Mes derniers avis ROMANS:

 

vendredi 27 octobre 2017

Les fourmis, tome 2: le jour des fourmis (Bernard Werber)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (29 Mars 1995)
487 pages
ISBN-10: 2253137243
ISBN-13: 978-2253137245
Genre: Science-Fiction
Lu le: 17 Octobre 2017
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

Sommes-nous des dieux ? Sommes-nous des monstres ?
Pour le savoir, une fourmi va partir à la découverte de notre monde et connaître mille aventures dans notre civilisation de géants. Parallèlement, un groupe de scientifiques humains va, au fil d'un thriller hallucinant, comprendre la richesse et la magie de la civilisation des fourmis, si proche et pourtant si peu connue. On est comme aspiré par ce roman qui se lit d'une traite. Sans s'en apercevoir, pris par le suspense et la poésie, on reçoit toutes sortes d'informations étonnantes et pourtant vraies. Après le succès international de son premier livre, Les Fourmis, Bernard Werber s'est imposé comme l'inventeur d'un nouveau style de littérature, à cheval entre la saga d'aventure, le roman fantastique et le conte philosophique.
Le Jour des fourmis, traduit en 35 langues, couronné du Grand Prix des lectrices de Elle, a été mis au programme de certaines classes de français, de philosophie et même de... mathématiques. Bien au-delà du thème des fourmis, il s'agit là d'un vrai livre initiatique qui nous oblige à réfléchir sur notre place dans l'univers.

Mon avis:

            Un nouveau tome des fourmis et une nouvelle lecture commune avec cette fois-ci Hélène du blog « Ma toute petite culture ». Et tout comme pour le premier tome (que j’avais lu en même temps que Florence du blog Flo and Books), les ressentis, différents pour l’une et pour l’autre, sont les mêmes: pour ma part, j’au beaucoup aimé, pour ma binôme de lecture, ça ne l’a pas fait!

Points de vue - Critiques:

Ce que j’ai aimé dans ce livre est ce que l’on retrouve dans le premier tome et c’est ce que n’ont pas aimé mes partenaires de lecture. On replonge donc l’univers minuscule et fascinant des fourmis avec 103é, notre petite héroïne. On la retrouve là où nous l’avions laissée dans le premier tome, avec un petit rappel bref et rafraichissant de son histoire. Donc le début de ce deuxième tome n’est pas marqué par un oubli total de ce qui s’est passé précédemment, ni par un saut remarquable dans le temps, ni par la venue d’autres personnages inconnus principaux. Dés le début, j’ai aimé retrouvé cette constance, retrouvé mes marques de la première histoire, retrouvé déjà ce qui a fait que j’ai beaucoup aimé le premier tome. 
Le seul petit bémol concernant les fourmis, c’est que finalement ces parties sont un peu moins présentes que dans le premier tome (au profit de l’histoire des humains) et que cette partie consacrée aux insectes est un peu moins trépidante. Il faut aussi avouer que les petites expéditions chez les abeilles ou les termites nous en apprend sur des communautés d’insectes différentes, mais nous se sommes alors plus en présence des fourmis chez elles. En revanche, pour mon plus grand plaisir et au grand damne des « non-scientifique », j’ai eu l’impression que l’on retrouvait encore plus de termes scientifiques et techniques tels que les noms latins des animaux et plantes!

La partie humaine elle, est divisée en deux: celle concernant les personnages du premier tome et localisées sous la fourmilière et puis de nouveaux personnages qui enquêtent sur des morts mystérieuses. Que se soit l’une ou l’autre, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé ces parties, que j’ai préféré au premier tome. J’ai aimé voir les personnes du premier tome évolués vers une nouvelle société même si c’est la partie la plus utopique, la plus farfelue et la plus « science-fiction » du livre (heureusement que cette partie n’a d’ailleurs pas prise plus d’importance sinon je n’aurais très certainement pas autant aimé l’histoire).
J’ai beaucoup aimé la partie consacrée à l’enquête policière, peut-être la partie que j’ai préféré dans le livre, avec l’arrivée de nouveaux personnages qui permettent d’insuffler un petit vent nouveau dans ce deuxième tome au milieu des bases connues rassurantes. Même si cette enquête n’est pas le seul sujet principal du livre, elle est tout de même très bien ficelée et bien menée et les personnages sont très bien construits et creusés.

En bref:

            Un deuxième tome tout aussi bon que le premier dans lequel j’ai pris plaisir à retrouver le monde des fourmis (peut-être malheureusement un peu moins présente) avec notre petite 103è en chef de file et avec de l’autre côté la partie humaine, avec les personnages du premier tome que l’on a pas abandonné et avec un super duo inspecteur/journaliste qui enquêtent sur des morts mystérieuses qui pourraient être en rapport avec nos petites fourmis préférées… 

Autour du livre:


  • Tome 1: les fourmis (<— chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire