dimanche 15 avril 2018

Bichon, tome 2: sea, sweet and sun...




Scénario et Illustrations: David Gilson
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Glénat (14 Octobre 2015 )
Collection Tchô!
48 pages
ISBN-10: 2344004378
ISBN-13: 978-2344004371
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 9 Avril 2018
Ma note: 18/20




L’histoire:

Les vacances d’été arrivent enfin ! 
Le mois de juillet commence mal pour Bichon qui accumule les contrariétés. Son ami Jean-Marc lui manque et un petit accident va retarder le départ en vacances de la famille. La vie de Bichon est heureusement de nouveau ensoleillée pendant le mois d’août. En jouant au cerf-volant sur la plage, il fait la rencontre d’un petit garçon américain à la personnalité originale avec lequel il se découvre des goûts en commun. Bichon, toujours naturel et décomplexé, aidera le jeune garçon à accepter sa singularité, ce qui marquera le début d’un belle amitié entre eux.

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver Bichon, ce petit garçon qui aime tout ce qui normalement est plutôt réservé aux filles! Pour ce nouveau tome, il se passe beaucoup de choses dans la vie de Bichon. A la veille des grandes vacances, Bichon va devoir faire un petit séjour à l’hôpital tout en se rendant compte que son ami Jean-Marc lui manque et que la prochaine rentrée des classes sera bien différente. Mais  pour le moment, Sacha, de son vrai nom, part en vacances avec ses parents et sa petite soeur Mimine, au bord de la mer. Et se sera l’occasion de s’en donner à coeur joie, d’autant plus qu’il fait la connaissance d’un jeune américain qui semble avoir la même passion que lui pour toutes ces choses à tendance plutôt féminine. 

A côté de Bichon qui est tendre et pour qui on se prend d’affection, les autres personnages ne sont pas en reste et nous offre chacun un autre angle. Ainsi sa petite soeur n’a pas sa langue dans sa poche et nous fait bien rire. Sa mère est vraiment adorable et soutient son fils dans ce qu’il aime faire pour qu’il puisse pleinement s’épanouir au point de se retrouver dans des situations plus que cocasses. Quant au papa, il semble un peu perdu dans tout cela, essaie de se faire la voix de la raison mais finit par faire des bourdes!

A travers cette bande-dessinée, David Gilson évoque bien évidemment la théorie (absurde) du genre. Ainsi, l’histoire est très touchante mais c’est surtout grâce à l’humour omniprésent et aux personnages attachants que ce sujet sérieux qui pourrait avoir de plus amples conséquences sur un enfant qui grandit, passe pour quelque chose d’assez léger et drôle pour le moment.

En bref:

            Encore un très agréable moment passé avec Bichon et toute sa famille, dont les situations et les choses vécues sont peut-être encore plus drôles que dans le premier tome. Tous les personnages sont très attachants, ils nous offrent de belles situations comiques derrière lesquelles un sujet sérieuse et rarement abordé, qu’est la théorie du genre, est dénoncé. 

Autour du livre:

  • Tome 1: Magie d’amour (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire