Mes derniers avis Romans :





lundi 23 octobre 2017

Le meurtre d'O'Doul Bridge (Florent Marotta)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Taurnada
Collection Thriller (7 Septembre 2017)
248 pages
ISBN-13: 978-2-37258-030-4
Genre: Thriller
Lu le: 22 Octobre 2017
Ma note: 14/20





Résumé/4ème de couverture:

San Francisco, sa baie, son océan, sa population cosmopolite. C'est dans cette ville de l'Ouest américain que Michael Ballanger a décidé de se reconstruire. Loin de sa famille en lambeaux, loin de la France où un tueur en série mit sa vie en miettes. Le coach de vie à succès renaît avec la difficulté qui suit la perte d'un être cher. Mais le voilà mêlé au meurtre d'un notable. Au moment de mourir, l'homme a composé un numéro, le sien. Alors la tourmente l'emporte. Réveillant les douleurs du passé.

Mon avis:

            Merci à Livraddict pour ce partenariat et merci aux éditions Taurnada (que je découvre) et pour leur joli envoi. Le résumé de 4ème de couverture semblait offrir une sympathique histoire policière et il a su tenir toutes ses promesses. Florent Marotta a une plume fluide et très agréable à lire et nous offre une histoire polyèdre qui tient la route, bien construite. Néanmoins, et c’est malheureusement à mon goût ce que l‘on retrouve trop souvent chez les auteurs et scénaristes français, c’est que l’histoire semble restée en surface. J’entends par là, qu’il n’y pas de rebondissements, pas de surprises, le suspect initial reste le coupable. Le final sert juste à rassembler les preuves, à nous certifier les choses et pas à nous surprendre.

Points de vue - Critiques:

Le personnage de Michael Ballanger est très intéressant et on s’accroche facilement et rapidement à ce french coach, parti s’exiler à San Francisco, loin de sa famille afin de fuir un douloureux passé. Tout au long du livre, des petites brides de ce passé à la fin tragique et à l’origine de son expatriation, sont distillées sans nous donner la véritable clé qui évidement sera aussi la clé finale. Tout ce petit suspense, en plus de l’enquête, apporte la touche accrocheuse pour l’histoire et un côté personnel attachant pour Michael. Franc, curieux et obstiné, ses tentatives maladroites pour renouer avec sa fille et sa culpabilité oppressante le rendent plutôt sympathique.

Concernant l’histoire et l’enquête policière menée en solo par Michael afin de se descriditer, le mobile du meurtre et le coupable se devinent rapidement, dommage que l’on ait pas de surprises et de rebondissements de ce côtés là. En fin de compte, l’enquête aura surtout pour but de trouver les preuves difficiles à trouver. La seule surprise que j’ai eu et qui m’a laissé sur ma fin (c’est le cas de dire) c’est vraiment la toute fin qui nous révèle aussi ce qu’il s’est passé pour la famille de Michael. Ainsi un personnage fait son apparition et là… je n’ai pas compris. Est-ce que finalement il a un lien avec toute l’enquête de l’histoire, est-ce que c’est lui qui se cachait derrière tout çà ou est-ce que c’est tout simplement une fin ouverte qui laisse présagé une suite….? Après m’être renseignée, il semblerait que c’est cette dernière interrogation qui trouve réponse puisque une suite est prévue. Dommage peut-être que cette fin ne soit tout de même plus claire ou plus explicite même si elle ouvre sur autre chose. 

J’ai beaucoup aimé l’écriture de Florent Marotta qui est fluide et percutante, d'une grande efficacité. Les chapitres sont assez courts et les pages défilents rapidement. 

En bref:

            Malgré le manque de surprises et de rebondissements, Le Meurtre d’O’Doul Bridge est un roman plaisant et captivant, à l’image de la plume de son auteur. Le personnage principal est très attachant et bien construit et porte parfaitement l’enquête qu’il entreprend et surtout la chasse aux preuves, puisque le voile concernant le meurtrier se lève assez rapidement.

Autour du livre:

  • Lu en partenariat avec Livraddict
  • L’auteur: Florent Marotta est né dans la Loire en 1976. Après une première carrière sous les drapeaux où il passe successivement de soldat à officier de police judiciaire, il œuvre maintenant au sein d'une mairie. Son amour pour l'écriture le pousse à composer des fictions sous forme de thriller ou de fantasy.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire