Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 3 mai 2021

L'île du diable (Nicolas Beuglet)




Nationalité de l’auteur:
 Française 
Editions Pocket (3 Septembre 2020
Collection Thriller
numéro 17881
303 pages
ISBN-10: 2266307592 
ISBN-13: 978-2266307598 
Genre: Thriller
Lu le: 13 Avril 2021
Ma note: 17/20 


Résumé/4ème de couverture:

Le corps recouvert d'une étrange poudre blanche, des extrémités gangrenées et un visage figé dans un rictus de douleur... En observant le cadavre de son père, Sarah Geringën est saisie d'épouvante. Et quand le médecin légiste lui tend la clé retrouvée au fond de son estomac, l'effroi la paralyse. Et si son père n'était pas l'homme qu'il prétendait être ? 

Des forêts obscures de Norvège aux plaines glaciales de Sibérie, l'ex-inspectrice des forces spéciales s'apprête à affronter un secret de famille terrifiant. Que découvrira-t-elle dans ce vieux manoir perdu dans les bois ? Osera-t-elle se rendre jusqu'à l'île du Diable ?

Mon avis:

            J'avais hâte de pouvoir clôturer cette trilogie de l'inspectrice Sara Geringën, après les deux excellents premiers tomes, "Le cri" et "Complot". Si l'on garde toujours les mêmes ingrédients, à savoir des meurtres sordides, on conclue cette petite série par un aspect beaucoup plus personnel de l'inspectrice, qui restait jusqu'ici très mystérieuse sur son passé et sa famille. Tous ces éléments vont se retrouver au cœur de l'enquête et tous les voiles seront levés. J'étais contente d'avoir pu soupçonné et identifié le tueur, ce qui ne gâche en rien le plaisir de cette lecture, puisque les tenants et les aboutissants sont très bien ficelés!

Points de vue/Critiques:

            La première partie de l'intrigue part sur des bases assez classiques dirons-nous puisqu'un meurtre sordide a été perpétré. Mais rapidement, cette affaire prend une tournure très personnelle pour l'inspectrice Sara Geringën, étant donné que la victime n'est autre que son père. La jeune femme ne peut plus reculer et elle devra plonger dans son histoire personnelle pour résoudre cette enquête. Depuis le début de la trilogie, on connaît très peu le passé de Sara, qu'il soit familial ou professionnel. On sait qu'elle cache des choses mais avec cette enquête, les interrogations trouvent réponse. Et si l'enquête touche son passé familial, Christopher, dont elle a été séparé, n'est pas en reste et trouve lui aussi sa place dans le récit, même s'il ne fait pas parti de l'enquête. Son rôle va être de rétablir la vérité sur le passé professionnel de Sara. Ainsi, sur les deux fronts, Sara ne peut plus reculer et tous les voiles entourant sa personnalité depuis le début de la série seront levés. Entre l'enquête de Sara et les investigations de Christopher, Nicolas Beuglet a réussi à condenser tout ceci en seulement 300 pages. Sans sentir de précipitations dans le déroulé du récit, il n'y a pas non plus de répit dans les péripéties, aventures et découvertes. On est pris en apnée dans l'histoire, voulant à tout prix connaître la suite. C'est donc un vrai page-turner qui s'opère. 

            Dans la deuxième partie de l'intrigue, l'auteur nous fait une fois de plus voyager dans de lointaines et froides contrées. Et c'est en se basant sur un fait historique et scientifique réel que le nœud de l'intrigue va reposer. Non seulement c'est glauque et effrayant à souhait, mais en plus, c'est intéressant de mettre en lumière quelque chose qui a réellement existé. Tout comme dans "Complot", l'alliance entre fiction, action, Histoire et science est parfaitement maîtrisé. Si j'ai pu trouver louche et accuser avec raison, le personnage qui se cachait derrière tous ces meurtres peu de temps avant de voir son vrai visage, cette non surprise ne m'a pas déçue. En effet, cette révélation n'arrive pas à la toute fin de l'histoire, puisque les tenants et aboutissants n'ont pas encore trouvé leur conclusion. Et c'est avec cet aspect scientifique et historique que le récit se poursuit judicieusement après la révélation du tueur, afin de dénouer correctement tous les fil de l'intrigue.

En bref:

            Pour conclure en beauté cette trilogie, Nicolas Beuglet nous entraine encore une fois dans un thriller passionnant où l'Histoire se mêle parfaitement à la Science pour donner un récit captivant riche en actions et en rebondissements. En effet, un fait historique et scientifique réel, quasiment inconnu, va servir de nœud à l'intrigue: aussi sombre et glauque qu'il est, il est également intéressant à découvrir... Mais pour l'inspectrice Sara Geringën, cette affaire prend très vite un tournure très personnelle. Et entre cette affaire et les investigations de Christopher, les passés professionnels et personnels de l'inspectrice ne seront plus un mystère pour personne. Tous les voiles entourant la personnalité de Sara seront levés et toutes les interrogations la concernant trouveront réponses. L'auteur réussit dont à mener d'une main de maître tout ces aspects dans une enquête certes moins dense que les autres, mais tout aussi réussie et addictive!

Autour du livre:

° Tome 1: Le cri <-- chronique à retrouver ici
° Tome 2: Complot <-- chronique à retrouver ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire