Mes derniers avis romans:



dimanche 10 juin 2018

Puzzle





Scénario: Franck Thilliez
Illustrations: Mig
Nationalité des auteurs: Française
Editions Ankama (2 Décembre 2016)
235 pages
ISBN-10: 235910540X
ISBN-13: 978-2359105407
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 28 Mai 2018
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture :

            Ilan et Chloé, spécialistes des chasses au trésor, ont longtemps rêvé de participer à LA partie ultime : ce jeu mystérieux appelé Paranoïa.Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle N°1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu. Suivie de la règle N° 2 : L'un d'entre vous va mourir. Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, la distinction entre jeu et réalité devient de plus en plus difficile à établir. Paranoïa peut alors commencer…

Mon avis:

            Je ne connais pas encore Franck Thilliez en tant qu’auteur (mais ça ne saurait tarder avec « Le syndrome E » et « Gatacca » qui m’attendent très bientôt). En découvrant son titre « puzzle » en bande-dessinée, j’étais très curieuse de découvrir l’univers de l’auteur à travers ce format. Et en mot, je dois dire que j’ai été soufflé!

Sans révolutionner le genre, le dosage des révélations et l’enchaînement des événements parviennent à faire monter la tension tout du long. D’autant plus que les pages défilent à toute vitesse puisque l’on se rend compte que finalement, nous avons peu de texte. Néanmoins, avec le recul et surtout une fois le dénouement connu, je conseillerais de prendre son temps et de bien regarder les images qui donnent finalement pas mal d’indices. En revanche, pour obtenir de façon franche ces petits détails qui peuvent nous mettre sur la piste et afin d’avoir toute la psychologie des personnages (que nous n’avons absolument pas sous ce format de bande-dessinée), il sera très intéressant de lire le livre!! Bref, par son dénouement qui m’a scoché et par tous ces petits détails important mais qui passent presque inaperçus, je suis soufflée et absolument fan! 

A noter que les illustrations ne prêtent merveilleusement bien à cette ambiance de polar de plus en plus oppressante et à cet environnement d’hôpital psychiatrique abandonné. Mig a misé sur la couleur, en utilisant la bichromie, ce qui nous fait basculer dans un univers hypnotisant et chimérique qui sied à l’ambiance du scénario.

En bref:

            Je ne pourrais pas comparer cette adaptation en bande-dessinée avec le roman original en terme de scénario, de lieux ou de personnages, mais pour moi qui ne connaissait ni l’histoire, ni Franck Thilliez, je suis totalement conquise puisque l’histoire et surtout son dénouement, m’ont bluffé. C’est pourquoi, je suis pressée de pouvoir lire me roman pour justement pouvoir creuser l’histoire par ses nombreux indices disséminés tout le long de l’histoire et creuser la psychologie des personnages, qui sont occultés dans ce genre de format. Bref, pour moi c’est une réussite et je veux en savoir plus!

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire