Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 19 juillet 2021

La forêt des disparus (Olivier Bal)





Nationalité de l’auteur:
 Française 
Editions XO (22 Avril 2021) 
437 pages
ISBN-10: 2374483258
ISBN-13: 978-374483252 
Genre: Thriller
Lu le: 27 Juin 2021
Ma note: 15/20 



Résumé/4ème de couverture:

" Dans cette forêt, tu peux toujours y entrer, mais tu n'en sortiras jamais... "


Des murs d'arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces. Il ne fait pas bon traîner dans les bois de Redwoods, au bord du Pacifique, dans l'Oregon.


Au cœur de cette forêt maudite, un homme vit isolé de tous. Ici, on l'appelle l'Étranger. En réalité, son nom est Paul Green, un ancien journaliste qui a connu son heure de gloire avec l'affaire Clara Miller.


Un soir, une jeune adolescente, Charlie, vient frapper à sa porte. Elle est blessée, paniquée. Pour elle, Paul est le seul à pouvoir l'aider. Car là-bas, au milieu des arbres, Charlie a connu l'horreur...


L'histoire d'un secret terrifiant.

Un thriller diabolique et haletant. 

Mon avis:

            Après avoir découvert l'auteur récemment avec son titre "L'affaire Clara Miller" sur laquelle une lecture commune avait été organisé, pourquoi ne pas continuer la série Paul Green avec la sortie récente de ce deuxième opus, également lu en lecture commune avec la même fine équipe!? "La forêt des disparus" s'inscrit clairement plus dans le registre du thriller, en nous distillant beaucoup plus de suspense que le premier tome. Combiné avec une construction en chorale, le roman se lit bien et assez vite mais pour ce qui est du contenu, force est d'avouer que l'histoire reste très classique et peu surprenante. Pour les adeptes du genre, cela reste une bonne lecture qui ne restera pas gravé dans le marbre, contrairement aux plus novices dans le genre qui trouveront davantage leur compte. 

Merci Marine des éditions XO pour l'envoi de ce livre et pour la rencontre organisée avec l'auteur!

Points de vue/Critiques:

            Quelques années après l'affaire Clara Miller, nous retrouvons Paul Green dans une nouvelle affaire, qui va arriver jusqu'à lui, bien malgré lui. N'ayant pas eu plus d'attachement que cela pour ce personnage dans le premier tome, je dois avouer que j'ai eu plus d'affection pour lui au début de ce récit. Comme on le retrouve quelques années plus tard, on voit que l'affaire Clara Miller, l'a vraiment impacté, psychologiquement et physiquement parlant. Il recherche la solitude comme s'il voulait expier ses fautes et se condamner d'une certaine culpabilité. Alors quand la jeune Charlie, en fuite, vient trouver refuge devant sa porte, on ne peut que ressentir de la compassion devant une sorte d'acharnement du destin. C'est donc une nouvelle fois sous forme de roman chorale que Olivier Bal construit ce nouveau récit. Ce procédé permet vraiment de nous immerger immédiatement dans l'histoire et de nous plonger au cœur de l'action comme des émotions, étant donné que tout est narré à la première personne. 

            Cette nouvelle enquête reprend clairement les codes du thriller, alors que pour "l'affaire Clara Miller" on était plutôt proche du genre du polar. Ici, Olivier Bal revisite la thématique des disparus, de la forêt oppressante, mystérieuse et dangereuse, des villages fantômes, des croyances et des mythes, des sociétés secrètes qui se transmettent de génération en génération. Il est vrai que l'on ressent une certaine tension, un peu de suspense tout au long de la lecture, qui est notamment portée par cette forêt, un véritable personnage principal tellement bien décrit...! Sans jamais lui donner la parole, cette forêt porte en elle-même toute l'oppression permettant de distiller une ambiance sombre et inquiétante à souhaite tout le long du roman. Néanmoins, en reprenant des thématiques déjà vues, l'auteur ne les as pas revisitées et insufflé un vent nouveau. Le tout reste très classique et vraiment du déjà-vu, touchant même du doigt certains clichés. Le manque d'originalité et de complexité se reflète par exemple notamment dans le noms des "méchants": "l'Homme-arbre", "l'Homme-rouge" ou encore "l'Etranger"... Je n'ai donc pas été du tout surprise par les évènements ou par le dénouement si tant est que l'on soit adepte des thrillers et cette histoire sera très certainement très vite oubliée. Les plus novices du genre y trouveront davantage leur compte pour le coup!

En bref:

            Après "L'affaire Clara Miller", Olivier Bal reprend son personnage principal qu'est Paul Green pour nous offrir une histoire qui s'inscrit vraiment dans le registre du thriller, après avoir côtoyé le polar. Dans "La forêt des disparus" construit à la façon d'un roman chorale qui permet de nous plonger au cœur de l'histoire comme des émotions, l'auteur nous distille de bout en bout pas mal de suspense. Et cela se fait notamment grâce à cette fameuse forêt, un véritable personnage à part entière dont les descriptions majestueuses nous fournissent une ambiance sombre, inquiétante et oppressante à souhait. Néanmoins, l'histoire aborde des thèmes très classiques et déjà vus dans le genre et malheureusement l'auteur n'a pas réussi à les réinventer afin de créer quelque chose d'innovant. Le manque d'originalité et de complexité se retrouvent dans les noms très bateaux des méchants, qui deviennent peu marquants... Si cette histoire satisfera amplement les moins adeptes du thriller, les plus fervent ni trouveront aucune surprise. Ce fut une bonne lecture mais qui ne restera pas longtemps en mémoire.

Autour du livre:

Du même auteur:
° L'affaire Clara Miller (<-- chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire