Mes derniers avis romans:



mercredi 28 février 2018

Bride Stories, tome 7 & 8

BRIDE STORIES, TOME 7

Titre original : Otoyomegatari, book 7
Traduction : Yohan Leclerc
Scénario et Illustrations: Haoru Mori
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (27 Août 2015)
Collection Seinen
191 pages
ISBN-10: 2355928630
ISBN-13: 978-2355928635
Genre: Manga
Lu le: 22 Février 2018
Ma note: 17/20


Résumé/4ème de couverture :

Bien décidés à mettre la main sur de nouveaux pâturages, les Hargal s’allient aux Berdan, des parents éloignés, pour raser le village des Eyhon et récupérer les terres nécessaires à leur survie. Grâce à l’artillerie fournie par les Russes, ainsi qu’à l’effet de surprise, ils espèrent une victoire facile... Mais rien ne se passe comme prévu : trahi par ses récents alliés, le père d’Amir est tué juste après la débâcle !

Pendant ce temps, Smith, qui ignore tout de ces événements dramatiques, continue son périple sur les routes de Perse…


BRIDE STORIES, TOME 8

Titre original : Otoyomegatari, book 78
Traduction : Yohan Leclerc
Scénario et Illustrations: Haoru Mori
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (8 Septembre 2016)
Collection Seinen
191 pages
ISBN-10: 2355929920
ISBN-13: 978-2355929922
Genre: Manga
Lu le: 23 Février 2018
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Smith et son guide s'offrent une petite pause chez un riche Persan. Pendant que ce dernier leur fait les honneurs de la ville, sa femme Anis mène une vie paisible empreinte de solitude. Elle décide alors de bouleverser son quotidien en allant au hammam des femmes, où elle fait la connaissance
de Shirin, qui accepte de devenir sa soeur conjointe !
Hélas, l'époux de sa nouvelle confidente meurt brusquement d'une attaque cérébrale, laissant derrière lui un jeune enfant ainsi que ses parents, trop âgés pour subvenir à leurs besoins... Anis demande donc à son mari de prendre Shirin comme deuxième épouse. Mais la cohabitation va-t-elle se passer comme prévu ?

Mon avis:

            Le voyage retour de Smith nous permet tout comme lui, de faire une nouvelle étape dans l’apprentissage de la culture de ces lointains peuples. Dans ce nouveau village, les coutumes sont bien différentes. En effet, alors que précédemment, les femmes semblaient être les piliers de la communauté, celles de ce village ne sortent qu’intégralement voilées et doivent être totalement invisibles lorsque qu’un hôte est présent dans leur maison. L’arrivée de Smith dans ce village et dans la maison de son hôte, nous permet de découvrir ce dernier mais avant tout, sa femme Anis.
Celle-ci mène une vie pleine d’aisance, dans une majestueuse demeure avec un mai tendre, gentil et aimant. Malheureusement, elle s’ennuie ferme et va commencer à enrichir ses relations sociales en allant régulièrement au hammam réservé aux femmes. C’est dans ce cadre qu’elle va rencontrer Shirin, dont elle va littéralement tomber en amour pour celle-ci.
Avec ces deux jeunes femmes, nous prenons donc connaissance d’une relation d’un nouveau genre: celle de la « soeur conjointe ». Dans une cérémonie à la même légitimité et splendeur qu’un mariage, les deux jeunes femmes sont se déclarer un serment d’amitié avec droits et devoir. Et Anis ira même plus loin pour sa nouvelle amie/soeur puisqu’elle lui propose de devenir la deuxième femme de son époux.
Cette relation entre Anis et Shirin est très ambiguë pour nous occidentaux. Dés les premiers instants, on devine que pour Anis il s'agit vraiment d’un vrai coup de foudre amoureux. De plus, son attitude, son dévouement et ses regards pour Shirin et pour leur « ménage à trois » ne fait aucun doute sur ses sentiments, même si pour elle, il n’en n’est rien.

Au niveau des dessins, la part belle est évidemment donnée aux femmes. On y voit donc des femmes aux corps et aux corpulences différentes et même à la texture de cheveux différente et c’est là une belle prouesse!

Le tome 8 nous permet de retourner auprès du couple d’Amir et de Karluk, en se focalisant sur la jeune Pariya qui doit nécessairement repousser la date de son mariage, après avoir vu son village et surtout toutes les broderies, totalement détruits. Je n’arrive vraiment pas à adhérer à la jeune femme qui a comme une sorte de bipolarité bien à elle: alors que parfois elle est tellement empreinte de timidité qu’aucun mot de ne sort de sa bouche et l’instant d’après, elle n’hésite pas à hurler sur les gens!!

En bref:

            Alors que les derniers tomes nous montraient plutôt un aspect politique avec de rides batailles entre les différents clans, dans ces nouveaux tomes, on calme le jeu et on retrouve plutôt beaucoup de douceur et de tendresse. La relation entre Anis et Shirin nous permet de dévoiler un nouveau genre de cérémonie axée sur l’amitié, même si les sentiments de la jeune Anis semblent beaucoup plus ambigüe qu’il n’y paraît.

Autour du livre:
  • Livres empruntés à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire