nouvelle vie auprès de Verlaine, et avec ses pouvoirs, ses convictions et les enjeux, je me pose de multiples questions que l’autrice a plus ou moins mis de côté à mesure que l’histoire avançait… mais qui, j’en suis sûre, referont surface obligatoirement à un moment ou à un autre afin de pimenter le tout!  

En bref:

            Un très bon premier tome qui nous plonge avec envie et frénésie dans l’univers des « brumes de Cendrelune », malgré le fait que les premières pages soient un peu difficiles à bien comprendre pour s’immerger pleinement dans cet univers fantastique dans lequel les Dieux sont tout puissants sur le monde et sur le peuple. Néanmoins, on plonge rapidement dans l’action. Dés lors, le rythme est prenant et haletant. Dommage que les relations entre les personnages principaux avancent tout aussi (trop) traitement que les actions palpitantes. Avec une fin de tome qui nous laisse comme deux ronds de flans et avec une intrigue prenante qui n’est sûrement qu’aux prémices de ses capacités, on a hâte de continuer cette série!

Autour du livre:

Fait parti des 5 finalistes pour le PLIB 2020
Lu en numérique
#ISBN9782290165614


Aucun commentaire:

Publier un commentaire