Mes derniers avis romans:



dimanche 27 mai 2018

Blacksad, tome 5: Amarillo




Scénario: Juan Diaz Canales
Illustrations: Juanjo Guarnido
Nationalité des auteurs: Espagnole
Editions Dargaud (15 novembre 2013)
54 pages
ISBN-10: 2205071807
ISBN-13: 978-2205071801
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 16 Mai 2018
Ma note: 16/20




L’histoire:

Weekly doit quitter La Nouvelle-Orléans ; il y laisse John qui préfère rester pour chercher du travail sur place. Par chance, celui-ci croise justement un riche Texan qui lui propose de ramener sa voiture chez lui : un boulot simple et bien payé !

Mon avis:

Pour ce nouveau tome des enquêtes de Blacksad,  Juan Diaz Canales nous entraîne dans un road trip sur la mythique route 66! Et si cette nouvelle enquête semble être plus classique et peut-être un poil moins consistante, personnellement c’est ce que je préfère. Il faut dire que cette nouvelle histoire est un beau melting-pot de plein de choses: l’auteur délaisse légèrement le policier noir pour y ajouter un soupçon de road trip, on y retrouve un petit meurtre et quelques courses poursuites, histoire de ne pas s’ennuyer et on agrémente le tout de références cinématographique et musicales jazzy. 

Après avoir fait la part belle à de multiples univers dans les tomes précédents, dans celui-ci, on s’immerge dans le monde des écrivains qui oscillent entre survie, génie, folie et décadence.

Et évidemment, le graphisme est toujours au rendez-vous de la qualité. Les couleurs vraiment ensoleillées et vives viennent coller à la perfection à ce voyage dans les différents états des USA. Les personnages se révèlent toujours aussi réussis; leurs émotions et sentiments sont retranscrits de façon vraiment efficace et naturelle par un trait toujours vif et prenant.

En bref:

            L’intrigue de ce cinquième tome est peut-être un peu moins recherchée, mais j’y ai passé un bon moment. L’auteur a surtout voulu mélangé le genre de policier noir à celui du road-trip, offrant ainsi des moments de pause pour mieux saisir le voyage. Le graphisme avec ces magnifiques paysages désertiques américains et ces personnages anthropomorphiques restent d’une grande et belle qualité.

Autour du livre:
  • Tome 1: Quelque part entre les ombre (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: Artic-nation (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 3: Ame rouge (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 4: L’enfer, le silence (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire