Mes derniers avis romans:



dimanche 18 février 2018

Communardes! Tome 1: les éléphants rouges




Scénario: Wilfrid Lupano
Illustrations: Lucy Mazel
Nationalité des auteurs: Française
Editions Vents d’Ouest (30 Septembre 2015)
56 pages
ISBN-10: 2749307090
ISBN-13: 978-2749307091
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 11 Février 2018
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Hiver 1870. Prélude de la Commune. Alors que Paris, assiégée par l'armée prussienne, subit le froid et la famine, Victorine, onze ans, passe le plus clair de son temps à s'occuper de Castor et Pollux, les deux éléphants du Jardin des plantes. Cette passion pour les pachydermes a le don d'énerver sa mère, engagée dans le mouvement des femmes qui veulent s'impliquer dans la défense de la ville. Mais Victorine est bourrée d'imagination, et elle veut être à la hauteur des ambitions de sa mère. Nourrie par les exploits des célèbres éléphants d'Hannibal, elle élabore un plan pour libérer Paris. Un plan génial, démesuré, contre lequel Bismarck ne peut rien. Un plan de petite fille livrée à elle-même dans un monde d'adultes...

Mon avis:

            Je découvre avec ce premier tome, une très bonne série qu’il sera intéressant de suivre. En plus de nous emmener dans les méandres de l’histoire, c’est par le biais de femmes révolutionnaires que l’histoire nous est raconté. A priori, les histoires des différents tomes ne sont pas liées mais ont toutes le thème commun de la Commune de Paris et des femmes en chef de file.
Dans ce premier tome, c’est à travers le regard de Victorine et aussi celui de sa mère que nous avons une vision du siège de Paris par les Prussiens lorsque l’on est une enfant, une femme et que l’on n’appartient pas à la meilleure caste. Beaucoup de choses sont donc abordées dans cette histoire: la quête de nourriture et de toit par manque d’argent et par temps de rationnements, le sort des animaux de zoos, les réunions des Amazones féministes, le travail dérisoire mais absolument nécessaire pour avoir quelque pièces, la vie d’enfant déchiré entre plaisir et nécessité, le fait d’être une fille au milieu de garçons ou encore la prostitution comme moyen sûr et durable d’avoir de l’argent et un toit en ces temps difficiles.

En bref:

            Une très belle découverte et retranscription de la place et de la vie d'une femme, adulte ou enfant, durant la Commune de Paris à la fin du 19ème siècle, tant au niveau du scénario qui regorge d’informations tout en nous offrant une belle histoire, qu’au niveau des illustrations de belle qualité. 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire