Mes derniers avis romans:



lundi 22 janvier 2018

Le noir est ma couleur, tome 1: Le pari (Olivier Gay)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Rageot (4 Juin 2014)
Collection
320 pages (en imprimé); 199 pages (en ePuB)
ISBN-10: 2700242831
ISBN-13: 978-2700242836
Genre: Jeunesse, Fantastique
Lu le: 15 Janvier 2018
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

Normalement, Alexandre le bad boy du lycée n'aurait jamais prêté attention à Manon l'intello du premier rang. Pourtant, à la suite d'un pari, il a décidé de la séduire.

Normalement, Manon n'aurait jamais toléré qu'Alexandre vole à son secours. Pourtant dans l'obscurité d'une ruelle, sa présence s'est révélée décisive.

Alexandre doit se rendre à l'évidence. Rien n'est normal dans cette histoire.

Manon acceptera-t-elle qu'il entre par effraction dans son univers ?

Deux destins liés malgré les apparences...

Mon avis…:

… Général:

            Je ne sais pas comment commencer cette chronique. Et même si cette dernière phrase n’augure rien de bon, ce n’est pas du tout le cas. Le premier tome de « Le noir est ma couleur » s’avère être une bonne lecture: sans grande ambition ni grande euphorie, on passe un bon moment sans déceler le moindre problème ou anicroches!

… Sur les personnages:

Manon est la jeune fille modèle, première de la classe. Elle est la soeur et la fille qui ne pose pas de problème à sa famille qui peut se reposer sur elle. En effet, elle est gentille et sympathique, studieuse et travailleuse, droite et catégorique. Mais sous cette apparence de perfection, on se doute que le moindre grain de sel qui se prendra dans sa roue, va vite la faire chanceler et tomber.

Alexandre est le bad boy du lycée, toujours au fond de la classe et qui est passionné par la boxe. Peu importe les études pour lui, les copains sont la priorité ainsi que le fait de pouvoir se défouler sur les rings afin de donner des coups plutôt que d’en recevoir de la part de son père. Même si Alexandre est irrespectueux avec les filles et est très grossier, il n’en est pas un personnage antipathique pour autant: sa situation familiale difficile le rend captivant. 

Points de vue/Critiques:

            Dans cet univers fantastique où l’on parle de magie, on retrouve certains points habituels: ceux qui ont des pouvoirs doivent se cacher des humains lambda, la magie blanche contre la magie noire et enfin la jeune fille première de la classe va voir le garçon bad boy se rapprocher d’elle. La petite touche d’originalité vient de la source des pouvoirs magiques de Manon et de sa famille: ils tirent en effet magie des CouleursLes couleurs utilisées sont celles du Spectre : le rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet, et à chaque couleur, un pouvoir, une habilité est associée.
On devine rapidement comment cela semble fonctionner, quelle couleur peut logiquement faire comme effet. Mais heureusement tout de même, cela nous est expliqué plus tard dans le livre, même si j’aurais aimé avoir ces explications claires et nettes plus tôt dans l’histoire. Néanmoins, cela ne gêne absolument la compréhension du scénario. 

L’ambiance est assez classique puisque l’on retrouve des secrets, des faux-semblants, des familles et de l’action. Et effectivement, l’action, l’aventure et les duels magiques sont présents tout au long de l’histoire et apporte un rythme de lecture tout à fait plaisant, sans aucun temps mort. Le final est d’une grande force et la toute fin est assez prévisible mais inaugure une bonne suite, dont plusieurs possibilités peuvent être exploiter.

Le style de l’auteur est très agréable et très simple à suivre. En effet, les chapitres alternent les points de vue des deux protagonistes. Et la fin du chapitre de l’un est repris dans le chapitre suivant avec la vision de l’autre. Ainsi pour le même fait ou la même action, il y a toujours une sorte de superposition, sans que cela sonne comme une rengaine dans les oreilles du lecteur. 

En bref:

            L’univers fantastique dans « Le noir est ma couleur » est attendu et est bien présent. La magie basée sur les couleurs du spectre est simple mais originale et fonctionne très bien et avec logique. Les personnages sont réussis et le scénario ne manque pas d’actions et d’aventures distillant un très bon rythme, associée à une bonne construction, et la fin donne envie de pousser plus loin.

Autour du livre:
  • Prix Chimères 2015
  • Livre lu en numérique



2 commentaires:

  1. La nature de la magie m'intrigue beaucoup, c'est ce qui me donne envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est que qui fait sa petite particularité, on a envie d'en savoir plus là dessus!

      Supprimer