Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 6 juin 2021

Je revenais des autres (Mélissa Da Costa)




Nationalité de l’auteur: Française 
Editions  Albin Michel (5 Mai 2021)

576 pages

ISBN-10: 2226456120

ISBN-13: 978-2226456120

Genre: Contemporain

Lu le: 12 Mai 2021

Ma note: 15/20

 




Résumé/4ème de couverture:

Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de deux enfants. Ambre a vingt ans, n'est rien et n'a personne. Sauf lui.

Quand submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe l'envoie loin, dans un village de montagne, pour qu'elle se reconstruise, qu'elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi.

Mon avis:

            Après les deux précédents et magnifiques livres de l'autrice, je ne pouvais pas passer à côté de cette dernière parution, que j'ai accepté de recevoir sans même prêter attention au résumé. Cette histoire est celle que l'ai le moins préférée par rapport aux autres, même ce fut tout de même une lecture plaisante. L'autrice garde une nouvelle fois cette thématique de la résilience et du nouveau départ, mais en ayant beaucoup moins cette fois-ci, cet aspect dramatique initial.

Merci aux éditions Albin Michel pour cet envoi!

Points de vue/Critiques:

            Le point de départ de ce récit nous fait faire la connaissance de Ambre qui vit une histoire d'amour avec Philippe. Or, ce dernier est marié et père de famille et ne fait "qu'entretenir" sa très jeune maîtresse. Ambre va ainsi atteindre le point de non retour face à cette situation. Suite à un évènement dramatique, elle est amené par Philippe dans un hôtel, dans un petit village de montagne, afin de travailler comme serveuse pour la saison hivernale. Contrairement aux précédents romans de l'autrice, ce drame initial ne va pas avoir une place prépondérante pour la suite de l'histoire mais plutôt une place en retrait, puisqu'il va tout de même être régulièrement mentionné. J'ai trouvé cette mise en retrait bénéfique pour l'ambiance générale du récit, qui est ainsi davantage tourné vers l'élan positif, l'espoir et le futur, sans avoir cette chape de plomb, parfois pesante, que l'on pouvait retrouver plus ou moins dans les deux premiers romans de Mélissa Da Costa.

            Si Ambre cherche à se reconstruire, à prendre confiance en elle et à trouver ses personnes auxquelles s'accrocher, c'est précisément dans cet hôtel et dans cette ambiance de saisonnier qu'elle va la trouver. En effet, elle va faire la connaissance une bande de saisonniers, de tous âges et de tout horizons, qui ont chacun leur failles, leurs fêlures mais quelque chose qu'ils fuient... Si chacun reste au début sur ses gardes, il est touchant de voir que le fait de vivre cette expérience en commun, Tim, Andréa, Rosalie, Sophie, Ambre et les autres vont peu à peu se dévoiler et s'apporter de l'aide mutuellement. Ils constateront que finalement ils ne sont pas si différents les uns des autres: ils sont tous arrivés pour la saison abîmés, cabossés et repartiront guérit de leurs blessures.  

                Si ce panel de personnages est relativement attachant et bienveillant, je dois avouer que j'ai parfois décroché à certains moments et trouvé quelques longueurs. En effet, tout ce que vivent les personnages ne m'a pas paru parfois passionnant. L'autrice décortique très bien la psychologie et les ressentis de chacun. Mais comme on s'intéresse vraiment à tout le monde, sans avoir de fond suffisamment accrocheur pour moi, le temps paraît un brin long. De plus, entre Ambre et ses amis proches, on retrouve parfois ce côté "drama" qui se résume à "fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis" et qui devient lassant (d'autant plus que j'ai souvent fait le parallèle ou le rapprochement avec l'histoire du dernier livre de Valérie Perrin "Trois" qui parle aussi d'amitié et qui a su me captiver beaucoup plus). Néanmoins, force est de constater que l'autrice arrive parfaitement à mettre en lumière la force de caractère de ses personnages, leur évolution personnelle au contact de chacun, et leur capacité de résilience.

En bref:

            "Je revenais des autres" m'a beaucoup moins captivé et touché que les précédents livres de Mélissa Da Costa, mais il reste une lecture fort agréable. Dans ce récit, on retrouve une histoire d'amitié forte. Ambre a atteint le point de non retour et atterrit dans un village de montagne pour faire la saison en tant que serveuse dans un hôtel. Elle va y découvrir et faire la connaissance de tout un panel de personnages qui ne seront finalement pas éloignés d'elle et pas si différents les uns des autres. Ils constituent donc une bande d'abîmés, de blessés, en fuite de quelque chose. Mais au contact des uns et des autres, ils vont réparer leurs blessures et leurs failles. C'est donc une histoire de résilience et der nouveau départ que nous offre l'autrice qui arrive toujours à très bien décortiquer les sentiments et la psychologie de ses personnages. Si on retrouve une ambiance générale un peu moins pesante tout le long du récit, plutôt axée sur la franche amitié, suivre les nombreux tourments et peines des personnages m'a parfois fait décroché. J'ai trouvé quelques longueurs dans cette bulle, avec des moments plus lassants dans les faits qui ne m'ont pas parus assez passionnants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire