Mes derniers avis romans:



vendredi 26 janvier 2018

Un bébé à livrer



Scénario et Illustrations: Benjamin Renner
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Vraoum! (2 Décembre 2015)
Collection Bête comme chou
290 pages
ISBN-10: 2365351247
ISBN-13: 978-2365351249
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 22 Janvier 2018
Ma note: 18/20



L’histoire:

Quand trois animaux à l'intellect limité écopent d'une mission, généralement, c'est mal parti. Mais quand ces trois-là - le canard, le lapin et le cochon - doivent livrer un bébé à ses parents, on frôle la catastrophe. La cigogne s'étant cassé une aile, voilà nos trois nounous improvisées en route pour Avignon. Oui, mais au fait, où est-ce ? Les trois compères inventent quantités de stratagèmes pour aller plus vite, s'échapper des nombreux pétrins dans lesquels ils se sont fourrés et aider au passage une famille de tarsiers à rejoindre les Philippines.

Mon avis:

            Avec son opus « Le grand méchant renard » Benjamin Renner nous avait offert un super moment de lecture, tendre, touchant et terriblement drôle! Et dans « Un bébé à livrer » (qui est en fait son premier livre) l’auteur a gardé exactement les mêmes ingrédients, mais mixés de façon à nous offrir une toute nouvelle histoire, sans jamais nous faire ressentir un sentiment de lassitude ou de déjà-vu. Une très belle réussite qui nous fait retomber dans notre plus tendre enfance. 

Points de vue - Critiques:

            On peut dire que l’histoire d’un bébé qui doit être déposé chez ses parents par une cigogne pourrait s’avérer simple au début sur le papier, mais il n’en est rien! En effet, péripéties et rebondissement offrent une histoire qui n’est pas de tout repos. On assiste à une véritable et folle course-poursuite, aussi pathétique qu’hilarante digne des dessins animés de Tex Avery tels que Bip Bip et Coyote!  Entre les scènes où les compères cherchent leur chemin et celles où ils n’arrivent pas à gérer le bébé, les gags et les situations désastreuses s’enchaînent sans s’arrêter et on est constamment en train de rire. Les trois personnages sont maladroits, ont toujours des idées folles pour « se tirer d’affaire ». Voler une petite vieille, détourner un avion, faire de la catapulte, rencontrer une famille de singes, envoyer les gens par colis postaux ne sont qu’un petit résumé des aventures de ce petit bébé à destination d’Avignon…sans la cigogne!

En bref:

            Encore une bande-dessinée familiale signée Benjamin Renner qui convient aux plus petits comme aux plus grands. Au gré de péripéties et de situations rocambolesques, agrémentées par la simplicité et les bêtises de nos trois animaux à l’intellect limité, l’humour et le rire sont véritablement omniprésents. Avec des dessins simples et épurés, le tout est simple et fonctionne à merveille!

Autour du livre:
  • Du même auteur: Le grand méchant renard (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire