Mes derniers avis Romans :





mercredi 7 novembre 2018

Brexit romance (Clémentine Beauvais)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Sarbacane (22 Août 2018)
Collection Exprim’
457 pages
ISBN-10: 2377311458
ISBN-13: 978-2377311453
Genre: Jeunesse
Lu le: 27 Octobre 2018
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Juillet 2017 : un an que « Brexit means Brexit » ! Ce qui n'empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, 17 ans, jeune soprano française, de venir à Londres par l'Eurostar, pour chanter dans Les Noces de Figaro ! À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev. Leur chemin croise celui d'un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de l'électrique Justine Dodgson, créatrice d'une start-up secrète, BREXIT ROMANCE. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais... pour leur faire obtenir le passeport européen. Mais pas facile d'arranger ce genre d'alliances sans se faire des noeuds au cerveau et au coeur !

Mon avis:

            Avec « Songe à la douceur » ou « Les petites reines », Clémentine Beauvais s’inscrit comme une autrice particulière, dans son style et sa forme d’écriture ou dans les sujets évoqués dans ses romans, mais dans lesquels on retrouve toujours une pincée d’humour cinglant et beaucoup de poésie. Avec ce nouvel opus, « Brexit romance », elle ne déroge pas à ses règles. En effet, avec cette histoire profondément ancrée dans l’actualité, elle arrive merveilleusement à « dédramatiser » cette situation pour la rendre enjouée, pleine de tendresse, espiègle et emprunte d’humour décalé, so British!

Points de vue/Critiques:

            Atypique! Je pense que ce mot résume assez bien les livres de Clémentine Beauvais! Autant dire donc que si un livre de cette autrice ne vous a pas plu ou touché, ne vous arrêtez pas à celui-ci! Avec « Brexit Romance », elle utilise ce sujet d’actualité qu’est le Brexit pour en faire une histoire contemporaine, drôle et décalée, à mi-chemin entre le feel-good et la romance. 
Dans ce roman on retrouve une galerie importante de personnages, aux idées et aux histoires bien différentes. Leurs actes, leurs idéaux et leur mode de vie sont tous bien distincts et nous apporte ainsi différentes convictions à propos du Brexit. Cela permet non seulement de ne pas prendre parti pour un côté ou un autre, de rester neutre, (même si l’on nous expose les motivations des pro et des anti-Brexit) mais cela nous apprend aussi les tenants et les aboutissants que ce Brexit entraîne. Il est vrai que pour les non-Britanniques (et sûrement pour nombre de Britanniques eux-mêmes!), les conséquences que ce Brexit aura sont faramineux et toucheront de nombreux domaines!

Les différentes convictions des personnages, que ce soit par rapport au Brexit lui-même ou simplement par rapport à cette start-up de Brexit Romance, apportent un beau mélange d’idées, de culture et une atmosphère électrique et piquante, retranscrit dans les dialogues qui sont parfois de véritables matchs de ping-pong. Et quand on ajoute à ces échanges de paroles, les expressions typiquement anglaises et/ou françaises qui sont plus ou moins bien traduites et qui entraîne rapidement et facilement des quiproquos, cela amène une petite touche de piment!
Le petit bémol de ce livre viendrait justement de ces dialogues, sur leur mise en page qui est faite de manière originale, comme Clémentine Beauvais a l’habitude de nous offrir. En effet, les dialogues sont écrit de manière théâtrale, à la suite les uns des autres et avec seulement une apostrophe en début et fin de dialogue. 

Avec un sujet « politique », pas d’inquiétude à avoir, Clémentine Beauvais réussi tout de même à ne pas créer une histoire politique. En effet, ce sujet n’est finalement qu’un prétexte pour créer des situations cocasses et loufoques, avec des personnages qui vivent des aventures hilarantes. Ce récit est donc drôle, on ne s’ennuie pas une seule minute. 

En bref:

            En écrivant et en mettant en page son nouvel opus« Brexit Romance » de manière théâtrale, Clémentine Beauvais nous offre ici une comédie à mi chemin entre la romance et le feel-good. Le sujet du Brexit est évidemment dans l’air du temps, mais elle arrive à parfaitement manier ce sujet pour en faire quelque chose de drôle et de cocasse, avec des personnages aussi diversifiés que truculents, tout en le maniant suffisamment bien pour nous en faire voir toutes les conséquences que cela entraînera. Et quand on y ajoute les différences de langage, dans les expressions et les traductions, cela forme de bons moments de lecture où on ne s’ennuie pas. 

Autour du livre:
  • De la même autrice: 
    • Les petites reines (ß chronique à retrouver ici)
    • Songe à la douceur (ß chronique à retrouver ici)

2 commentaires:

  1. Ce roman me fait terriblement envie depuis qu'il est sortit, mais c'est la première chronique que je vois à son sujet ! Je suis bien contente d'être tombée sur ton blog et maintenant j'ai encore plus envie de lire ce roman.

    RépondreSupprimer
  2. Trop contente de voir que tu as aussi aimé, c'était un délice de lire ce roman avec des personnages aussi originaux dans cette atmosphère avec une p'tite touche d'humour plaisante !! Les livres de Clémentine Beauvais sont géniaux !

    RépondreSupprimer