Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 12 octobre 2017

L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes (Karine Lambert)




Nationalité de l’auteur: Belge
Editions Le Livre de Poche (10 Juin 2015)
numéro 33784
216 pages
ISBN-10: 2253182710
ISBN-13: 978-2253182719
Genre: Contemporain
Lu le: 6 Octobre 2017
Ma note: 14/20





Résumé/4ème de couverture:

Cinq femmes d’âges et d’univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre. L’arrivée d’une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l’atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l’entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d’aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s’y sent bien.

Mon avis:

            Je ne fais pas les choses dans l’ordre en ce qui concerne les livres de Karine Lambert, puisque ma deuxième lecture de cette auteure est son premier opus. J’avais beaucoup aimé « Eh bien dansons maintenant » et en ayant lu maintenant son premier livre, je peux affirmer que Karine Lambert a su faire évoluer rapidement et de façon bonifique son écriture. En effet, ce premier livre est certes une lecture agréable, mais il manque quelque chose pour qu’elle soit plus accrocheuse et marquante. 

Points de vue/Critiques:

Un immeuble dans lequel les locataires exclusivement féminine refusent toute présence masculine y compris pour le livreur de pizza ou l’électricien (exception faite pour Jean-Pierre qui a « patte » blanche) a de quoi être alléchant et une bonne base. En effet, beaucoup de choses auraient pu être développé et approfondi. Au final, l’histoire est sympathique mais elle aurait pu être plus travaillé offrant de ce fait un récit trop simple, assez basique, et sans surprises ou véritable humour alors que la situation s’y prête à merveille. L’histoire aurait pu véritablement être étoffée pour donner un livre plus épais.

Toutes les femmes de l’immeuble sont assez bien décrites et un chapitre en particulier leur est chacune consacré afin d’en savoir plus sur elle, sur leur passé et sur les raisons qui les ont amenés chacune à renoncé aux hommes et à emménager dans cet immeuble particulier. Hors, encore une fois, un approfondissement du caractère de ses femmes aurait été le bienvenu. 
On comprend que la nouvelle venue de Juliette dans leur quotidien alors que la jeune elle, n’a pas vraiment renoncé à l’amour et aux hommes, va faire du remue-ménage dans leur immeuble. Là encore, on ressent le fait que toutes les voisines ont assez rapidement révisé leur jugement du fait de interrogations et des dires de Juliette sans que cela fasse réellement mouche du point de vue du lecteur. 

En bref:

            Une petite lecture plaisante et sympathique mais sans plus, dans laquelle on souhaiterait un approfondissement de l’histoire et de personnages, surtout quand une situation telle qu’elle est décrite dans le titre offre de multiples possibilités, avec beaucoup plus d’humour et de situations cocasses rocambolesques ou tout simplement plus marquantes.

Autour du livre:

Du même auteur:
   Eh bien dansons maintenant! (—> chronique à retrouver ici)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire