Mes derniers avis romans:



mercredi 27 décembre 2017

Blacksad, tome 1: Quelque part entre les ombres




Scénario: Juan Diaz Canales
Illustrations: Juanjo Guarnido
Nationalité des auteurs: Espagnole
Editions Dargaud (10 Novembre 2011)
48 pages
ISBN-10: 2205049658
ISBN-13: 978-2205049657
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 12 Septembre 2017
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture :

"Parfois, quand j'entre dans mon bureau, j'ai l'impression de marcher dans les ruines d'une ancienne civilisation. Non à cause du désordre qui y règne, mais parce que certainement cela ressemble aux vestiges de l'être civilisé que je fus jadis".

L’histoire:

Ainsi parle Blacksad, détective privé aux méthodes musclés, mais à la sensibilité à fleur de peau. Il aimerait bien être plus guilleret, l'animal, mais la dépression le ronge, et pour une juste cause : Natalia Wilford, actrice à succès et ancien amour encore si présent, vient de se faire cruellement assassiner. Blacksad va donc, en dépis des conseils du commissaire Smirnov, tenter d'élucider la mort de son ancienne compagne afin de retrouver la paix.

Mais l'enquête est bien loin d'être aisée pour notre héros, qui se lance dans un combat dont l'opposant peut être bien plus puissant qu'il ne le soupçonne...

Mon avis:

Je ne me rappelle plus où j’ai vu passé cette bande-dessinée, car sans cela, je ne l’aurais jamais empruntée. L’aspect singulier de cette série policière est qu’elle met en scène des personnages qui sont tous des animaux mais ancrés dans la vie humaine, avec nos moeurs et nos habitudes (aucuns humains n’est d’ailleurs présents!). Ainsi notre héros de notre histoire est un chat détective et lors de ses aventures, il côtoie serpent, rat, rhinocéros, ours, crocodile, cochon, gorille, souris et bien dautres. 

Lhistoire policière est des plus classique: une célèbre actrice est retrouvée assassinée et puisquelle était un ancien amour de Blacksad, il est bien décidé à mener lenquête pour trouver le coupable et faire justice avec acharnement! L’intrigue est donc assez classique et simple, mais efficace. Mais toute la subtilité de cette bande-dessinée, au delà de ces personnages animaux, réside dans son ambiance de vieux polars noirs (fumée de cigarettes, gros bras, voix graves...). Cela est bien spur bien mis en évidence par un graphisme emplis de caractère.
 Avec le scénario et le personnage principal, jai un peu eu limpression de retrouver « Columbo » ou « Hercule Poirot »

En bref:

            Même si l’enquête policière de cette bande-dessinée est assez classique tout en nous faisant passer un bon moment, la véritable force et originalité de cette série, c’est de mettre en scène des personnages au faciès d’animaux mais qui vivent tels des humains. De plus, l’ambiance sombre et noire des vieux films policiers des années 50-60 est remarquablement bien développée, notamment dans les dessins donnant une petite particularité supplémentaire.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire