Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 7 août 2019

La chambre des morts (Franck Thilliez)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Pocket (2006)
numéro 12985
342 pages
ISBN-10: 2266205013
ISBN-13: 978-2266205016
Genre: Thriller
Lu le: 27 Juillet 2019
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Imaginez… Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d’éoliennes désert. Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.

Mon avis:

            Pour une fois, je ne fais pas les choses dans l’ordre puisque j’ai eu l’occasion de commencer la saga de Franck Thilliez regroupant Lucie Hennebelle et Franck Sharko, et qu’avec « La chambre des morts », on commence la saga qui suit uniquement Hennebelle. Je remonte donc le temps afin de découvrir l’inspectrice et j’ai pu d’or et déjà constater son évolution ! La première enquête de Lucie nous entraîne dans une histoire à suspence glauque à souhait, faisant de ce récit un vrai livre de thriller !

Points de vue/Critiques:

            Le début de l’histoire nous raconte des faits et des situations qui pourraient très bien être réelle : renverser par accident, en pleine nuit, une personne et/ou découvrir un joli magot à porter de main, qui nous tend les bras alors que l’on est dans une situation de chômage. Comment réagirions-nous ? Car entre ce que la raison nous dit de faire avec le recul et ce que le peur ou le stress peuvent nous faire faire sur le moment, il y a souvent un grand écart ! Ce début de roman nous met donc directement les pieds dans le plat et cela instaure immédiatement un climat de haute tension.

            Parallèlement à ce début similaire à un voie de fait ancré dans la réalité, on aborde un autre aspect beaucoup plus sombre et horrifique avec ce monstre qui s’en prend aux enfants et aux animaux. C’est perfide, presque dégoutant, mais s’en est presque jubilatoire par certains moments et certains côté puisque, lorsque l’on est amateur du genre, je pense que c’est ce que l’on attend d’un bon thriller, prêt à vous faire frissonner. Et quand en plus, le frisson ne vient pas forcément du fait d’avoir du sang, des crimes et des horreurs, mais qu’il peut aussi venir de la « simple et normale » nature humaine face à tout ce qu’elle est capable de faire pour de l’argent, c’est vraiment bien réfléchi !

            Pour avoir lu les autres livres avec Lucie Hennebelle, aux côtés de Franck Sharko, je trouve que cette Lucie là, dans sa découverte, reste assez mystérieuse voire timide. Elle ne devient pas immédiatement un personnage que l’on peut trouver attachant, touchant ou réaliste, sans être pour autant antipathique ! On n’en découvre pas beaucoup sur elle, gardant sa part d’ombre et de mystères afin que le lecteur ait envie d’en apprendre plus sur elle ! 

En bref:


            Dans « La chambre des morts » nous faisons la connaissance du personnage de Lucie Hennebelle, une jeune enquêtrice perspicace et intrépide dans ses débuts, et qui est avant tout discrète et mystérieuse, nous donnant l’envie d’ne savoir plus sur elle. Avec la jeune femme, nous sommes entraînés dans une histoire ayant un côté sombre, terrifiant et glauque à souhait, mais également un côté plus ancré dans la réalité avec des situations où la nature humaine peut se révéler être beaucoup plus perfide lorsqu’il est question d’argent, ce qui nous donne matière à réfléchir. Bref, un bon thriller à suspense !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire