Mes derniers avis romans:



lundi 6 novembre 2017

Les stagiaires (Samantha Bailly)




Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (23 Août 2017)
numéro 34677
448 pages
ISBN-10: 2253071307
ISBN-13: 978-2253071303
Genre: Contemporain
Lu le: 27 Octobre 2017
Ma note: 17/20




Résumé/4ème de couverture:

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative.
Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne.
Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro...
Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent.
Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

Mon avis…:

…Général:

            J’ai découvert Samantha Bailly avec sa saga « Nos âmes… » aux histoires certes simples mais qui sont authentique et parlantes. Alors je ne pouvais pas passer à côté d’une nouvelle histoire de Samantha Bailly surtout quand elle sort en poche! Les stagiaires nous offre une histoire très plaisante et surtout avec un sujet assez originale mais tellement réaliste! Encore une fois, Samantha Bailly sait parfaitement inventer des scénarios mais qui ont l’audace de refléter la vraie vie, ici, à savoir le monde du travail et son insertion.

…Sur les personnages:

            A la lecture du résumé de 4ème de couverture, on s’attend à retrouver beaucoup de personnages et donc à avoir un peu peur de se mélanger les pinceaux. Mais en fin de compte, l’histoire est faite selon le point de vue de seulement deux des personnages: Arthur et Ophélie. C’est véritablement à travers eux que l’on suit leur vie de stagiaire et que l’on fait également connaissance avec les autres stagiaires de l’entreprise. Avoir seulement ces deux personnages principaux est quelque chose que j’ai beaucoup aimé. Cela permet de mieux connaître en profondeur leur personnalité, ce qui aurait peut-être était plus superflu si on avait eu les points de vue de tous les personnages, et cela permet également de voir les impressions et les points de vue différent selon la personne sur une seule et même situation.

Points de vue/Critiques:

Entre la structure du texte qui mêle récit, échanges de textos, de mails et de messages instantanés, et l’histoire en elle-même des stagiaires qui navigue entre travail, appartement et fêtes, on peut dire que la lecture est extrêmement rythmée et passe à une vitesse folle!
Samantha Bailly a su peindre avec justesse et précision l’entrée dans le monde du travail à travers notre petite bande de stagiaires. Ainsi chacun d’entre eux, possède ses rêves, ses espoirs, ses attentes, ses coups de blues et ses problèmes personnels. Il sont donc tout à fait crédibles et reflète notre société actuelle. Et parce que tout ce que dépeint Samantha Bailly est véridique (entre boulot et logement à Paris), je me suis dit que j’étais bien contente d’avoir passé cette étape de vie!

En revanche, j’ai été un poil déçue et surprise vers la fin du livre en ce qui concerne l’évolution de la relation entre Ophélie et Arthur. L’auteure s’attarde davantage à un moment donné à leur amourette et je dois avouer que je n’ai pas absolument pas compris pourquoi et comment le personnage d’Ophélie a pu succomber aussi facilement à Arthur, la faisant presque passer pour une fille facile… Dommage, surtout que sa relation avec Hugues me semblait beaucoup plus intéressante et j’aurais aimé, justement, la voir plus accentuée et développée!

En bref:         

            A travers « Les Stagiaires », Samantha Bailly dépeint avec perfection et réalisme la difficulté de s’insérer dans le monde du travail: la recherche de stage, le travail acharné dans l’espoir de décrocher un CDD, le fait d’être professionnellement encadré, la rémunération misérable, etc… Mais l’auteure ne s’arrête pas là, puisque tous les à-côtés sont aussi mis en scène avec les afterwork, les amourettes, les relations amicales, la recherche d’appartement ou encore les relations avec l’argent. Une histoire complète et très agréable avec un sujet original et réaliste.

Autour du livre:      
  • Tome 2: À durée déterminée
  • Du même auteur:
    •  Nos âmes jumelles (<— chronique à retrouver ici)
    • Nos âmes rebelles (<— chronique à retrouver ici)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire