Mes derniers avis romans:



dimanche 4 mars 2018

Blacksad, tome 3: âme rouge





Scénario: Juan Diaz Canales
Illustrations: Juanjo Guarnido
Nationalité des auteurs: Espagnole
Editions Dargaud (18 Novembre 2005)
56 pages
ISBN-10: 220505564X
ISBN-13: 978-2205055641
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 1er Mars 2018
Ma note: 15/20




L’histoire:

Finances et moral au plus bas, Blacksad est à Las Vegas où il travaille pour le compte d’un joueur fortuné.

Pourtant une rencontre inattendue va bousculer sa nouvelle vie : un ami, Otto Lieber, scientifique de haut rang, est de passage dans la ville où a lieu une conférence sur le nucléaire. Les deux hommes réussissent à se voir et les souvenirs remontent à la surface… Otto semble avoir une vie passionnante malgré l’excentricité de son “bienfaiteur”, Gotfield.

Celui-ci est marié à la troublante Alma et, après ces rencontres, la vie de Blacksad va prendre une nouvelle tournure…

Mon avis:

Jusqu’ici j’avais vraiment beaucoup aimé retrouver les enquêtes de Blacksad, dans des lieux et avec une intrigue très différents, le tout avec des personnages aux traits d’animaux mais aux habitudes humaines. Mais c’était jusqu’ici puisqu’avec ce troisième tome, j’ai beaucoup moins adhéré à l’enquête, dont je dois avouer que tout ne pas semblait très clair. Peut-être est-ce au fait que l’histoire s’intéresse cette fois-ci à la guerre froide, sujet qui ne me passionne pas vraiment et que je trouve trop « abstrait ».
Certaines scènes sont inutilement longues, d’autres plutôt précipitées et ce sont ces dernières consacrées à la présentation des nouveaux personnages secondaires faisant partis de l’enquête que j’aurais aimé plus développés, car je n’ai pas réussi à me les mettre en tête, d’autant plus que certains avaient des noms assez similaires. En revanche, depuis le tome précédent, je me suis prise d’affection pour le petit Weekly que l’on retrouve encore cette fois-ci, puisqu’il vient en aide à Blacksad, comme une sorte de partenaire d’enquête.  J’espère qu’on le retrouvera par la suite dans chaque tome!

En bref:

            Avec des couleurs plus chaudes et vives, cette troisième enquête mène Blacksad dans les méandres du communisme et de la Guerre Froide. Malheureusement pour moi, même si c’est toujours un plaisir de naviguer à travers tous ces personnages à moitié animaux, moitié humains, l’enquête m’a paru plus complexe et difficilement compréhensible, plus chaotique, avec des personnages pas assez bien développés pour prendre pleinement conscience de toute l’ambiance. 

Autour du livre:

  • Tome 1: Quelque part entre les ombres (<-- chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: Artic-nation (<-- chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire