Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 21 juin 2021

Ainsi gèlent les bulles de savon (Maire Vareille)





Nationalité de l’auteur:
 Française 
Editions Charleston (19 Mai 2021)

368 pages

ISBN-10: 2368126155

ISBN-13: 978-2368126158

Genre: Contemporain

Lu le: 29 Mai 2021

Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces.

Puisses-tu un jour me pardonner. »

Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés. Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?

Mon avis:

            Dans ce nouveau livre de Marie Vareille, c'est le sujet de la parentalité qui est au centre de ce roman, un thème qui semble assez récurrent en ce moment. J'ai beaucoup aimé ce récit: non seulement il est bien construit avec le fait de suivre trois femmes différentes qui nous procurent une certaine curiosité pour savoir quel est lien entre elles, mais en plus, les différentes idées véhiculées sur la parentalité sont très bien distillées, de façon aussi juste que divertissante et touchante. 

Merci les éditions Charleston pour cet envoi!

Points de vue/Critiques:

            Ce sont trois femmes, donc trois histoires distinctes que nous propose Marie Vareille. On va tout d'abord faire la connaissance de Claire, qui est une jeune femme lambda et qui apprend avec une joie immense qu'elle est enceinte. C'est pour elle le début d'une nouvelle vie qui l'enthousiaste grandement, sa grossesse se déroule à merveille et aucune ombre ne vient noircir son horizon. Il y a ensuite Océane, une jeune américaine qui commence des études de médecine pour faire uniquement plaisir à son père, alors qu'elle est irrémédiablement attiré par la littérature. Et puis, au travers d'une sorte de carnet, nous suivons la vie d'une jeune femme, mystérieuse et non identifiée, qui semble avoir fuit à l'autre bout du monde après avoir abandonné son enfant. C'est notamment à travers cette dernière que les interrogations sont nombreuses. On sait que ces trois destins vont s'entremêler mais durant une bonne grosse partie du roman, on ne sait pas comment. On cherche ainsi sans cesse des pistes dont plusieurs tombent à l'eau au fil de la lecture. Se connaissent-elles? Y a-t-il un effet passé/présent? Est-il question des plusieurs générations? Seront-elles amenées à se rencontrer? Marie Vareille a réussi à très bien construire son histoire pour avoir cette pointe de suspense constant tout le long du roman, et n'arriver qu'à la fin pour lever le voile.

                Ces interrogations sur les liens entre ces trois femmes m'a immédiatement happé et m'a peut-être fait passer à côté des émotions véhiculées par chacune d'elles au début. Mais progressivement, parce que leur histoire est attachante et qu'elles ne sont pas des personnages lisses et inintéressants, on s'attache à elles au fur et à mesure. C'est ainsi que l'on se retrouve brutalement confrontée au désarroi et à l'appel à l'aide de Claire alors que l'on ne l'avait pas forcément vu arrivé, ou que l'on se retrouve tantôt soucieux, tantôt révolté par tout ce que vit Océane qui se retrouve chancelante face aux visions des uns et des autres l'entourant. Pour la troisième femme qui reprend pied, on apprend peu à peu à la connaître, mais de nombreuses choses restent encore sous silence, ce qui fait que l'on a beaucoup plus de mal à la cerner et à s'y attacher. 

                Ce n'est que vers le final du roman que les liens nous sont dévoilés. Et l'on se dit, "ha ouais, bravo, je l'avais pas envisagé". Dés lors, l'attachement et les ressentis empathiques se retrouvent multipliés, comme si lever les derniers voiles permettaient d'accéder pleinement à la sensibilité de chacune. Et pour ces trois femmes, cela permet de tirer définitivement un trait sur le passé et permettre de se tourner vers l'avenir grâce aux échanges des unes et des autres. Grâce à ses personnages, Marie Vareille ose mettre en avant le fait que la maternité n'est pas toujours synonyme de joie, bonheur et émerveillement, et ça, on dit bravo!

En bref:

                Dans son nouveau roman, Marie Vareille va aborder le thème de la maternité, qui est souvent aborder ces derniers temps, mais pas forcément de façon classique et édulcorée puisque l'autrice va mettre en avant le fait que cette période dans la vie d'une femme n'est pas toujours l'apanage de la joie, du bonheur et de l'émerveillement. Et c'est avec l'histoire de trois femmes, de trois destins différents que l'on va arriver à cette conclusion. La construction narrative de ces destins croisés nous entraîne dans un jeu de pistes excitant, d'autant plus qu'il finit par nous surprendre que dans le final du roman. Ces nombreuses interrogations initiales et cette levée de voile tardive font en sorte que l'attachement à ces femmes et le ressenti des émotions véhiculées ne sont que progressifs. Une fois les mystères de l'intrigue dévoilés, la lumière sur ce qu'elle ont vécu, leurs sensibilités et notre empathie sont décuplées. Un roman fort dans un écrin de douceur, aussi frais, léger et explosif qu'une bulle de savon!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire