Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 22 mars 2020

Les soeurs Grémillet, tome 1: Le rêve de Sarah






Scénario: Giovanni Di Gregorio
Illustrations: Alessandro Barbucci
Nationalité des auteurs: Italienne
Editions Dupuis (10 avril 2020)
72 pages
ISBN-13: 979-1034736973
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 21 Mars 2020
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture :

Plonger dans l'histoire comme dans un rêve... Dans un turquoise lumineux et mélancolique apparaissent pour la première fois les trois soeurs Grémillet, guidées par des méduses qui flottent, jusqu'au grand arbre et son palais de verre. À l'intérieur, une petite méduse lévite au-dessus d'un lit. Sarah, l'aînée, ne s'explique pas ce rêve étrange. Obsédée par ce mystère, elle parviendra à l'élucider avec l'aide de ses deux soeurs.

Mon avis:

            Parce que j’aime beaucoup le travail de Alessandro Barbucci (avec la saga « Ekhö »), je n’ai pas hésité à vouloir découvrir cette nouvelle série jeunesse. Nous rencontrons donc nos trois héroïnes qui sont soeurs: Sarah, Cassiopée et Lucille. Elles ont toutes un caractère diamétralement opposé, mais cela ne les empêchent pas d’être complémentaires et se former une sorte de « ligue » leur permettant « d’enquêter ».
Sarah, l’aînée, a tendance à vouloir protéger et/ou diriger ses sœurs suivant la situation. Cassiopée est une artiste dans l’âme, tandis que Lucille est plus discrète et préfère la compagnie des animaux (en particulier les chats) à celle des humains. 


            Les soeurs vont donc reformer momentanément leur trio d’enquête car elles se posent des questions concernant le passé de leur mère, qui s’avère être très mystérieuse, qui évite les questions et qui cache des choses. On nous emmène donc dans une enquête familiale émouvante, teintée d’une dimension fantastique. Car entre les découvertes au grenier et les rêves étranges et récurrents de Sarah, il y a forcément anguille sous roche. Les 70 pages sont pleinement nécessaires pour connaitre la famille et suivre une petite enquête qui trouve sa résolution en fin d’ouvrage, même si on a toujours l’impression que tout va trop vite (il s’agit juste d’une impression, puisqu’avec le recul on se rend compte que tout a été narré comme il faut). 

Les auteurs nous proposent ici un récit à la fois familial et onirique, avec des illustrations magnifiques. Un univers dans lequel on prend plaisir à s’immerger. Et puisque le deuxième tome s’intéresse à Cassiopée, on imagine très bien une trilogie (minimum) pour cette série, qui n’a pas finit de nous surprendre et de nous dévoiler des choses concernant cette famille!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire