Mes derniers avis romans:

jeudi 3 août 2017

Sambre, tome 1: Plus ne m'est rien...




Scénario et Illustrations: Bernard Yslaire
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Glénat (7 Mai 2003)
49 pages
ISBN-10: 2723441385
ISBN-13: 978-2723441384
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 22 Juillet 2017
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

            Roquevaire, novembre 1847. Autour du cercueil d'Hugo, la deuxième génération des Sambre se déchire. Même mort, la malédiction du Patriarche plane au dessus de tous. Il y a Sarah, la grande fille qui veut achever la guerre des Yeux, l'œuvre de son père. Bernard, son jeune frère, qui rêve d'un ailleurs. Leur mère, veuve joyeuse qui flirte avec le cousin Guizot... Et puis il y a cette braconnière aux yeux rouges, qui rôde autour de la Bastide et du dernier fils... Entre Bernard et Julie la maudite, c'est le début d'une passion funeste.

Mon avis:

            On oublie (pour un temps même si on les garde à l’esprit par trop loin) les trois trilogies de la Guerre des Sambre qui nous font découvrir les bases de l’arbre généalogique des Sambre, et on « commence » avec le jeune Bernard juste après la mort de son père. On n’a pas de rappel généalogiques mais plutôt quelques informations de filiation distillées dans le scénario, et cela fait du bien car contrairement aux tomes de la Guerre des Sambre, on se laisse plus facilement porter par l’histoire, on y rentre plus facilement puisque nos neurones ne sont pas en train de se tortiller pour savoir qui est qui par rapport à qui.

Les liens très forts qui unissent Bernard et Julie font émettre des doutes en tant que lecteur car si j’ai bien compris Julie, est depuis très longtemps secrètement amoureuse de Bernard et a l’occasion de l’aborder à l’enterrement de son père. Très très rapidement une folle passion va suivre. Et cela arrive tellement vite et presque soudainement que je me suis demandé si les deux jeunes protagonistes ne se connaissaient pas avant! Quoiqu’il en soit, entre différence de milieu et de condition et en se promettant amour et fidélité jusqu’à leur mort, ils ne sont pas sans rappeler Roméo & Juliette...

En bref:

            Une belle entrée en matière pour ce premier tome des Sambre qui est « léger », agréable et facile à lire par rapport aux trilogies de La guerre des Sambre. On fait rapidement connaissance avec la famille proche de Bernard, mais on se concentre ensuite davantage sur lui et sur son début de passion avec Julie.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire