Mes derniers avis romans:



dimanche 18 février 2018

Dans la forêt




Scénario et Illustrations: Lionel Richerand
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Soleil Productions (16 Janvier 2013)
Collection Métamoprhoses
103 pages
ISBN-10: 2302023536
ISBN-13: 978-2302023536
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 12 Février 2018
Ma note: 15/20




L’histoire:

Angleterre, fin du XIXe siècle. Anna est une petite fille âgée de 11 ans, qui habite un domaine isolé au milieu des bois. Elle y vit seule avec sa mère, qui très protectrice, lui défend d’en sortir. Mais un jour, une bande de crapauds cocasses kidnappe Rose, sa poupée, et oblige ainsi Anna à s’enfoncer dans la forêt... Un seul espoir pour la revoir : embrasser l’un de ces crapauds, et soyez en sûrs, ce baiser ne la transformera pas en jolie princesse ! Un parcours initiatique commence pour la jeune fi lle, ponctué par d’étonnantes rencontres : un loup qui chaperonne un enfant sauvage, d’étranges animaux fantastiques, des monstres mi-animaux mi végétaux, sans oublier... 
la sorcière de la forêt. Anna parviendra-t-elle à retrouver Rose ? Et finira-t-elle par découvrir le secret autour de sa naissance, et la véritable raison de sa présence dans la forêt ?

Mon avis:

            La première chose qui frappe dans cette bande dessinée, c'est son graphisme, et c’est véritablement la chose la plus positive à ressortir de cette bande-dessinée, composée d’une histoire à l’image d’un conte fantasmagorique et d’un guide cryptozoologique façon encyclopédie. 
Le fond de l’histoire n’est pas foncièrement très original. De plus, on a du mal à savoir où l’auteur veut nous emmener et lorsque l’on finit par saisir, l’histoire se termine rapidement. Il manque donc quelque chose de plus, plus de corps ou de profondeur pour instaurer un final à la hauteur de l’ambition portée par les illustrations  Quoiqu’il en soit, l'histoire instaure vraiment une atmosphère sombre et glauque contre-carrée par les facéties des nombreuses créatures tout droit sorties de l’imagination de l’auteure mais tout en étant basées sur de véritables animaux. Ainsi, c’est vraiment un foisonnant bestiaire qui compose l’histoire et qui sont davantage détaillées en fin d’ouvrage sous forme d’encyclopédie. On prend alors conscience, non seulement de tout le travail graphique de l’auteur tant les détails sont nombreux, petits et minutieux, mais aussi de tout le travail scientifique faits avec ces créatures bibliques puisque de nombreuses associations ou symbiose sont présentées. C’est une deuxième lecture qui se présente afin d’apprécier au mieux toute la richesse de cette faune imaginaire.

En bref:

            Ce one-shot poético-gothique qui mixe histoire et encyclopédie de monstres et autres créatures est d’une étonnante qualité en ce qui concerne le graphisme et les dessins qui sont très détaillés et très techniques. Tout l’ouvrage baigne dans une atmosphère fantasmagorique mêlant horreur et humour. Néanmoins, l’histoire en elle-même nous laisse un peu sur notre faim avec une impression d’inachevée, l’ensemble manquant peut-être de corps. 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire