Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 11 juillet 2019

Un jour, Aliénor m'a dit (Karine Micard)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Solar (13 Juin 2019)
272 pages
ISBN-10: 2263159711
ISBN-13: 978-2263159718
Genre: Contemporain
Lu le: 23 Juin 2019
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

            Aurélia, 35 ans, est journaliste d'investigation et animatrice phare du petit écran. Entre son boulot très prenant, la pression incessante de sa productrice, son couple qui bat de l'aile et ses enfants en bas âge qu'elle n'a pas le temps de voir, Aurélia se sent dépassée par son quotidien. Sa vie bascule le jour où, lors d'une interview à Bordeaux, un industriel sur lequel elle enquête l'agresse violemment. Alors qu'elle tente de recouvrer ses esprits, elle se trouve nez à nez avec Aliénor d'Aquitaine. Hallucination ou révélation ? Au fil de nouvelles apparitions, la grande reine livre à Aurélia ses conseils de femme et la conduit petit à petit à se poser les bonnes questions. Plutôt que chercher sa place de femme, pourquoi ne pas s'autoriser à la prendre, tout simplement ?
Deux femmes, deux époques, une rencontre improbable... Une belle histoire de solidarité féminine qui invite à reprendre le pouvoir sur son existence.

Mon avis:

            Je remercie une nouvelle fois les éditions Solar pour l’envoi de ce nouveau livre qui illustre une belle période de sortie littéraire pour la maison d’édition ! A noter au passage que les livres de chez Solar ont toujours une couverture magnifique et inspirante. Dans l’histoire de Karine Micard, l’alliance d’une histoire contemporaine ponctuée par le féminisme avec une figure féminine emblématique du Moyen-Âge (que je ne connais que de nom malheureusement) en la personne d’Aliénor d’Aquitaine est véritablement le chose qui m’a interpellé et qui m’a donné envie de livre ce livre. Et après la lecture, je dois avouer que l’alliance est parfaitement maîtrisée, qu’elle apporte véritablement quelque chose de novateur faisant en sorte d’être pris dans cette spirale féministe bienveillante qui nous fait passer une très agréable moment de lecture.

Points de vue/Critiques:

            On commence cette lecture en faisant la connaissance d’Aurélia, une maman et une vrai working-girl au bord du burn-out, à cause de sa responsable, détestable à souhait, alors qu’elle continue d’être passionné par son métier de journaliste d’investigation qui enquête sur le terrain. Par sa vie et ses problèmes personnels et professionnels, Aurélia incarne assez bien la femme moderne actuelle et de ce fait, la compréhension et le feeling ressenti avec ce personnage passe très facilement dés le début.

            Après s’être fait agressée lors d’une de ses enquêtes, Aurélia va se retrouver de temps en temps en tête à tête avec Aliénor d’Aquitaine. Ses apparitions font se faire de manière occasionnelle et à chaque fois, Aliénor ne vient pas seulement pour apparaître et repartir ce qui aurait vraiment alourdit le phénomène et dévaluer les propos, non, elle vient véritablement lorsque cela est nécessaire dans la vie d’Aurélia afin de lui insuffler une petite leçon concernant le féminisme sacrée pour lui permettre de revenir sur les rails de sa vie. Ce petit phénomène paranormal n’est absolument pas expliqué et là n’est absolument pas la question. On ne cherche pas à savoir le pourquoi du comment et c’est un esprit rationnel comme le mien qui vous le dit !
Les interventions d’Aliénor sont vraiment justes, enrichissantes et très intéressantes puisque non seulement elle prodigue ces conseils concernant la puissance du féminin sacrée mais en plus, cela est en lien direct avec la conditions des femmes, et donc d’elle-même, à son époque, au Moyen-Âge, car on apprend énormément sur sa vie de manière claire, conquise et condensée.
L’autrice a donc parfaitement su nuancer son propos pour faire véhiculer le message de la puissance du féminin dans une vie actuelle en utilisant Aliénor d’Aquitaine comme messager dans une histoire contemporaine.

En bref:


            Pour un premier roman, Karine Micard maîtrise très bien son sujet dans « Un jour, Aliénor m’a dit ». En effet, à travers une histoire contemporaine et une femme comme on peut en rencontrer beaucoup aujourd’hui, l’autrice à insuffler avec beaucoup de maîtrise et d’intérêt, la notion de la puissance du féminisme sacrée en faisant apparaître régulièrement dans le récit, Aliénor d’Aquitaine, une figure féminine emblématique du Moyen-Âge. Ces rencontres improbables sont savamment bien dosées et sont extrêmement enrichissantes. C’est une belle histoire de solidarité féminisme à travers les époques qui invite à reprendre le pouvoir sur son existence. Si vous voulez vous initiez à cette notion de la puissance du féminisme sacrée sans passer par un essai à proprement parlé, « Un jour, Aliénor m’a dit » est l’alliance parfaite entre roman et guide !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire