Mes derniers avis ROMANS: 


Mes derniers avis BD & Mangas


Mes derniers avis BD/Mangas:
 


samedi 3 mars 2018

Alors voilà: les 1001 vies des Urgences (Baptiste Beaulieu)




Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (11 Février 2015)
numéro 33618
312 pages
ISBN-10: 2253194751
ISBN-13: 978-2253194750
Genre: Témoignage
Lu le: 25 Février 2018
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

            Des Urgences au rez-de-chaussée aux soins palliatifs du cinquième étage, voilà la vie d’un jeune interne, qui déteste commencer sa journée par une tentative de suicide. Une patiente en stade terminal s’impatiente : son fils est bloqué à Reykjavik à cause d’un volcan en éruption. Pour lui laisser le temps d’arriver, l’apprenti médecin se fait conteur. Se nourrissant de situations bien réelles, Baptiste Beaulieu passe l'hôpital au scanner. Il peint avec légèreté et humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s'enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients... Par ses histoires d'une sensibilité folle, touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine. Un bloc d'humanité.

Mon avis:

            C’est avec ce titre que je découvre Baptiste Beaulieu, livre que j’avais très envie de découvrir pour savoir ce qui se passe réellement dans le milieu hospitalier, en ce qui concerne les cas en tout genre, et savoir comment le personnel vit et gère tout cela.
Dans cet opus, où l’auteur raconte une semaine de sa vie d’interne aux Urgences, on découvre évidement des cas tellement hallucinants que l’on se demande si ces personnes ont bien un cerveau ou si elle ne vivent pas sur une autre planète, mais surtout on découvre comment ce métier  engloutit presque toute une vie, qu’il s’agit avant tout d’une vocation puisque on n’y voit certes des situations drôles et cocasses mais quand on est humain, surtout dans cette branche, on y laide parfois des plumes.

Points de vue/Critiques:

            Baptiste Beaulieu nous livre ici une sorte de témoignage qui est très divertissant et plutôt axé sur l’amusement. En racontant son quotidien, globalement difficile, aux Urgences, on s’attend à quelque chose de dur et une atmosphère pesante, mais l’auteur a choisi de trancher cela avec beaucoup d’humour et cela fonctionne à merveille. Malgré de petites anecdotes « croustillantes » que l’on attend inévitablement dans ce genre de livre, l’auteur arrive avant tout à nous montrer le côté humain et passionnant du métier (que l’on soit étudiants, médecins, ou infirmières d’ailleurs!), nous faisant donc oublier le côté « à la chaîne » des hôpitaux. 
Pour cela, nous suivons tout particulièrement à la manière d’un fil rouge, la patience de la chambre 7. Cette femme en soins palliatifs, qui se laisse totalement allée et qui ne veut plus combattre la maladie, attend seulement que son fils puisse venir la voir. Touché par cette femme et pour la « stimuler » d’une manière ou d’une autre, l’auteur va commencer à lui raconter toutes les anecdotes des Urgences qu’il rencontre quotidiennement et lui raconter tout ce qui tourne autour (sa vie, sa vocation, les relations entre collègues etc…). Et cet élan va se propager à tous ses collègues, qui vont de relayer au chevet de cette femme et/ou lui fournir sur texte divers histoires. 
Cette relation est belle, touchante et elle illustre parfaitement toute la bonté et la générosité humaine que possède tout le personnel puisque tout le monde joue le jeu des histoires menées avec plus ou moins de suspense. Et le côté humain ressort d’autant plus que l’on se doute que puisque le destin de cette femme est irréversible, chacune des personnes présentes à son chevet et en particulier l’auteur, va y laisser quelques plumes… 

Les petites histoires qui entrecoupent les visites de la femme de la chambre 7 ou qui les composent, sont très brèves et n’interfère en aucun cas avec le respect de l’intimité de chacun. Les anecdotes sont donc incroyables, terribles, tragiques, touchantes, drôles, cocasses ou croustillantes. Et certaines sont tellement ahurissantes que c’est presque difficilement croyable. 

En bref:

            A travers ce témoignage, en se basant sur des situations bien réelles vécues par l’auteur, Baptiste Beaulieu arrive à démystifier les Urgences de l’idée que l’on s’en fait. En effet, il passe l’hôpital au scanner, en peingant avec légèreté, mais avec surtout beaucoup d’humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les cas en tout genre et les rencontres avec les patients parfois (trop) attachantes. On retrouve donc de multiples anecdotes d’une sensibilité folle, très drôles mais qui permettent avant tout de voir toute l’humanité qui se dégage de tout ce petit théâtre jouant en sein d’une véritable vocation.


2 commentaires:

  1. C'est un livre que j'ai adoré lire et qui nous fait bien découvrir le milieu des urgences de façon sincère ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est tout à fait ça et l'auteur réussi parfaitement à "casser" cette sincérité avec énormément d'humour. Pour un sujet aussi sérieux, c'est vraiment très bien vu!

      Supprimer