Mes derniers avis romans:

mercredi 28 juin 2017

L'ombre de Shanghaï, tome 2: le fantôme de l'opéra

Scénario: William Crépin & Patrick Marty
Illustrations: Lu Li
Nationalité des auteurs: Française et Chinoise
Editions Fei (22 Mai 2015)
82 pages
ISBN-10: 2359660144
ISBN-13: 978-2359660142
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 8 Juin 2017
Ma note: 13/20

L’histoire:

            La robe de la diva Bucci attire plus d'une convoitise. La belle Clara rêve d'un homme qui pourrait lui offrir une merveille pareille. Gaspard rêve de conquérir la sulfureuse blonde n'hésitant pas à se transformer en gentleman cambrioleur. Et les triades rêvent de mettre la main sur la myriade de diamants qui ornent la parure de la cantatrice. Le cauchemar est pour Lila et cette ombre qui prend vie, lui ravissant l'être qu'elle aime le plus au monde et tout espoir de vivre enfin cet amour qui la consume. Dans ce deuxième épisode, sur fond d'opéra les triades mettent Shanghai à feu et à sang, l'Ombre se révèle en justicière, et Lila voit Gaspard s'éloigner d'elle inexorablement.

Mon avis:

            Avec plus de 80 pages, il y a de quoi faire niveau scénario! Et pourtant, on n’avance pas du tout, il ne se passe rien! D’ailleurs, je l’ai lu très rapidement, puisqu’il n’y a au final pas beaucoup de texte. Et en sachant, que les auteurs sont deux sur ce scénario… Alors certes, on voit cette fameuse « Ombre » en action, mais non seulement cela se passe dans les toutes dernières planches du livre mais en plus l’intrigue menée ne trouve pas sa résolution dans ce tome! 
Cette série semble vraiment être le modèle parfait pour savoir comment faire trainer en longueur un scénario ou une intrigue qui n’a en plus, pas forcément beaucoup de poids à l’origine.

En bref:

            Scénario encore plus pauvre que le premier tome où l’intrigue et l’action attendues par rapport au titre ne commencent qu’à la fin de l’histoire mais qui ne sont même pas résolus à la fin. « L’ombre de Shanghaï » ou comment nous faire traîner les choses en longueurs...

Autour du livre:
  • Tome 1 : Le retour du fils (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire