Mes derniers avis romans:



jeudi 31 mai 2018

Sauveur & fils, saison 4 (Marie-Aude Murail)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions L’école des Loisirs (17 Janvier 2018)
Collection Médium
299 pages
ISBN-10: 2211235603
ISBN-13: 978-2211235600
Genre: Jeunesse
Lu le: 21 Mai 2018
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

            Comment résoudre tous nos problèmes ? On peut, comme Jean-Jacques, s'enfermer dans sa chambre et ne plus penser à rien en dégommant des terroristes sur son ordinateur. On peut, comme Gabin, s'enfoncer des écouteurs dans les oreilles et passer ses nuits en compagnie des zombis de The Walking Dead. On peut aussi, comme Frédérique, demander à une voyante de lire l'avenir, ou bien, comme Jérôme, s'enfuir en abandonnant femme et enfants. Mais on peut également consulter monsieur Sauveur Saint-Yves, psychologue clinicien, comme Solo, comme Margaux, comme Samuel, comme Ella, et regarder la vie en face. Le bonheur sera peut-être au rendez-vous.

Mon avis:

            C’est déjà la saison  4 pour « Sauveur & fils » mais on prend toujours autant de plaisir à retrouver tous les personnages et à se laisser porter par la plume de Marie-Aude Murail toujours truculente, touchante et empreinte de sincérité. Néanmoins, il faut avouer que la trame de fond est légèrement moins passionnante que les tomes précédents ce qui fait que l’on distingue peut-être un effet d’essoufflement de la saga. A voir si la saga se poursuit et si elle saura se donner un coup de pied au derrière pour pouvoir retrouver tout l’engouement du début. Quoiqu’il en soit, tout ce qui fait le charme et le bonheur qui se dégage de « Sauveur & fils » sont bel et bien toujours présent et valent le détour, rassurez-vous!

Points de vue/Critiques:

            Avec grand plaisir, nous retrouvons toujours les patients, enfants et adolescents, de Sauveur Saint-Yves que nous avons suivi depuis presque le début de la saga: les soeurs Carré, Ella Kuypens, Gabin Poupard ou encore Samuel. De nouveaux patients viennent frapper à la porte du psychologue comme la petite Maïlys qui, du haut de ses 4 ans, fait tout son possible pour attirer l’attention de ses parents et le jeune gardien de prison, Solo, accompagné de sa maman pour laquelle il se fait du soucis. 

Le fait que le concept de « Sauveur & fils » s’essouffle un peu est peut-être dû à deux raisons. D’une part, la partie consultation du psychologue m’on paru extrêmement brève en terme de durée mais également en terme de récurrence. Peu de consultations sont finalement retranscrites, elles sont assez vite expédiées et nous suivons pas plus de deux fois dans le livre chaque patient. De plus, de nouveaux patients n’auraient pas été de trop pour redonner du peps à la saga et apporter une sorte de renouveau. Et parmi les patients de Sauveur, avoir également plus d’adultes nous aurait sorti beaucoup de cette ambiance tournant finalement quasi continuellement autour des enfants. 
L’autre raison découle logiquement de la première: la partie personnelle de Sauveur a pris le pas sur la partie professionnelle. Ainsi, nous suivons plus sa vie de couple et de famille recomposée, sans plus autant qu’elle soit dense et vraiment intéressante. En effet, là encore, un sentiment de piétinement s’en dégage, hormis dans les dernières pages où stout s’accélère et pique notre curiosité. Grosso modo, nous refermons le livre, sans avoir réellement le sentiment d’avoir suivi Sauveur dans son métier et sans avoir vu une évolution dans sa vie privée.
Avec le recul, je pense que ces deux points ont une explications logique au vue de la conception temporelle du livre. En effet, cette saison 4 s’étend seulement du 4 janvier au 7 février 2016… 
  
Néanmoins, l’auteure nous dépeint encore une fois la souffrance des adolescents et des adultes confrontés à différentes situations et aborde beaucoup de problèmes auxquels ils sont confrontés : dépression, tentative de suicide, transgenre, phobie et harcèlement scolaires, homophobie, intolérance, terrorisme, pauvreté, le deuil, la maladie, l’alcoolisme, les familles monoparentales ou recomposées, les transferts patients / psy, les ravages du divorce… Mais cela est fait avec tellement d’intelligence que ce n’est jamais plombant pour le lecteur, et ce que qui fait admirablement le charme et le talent de Marie-Aude Murail!

En bref:

            Avec la finesse et justesse de la plume de Marie-Aude Murail, on retrouve tout autant de plaisir à retrouver Sauveur Saint-Yves entouré de tous les autres personnages, que se soit côté professionnel ou privé. Néanmoins, il faut avouer que ce quatrième tome n’est pas à la hauteur des autres et que la trame de fond plus décevante essouffle le concept. La brièveté de la période couverte par le roman fait en sorte que l’on a l’impression de peu retrouver les patients et leur retranscriptions psychologiques, au profit de la vie familiale de Sauveur qui elle, avance peu.

Autour du livre:
  • Saison 1 (<— chronique à retrouver ici)
  • Saison 2 (<— chronique à retrouver ici)
  • Saison 3 (<— chronique à retrouver ici)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire