Mes derniers avis romans:



mercredi 20 juin 2018

Tu as promis que tu vivrais pour moi (Carène Ponte)




Nationalité de l’auteur: Française
Editions Pocket (7 Juin 2018)
numéro 17217
320 pages
ISBN-10: 2266283502
ISBN-13: 978-2266283502
Genre: Contemporain
Lu le: 8 Juin 2018
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

À trente ans, on n'imagine pas que l'on peut perdre sa meilleure amie. C'est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte. 
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est quand même gentil. 
Quelques jours après l'enterrement, Molly reçoit un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie ; elle comprend alors que son engagement va l'entraîner bien plus loin que ce qu'elle imaginait...

Mon avis:

            C’est grâce au premier évènement organisé par les éditions Pocket et intitulé « le rendez-vous des héroïnes » que j’ai eu l’opportunité et la chance de connaître Carène Ponte. Je dois avouer que je ne la connaissais pas du tout, alors qu’en y prêtant rapidement un petit coup d’oeil à son opus « Tu as promis que tu vivrais pour moi », je me suis rendu compte qu’elle faisait tout à fait parti du genre « contemporain girly » que j’aime beaucoup. Et en regardant la couverture du grand format, le livre m’était déjà un peu plus familier. Et quand en plus on découvre une autrice pimpante, pétillante et généreuse, on se dit que l’on devrait très certainement passer un bon moment de lecture!

« Tu as promis que tu vivrais pour moi » a donc été effectivement une bonne et rapide lecture. On reste sur la base d’une histoire rocambolesque, drôle, pétillante et débordante d’émotions. Même si la base n’est pas sans rappeler « P.S I love you » de Cécilia Ahern ou « Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman, ici, on retranspose cela sur les bases d’une histoire d’amitié qui tendra vers une histoire d’amour. 

Points de vue/Critiques:

Dés le début de l’histoire, et aussi parce qu’elle commence avec la mort de Marie, on ressent beaucoup d’émotions, sans pour autant qu’elles vous submergent totalement. Et puis au fil des pages, en conservant cette tristesse sous-jacente liée à la perte de Marie, d’autres émotions apparaissent: de la mélancolie, de la tendresse, de l’espoir et aussi beaucoup d’humour (j’ai plus qu’adoré les situations annotées et renvoyant à une explication ou clarification en fin de page au lieu de la définition habituelle!!). Mais les émotions ou thèmes qui prédominent tout cela restent tout de même l’amitié qui est constamment présente et l’amour qui va plutôt croire au fur et à mesure. Bref, j’ai beaucoup aimé ce joli « dosage » des émotions et des thèmes. 

Afin d’assurer cette amitié constante, le personnage de Marie reste présent tout le long du livre malgré sa disparition, et cela grâce aux lettres qu’elle a laissé à sa meilleure amie Molly. Marie est à l’opposée de notre héroïne et le fait qu’elle désapprouve depuis toujours la relation de Molly avec son soporifique petit ami ou qu’elle soit frustré que Molly ait abandonné ses rêves fait en sorte que je me suis tout de suite retrouvée en elle. Heureusement que Marie continue d’être présente dans l’histoire grâce à ses lettres! Et parce que je me suis attachée à elle, il est vrai que j’aurais aimé avoir des lettes plus longues et découvrir les 12 lettres de l’année dans l’histoire (on ne retrouve en fait que la moitié des lettres et l’autrice nous offre les lettres restantes en bonus dans l’édition de poche!).

En bref:


            A l’image de son autrice, « Tu as promis que tu vivrais pour moi »  est une comédie romantique très pétillante. C’est une histoire d’amitié constante, qui continue au-delà de la mort, et qui va permettre de tendre vers une histoire d’amour. On retrouve donc dans ce livre beaucoup d’émotions, des personnages attachants et une belle philosophie et joie de vivre. Bref, un feel-good book comme on les aime! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire