Mes derniers avis romans:



vendredi 30 juin 2017

Les filles au chocolat, tome 3,5: Coeur Salé (Cathy Cassidy)




Titre original: The chocolate box girls: Bittersweet
Traduction: Anne Guitton
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Nathan (4 Juillet 2013)
100 pages
ISBN-10: 2092549111
ISBN-13: 978-2092549117
Genre: Jeunesse
Lu le: 21 Juin 2017
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture:

Je m’appelle: Shay Fletcher
Mon âge: 15 ans
Je suis: passionné de musique
Mon style: bonnet mou et tee-shirts de surfeur
J’aime: Cherry Costello
Je rêve: de devenir chanteur professionnel
Mon problème: Cherry pense que je suis toujours amoureux de Honey, mon ex …

L’histoire :

            Shay Fletcher est le petit ami de Cherry. Musicien hors pair, il est ravi lorsqu'un agent artistique le repère et lui propose un contrat. Mais comment convaincre son père de le signer, lui pour qui la reprise de l'entreprise familiale compte plus que tout, et qui n'accorde que mépris à sa passion pour la musique ? Voilà qu'en plus Honey, son ex-petite amie, la demi-sœur de Cherry, a soudain besoin de son aide. Comment la secourir sans risquer de susciter la jalousie de Cherry ? Entre rêve déçu et déception amoureuse, la vie de Shay devient soudain très compliquée...

Mon avis:

            Après avoir presque terminé cette saga, je « repars » en arrière avec ce petit tome bonus « placé » entre le tome 3 et 4 d’où l’intitulé de tome 3,5 dans lequel on retrouve Shay, ex petit-ami de Honey et le nouveau petit-ami de Cherry. On a fait la connaissance de Shay dans le premier tome, en même temps que tout le reste de la famille Tanberry. On ne le retrouve évidement que très peu dans les tomes suivants, donc c’est très plaisant d’avoir son point de vue et savoir ce qui s’est passé dans sa vie après sa rencontre avec Cherry.

Points de vue - Critiques:

Ce petit tome est vraiment à prendre comme un tome bonus, puisqu’il ne fait que 100 pages et que l’on assiste donc vraiment à un tout petit épisode de la vie de Shay. Et il reste tout de même un personnage secondaire et ce petit tome centré sur lui, il faut l’avouer, n’apporte rien de particulier à la série originale. Néanmoins, on aimerait tout de même que cette histoire soit un peu plus étoffée!!!

On en apprend cependant beaucoup sur la famille familiale de Shay. On sait d’après le premier tome qu’il entretient des relations conflictuelles avec son père catalogué comme un tirant, mais on apprend ici que sa mère ne donne pas beaucoup son avis et suit le chef de famille et que Shay a un frère ainé beaucoup plus âgé que lui et avec lequel il n’entretient pas vraiment de relation fraternelle. Mais lorsque Shay reçoit une occasion de percer dans l’univers de la musique, la famille de Shay va s’éclater pour mieux se ressouder. J’ai donc vraiment aimer le fait que l’histoire se concentre réellement sur Shay, son avenir et sa famille et non pas sa vie parmi la famille Tanberry.

Néanmoins, Shay reste un personnage secondaire et ce petit tome centré sur lui, il faut l’avouer, n’apporte rien de particulier à la série originale. 

En bref:

            Un tome dans lequel on apprécie d’être plongé dans le quotidien de Shay, dans sers rêves et ses attentes, au milieu de sa famille dans laquelle il peine à trouver sa place. Dommage que l’histoire est beaucoup trop courte, mais elle apporte un joli petit bonus dans cette série des « filles au chocolat ». 

Autour du livre:

  • Tome 1: Coeur Cerise (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: Coeur Guimauve (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 3: Coeur Mandarine (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 4: Coeur Coco (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 5: Coeur Vanille (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque  


  • Sans famille, tome 1 & 2


    TOME 1: MÈRE BARBERIN

    Scénario et Illustrations: Yann Dégruel d’après l’oeuvre de Hector Malot
    Nationalité des auteurs: Française
    Editions Delcourt (4 Février 2004)
    Collection Jeunesse
    32 pages
    ISBN-10: 2847891420
    ISBN-13: 978-2847891423
    Genre: Bande-dessinée
    Lu le: 12 Juin 2017
    Ma note: 15/20



    TOME 2: LA TROUPE DU SIGNOR VITALIS

    Scénario et Illustrations: Yann Dégruel d’après l’oeuvre de Hector Malot
    Nationalité des auteurs: Française
    Editions Delcourt (12 Septembre 2006)
    Collection Jeunesse
    31 pages
    ISBN-10: 2756003441
    ISBN-13: 978-2756003443
    Genre: Bande-dessinée
    Lu le: 13 Juin 2017
    Ma note: 15/20


    Résumé/4ème de couverture :

    " C'était un beau garçon de cinq ou six mois, rose, gros, gras, superbe ; les langes et les linges dans lesquels il était enveloppé disaient clairement qu'il appartenait à des gens riches. C'était donc un enfant qu'on avait volé et ensuite abandonné. Ce fut au moins ce que le commissaire expliqua. Qu'allait-on en faire ? "

    Mon avis:

                Yann Dégruel adapte, au format du neuvième art, ce classique de la littérature française dont il est vrai que je ne connais pas l’histoire ni même pas l’auteur originel.   Ce premier tome correspond aux cinq premiers chapitres. 

    Le scénario et les mots choisis par l’auteur sont a priori le plus fidèle possible à l’oeuvre originale et on remarque immédiatement cette atmosphère de douceur qui flotte au dessus de cette histoire très émouvante et très bien conté. 

    Il faut dire également que le dessin se marie parfaitement à l’histoire pour retranscrire toute cette touchante douceur. Les traits ne sont pas nets et les formes ne sont pas réellement délimitées, le dessin est peu encré et les traces de crayonnés sont visibles, celles ci apportent un charme certain à l'ensemble. Mais cela donne un petit côté « ancien » et notamment pour le visage de Rémi, puisqu'ils mettent merveilleusement en lumière son innocence touchante. Son visage est ainsi angélique et ses yeux sont si expressifs que ces cases représentant le visage du petit garçon en gros plan sont sublimes.

    En bref:

                Une belle entrée en matière pour découvrir ce classique avec une méthode de dessins qui reflète toute la douceur et l’émotivité de l'histoire et porte parfaitement un scénario très bien conté.

    Autour du livre:

    Livres empruntés à la bibliothèque


    jeudi 29 juin 2017

    Le rêve du papillon, tome 2: stupides! stupides espions!




    Scénario: Richard Marazano
    Illustrations: Luo Yin
    Nationalité des auteurs: Française et Chinoise
    Editions Dargaud (30 Mai 2013)
    56 pages
    ISBN-10: 2211211887
    ISBN-13: 978-2211211888
    Genre: Bande-dessinée
    Lu le: 27 Juin 2017
    Ma note: 16/20



    Résumé/4ème de couverture:

    Tutu s’est réveillée dans un monde inconnu et absurde où l’hiver est éternel. Un monde gouverné par un dictateur, où des lapins bizarres la suivent partout, et dont les habitants ne l’aiment pas beaucoup… La petite fille ne souhaite très vite qu’une seule chose: rentrer chez elle. 

    L’histoire:

                Dans ce deuxième tome, l’empereur aimerait faire de Tutu son alliée pour l’aider à combattre le "cerf-voleur". D’autre part, les membres d’un groupuscule clandestin, opposé à l’empereur, lui demandent de les aider à lutter contre le tyran. Enfin, tous portent le plus haut intérêt à un mystérieux papillon blanc qui, par un matin glacial, s’est posé sur l’appui de la fenêtre de Tutu. Accepterait-elle de le capturer ? Tutu, elle, ne désire qu’une seule chose : revenir chez elle et redevenir une petite fille comme les autres.

    Mon avis:

                Après un tome de présentation qui faisait déjà pas mal avancer l’histoire en y mêlant de nombreuses intrigues et en la plongeant dans un univers très onirique, ce deuxième tome est dans la même veine. On est pris dans le fil des pages puisque le scénariste a une manière habile de créer un scénario qui à la fois fait avancer l’histoire en égrenant quelques infos tout en préservant et ajoutant quelques petits mystères supplémentaires. Rien n’est prévisible et on peut difficilement deviner la suite des évènements pour Tutu.

    Au niveau des personnalités, alors que les lapins deviennent de plus en plus agaçants et de moins en moins mystérieux, Tutu elle a un caractère qui s’affirme et auquel on s’attache de plus en plus. C’est une petite fille mais elle fait preuve de beaucoup de courage et est confrontée à des choix délicats.

    En bref:

                Un personnage principal attachant, une histoire complexe, un univers très rêveur et poétique, Le rêve du papillon s'inscrit dans la lignée des séries atypiques et originales que l’on a pas envie de lâcher pour en découvrir toujours plus.

    Autour du livre:
    • Tome 1 : Lapins sur la lune (ß chronique à retrouver ici)
    • Livre emprunté à la bibliothèque