Mes derniers avis romans:



lundi 17 juin 2019

Le petit roi du monde (Philippe Amar)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Plon (23 Mai 2019)
470 pages
ISBN-10: 225926350X
ISBN-13: 978-2259263504
Genre: Contemporain
Lu le: 11 Avril 2019
Ma note: 18/20




Résumé/4ème de couverture:

            Victor a douze ans. Orphelin né sous X, il a été placé très tôt chez " Tatie ", une femme qui l'élève comme son propre fils. Entouré de ses amis David et José, Victor mène la vie de tous les adolescents de son âge, entre les cours au collège, les leçons de violon – sa passion – et les conseils de Maïa, son éducatrice. 
Mais la santé de Tatie est fragile. Alors, quand l'Aide Sociale à l'Enfance lui trouve des parents adoptifs " sur catalogue ", Victor décide de se choisir une " maman " tout seul ! 
Avec l'aide de ses copains, il crée un faux profil sur un site de rencontres et jette son dévolu sur " Lily des Lilas ", une femme qui selon lui a toutes les qualités pour devenir la meilleure des mamans. Mais bien qu'elle soit touchée par la démarche du jeune garçon, Lily, pâtissière dans un palace, n'a absolument pas l'intention d'adopter qui que ce soit... Il en faudrait plus pour décourager Victor ! Déterminé à tout tenter pour la convaincre, il déploie mille stratagèmes pour parvenir à ses fins... 

Mon avis:

            J’ai reçu il y a un petit moment déjà ce livre en épreuves non corrigées bien avant sa sortie, et assisté à un atelier de pâtisserie en présence de l’auteur grâce à la maison Lenôtre qui nous a accueilli sur son bateau école, l’auteur ayant lui-même fait quelques gammes d’apprentissage durant plusieurs mois afin de mieux se plonger dans cet univers et donc dans ses personnages et son histoire.  Merci donc aux éditions Plon et à la maison Lenôtre pour cette opportunité et surtout pour ce magnifique livre qui fut un réel coup de cœur !

Points de vue/Critiques:

            Avant toute chose et pour vous garantir, ou tout du moins essayer de vous montrer à quel point cette histoire est à découvrir, sachez que bien avant sa sortie officielle en France, « Le petit roi du monde » avait déjà été exporté et traduit à l’étranger et que le processus pour son adaptation au cinéma était déjà enclenché étant donné que Michelle Laroque a acquis les droits !

            J’ai trouvé que l’histoire du « petit roi du monde » était une histoire extrêmement riche et que le fait qu’il soit adapté au cinéma ne m’étonne pas du tout, au contraire, j’ai hâte de découvrir comment tout cela va s’arranger ! En effet, si le récit est axé principalement sur Victor, un orphelin en quête d’identité, d’amour et de parents, c’est surtout aussi de nombreuses personnes que l’on rencontrent, qui gravitent autour du petit garçon, que l’on imaginent parfaitement et qui sont toutes très attachantes, qui font aussi la force de ce récit, même si on peut les considérer comme personnages secondaires. Il est ainsi difficile d’identifier quel personnage j’ai préféré : le tendre et attachant petit Victor, la dévoué et touchante Tatie, la professionnelle mais humaine Maïa, la solide et droite Lily ou encore le complice et sympathique patron de bar ou encore les formidables et solidaires amis David et José ?

            De part le métier de chez pâtissière de Lily, la gastronomie sucrée est donc au coeur de cette histoire, alléchante ! Néanmoins, cette pâtisserie n’est pas si omniprésente que cela dans le récit, ce que j’ai apprécié, puisque de manière générale, c’est tout de même la famille qui est le thème principal de ce livre, thème qui sera abordé de différentes manières par les différents et nombreux personnages. Alors que pour Victor qui est en recherche d’une maman et qui ne sait pas ce qu’est une famille classique, pour Tatie, ses enfants, sont tous les enfants qu’elle a pu recueillir, pour Lily l’idée d’enfants est quelque chose qu’elle n’envisage pas, pour Maïa, cela fait partie de son travail et elle doit donc se détacher tout en gardant de l’empathie nécessaire à son travail etc…

En bref:


            « Le petit roi du monde » de Philippe Amar est aussi savoureux et délicieux qu’un bon baba au Rhum des ateliers Lenôtre ! En effet, cette histoire extrêmement touchante et prenante est un récit d’une grande sensibilité qui met en avant le thème de la famille, abordé de manières diverses et vu par différents personnages. Si l’histoire fait la part belle aux personnages féminins, emblèmes maternels divers et variés, Victor, le véritable petit héros du récit regorge d’espoir et d’optimisme et nous permet de croire en ses rêves et de nous battre pour les réaliser. Un joli coup de cœur pour ce roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire