Mes derniers avis romans:

vendredi 30 juin 2017

Sans famille, tome 1 & 2


TOME 1: MÈRE BARBERIN

Scénario et Illustrations: Yann Dégruel d’après l’oeuvre de Hector Malot
Nationalité des auteurs: Française
Editions Delcourt (4 Février 2004)
Collection Jeunesse
32 pages
ISBN-10: 2847891420
ISBN-13: 978-2847891423
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 12 Juin 2017
Ma note: 15/20



TOME 2: LA TROUPE DU SIGNOR VITALIS

Scénario et Illustrations: Yann Dégruel d’après l’oeuvre de Hector Malot
Nationalité des auteurs: Française
Editions Delcourt (12 Septembre 2006)
Collection Jeunesse
31 pages
ISBN-10: 2756003441
ISBN-13: 978-2756003443
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 13 Juin 2017
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

" C'était un beau garçon de cinq ou six mois, rose, gros, gras, superbe ; les langes et les linges dans lesquels il était enveloppé disaient clairement qu'il appartenait à des gens riches. C'était donc un enfant qu'on avait volé et ensuite abandonné. Ce fut au moins ce que le commissaire expliqua. Qu'allait-on en faire ? "

Mon avis:

            Yann Dégruel adapte, au format du neuvième art, ce classique de la littérature française dont il est vrai que je ne connais pas l’histoire ni même pas l’auteur originel.   Ce premier tome correspond aux cinq premiers chapitres. 

Le scénario et les mots choisis par l’auteur sont a priori le plus fidèle possible à l’oeuvre originale et on remarque immédiatement cette atmosphère de douceur qui flotte au dessus de cette histoire très émouvante et très bien conté. 

Il faut dire également que le dessin se marie parfaitement à l’histoire pour retranscrire toute cette touchante douceur. Les traits ne sont pas nets et les formes ne sont pas réellement délimitées, le dessin est peu encré et les traces de crayonnés sont visibles, celles ci apportent un charme certain à l'ensemble. Mais cela donne un petit côté « ancien » et notamment pour le visage de Rémi, puisqu'ils mettent merveilleusement en lumière son innocence touchante. Son visage est ainsi angélique et ses yeux sont si expressifs que ces cases représentant le visage du petit garçon en gros plan sont sublimes.

En bref:

            Une belle entrée en matière pour découvrir ce classique avec une méthode de dessins qui reflète toute la douceur et l’émotivité de l'histoire et porte parfaitement un scénario très bien conté.

Autour du livre:

Livres empruntés à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire