Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 23 mai 2021

Le sourire contagieux des croissants au beurre (Camille Andrea)




Nationalité de l’auteur:
 Française 

Editions Plon (22 Avril 2021)

384 pages

ISBN-10: 2259306144

ISBN-13: 978-2259306140

Genre: Contemporain

Lu le: 29 Avril 2021

Ma note: 15/20 





Résumé/4ème de couverture:

Le bonheur c’est comme la pâtisserie, rien ne sert d’avoir les ingrédients si on n’a pas la recette…

A quarante-quatre ans, le Chef français Pierre Boulanger a tout pour être heureux. Il possède le plus grand empire de pâtisseries surgelées des Etats-Unis, il est l’ami des stars, les plus belles femmes du monde croquent à pleines dents dans ses fameux croissants, et il a épousé une brillante avocate reconnue par le gratin new-yorkais qui lui a donné un adorable petit garçon. Jusqu’au jour où un vendeur ambulant lui propose un gobelet de café à un million de dollars. Un million de dollars, pas pour un simple café, bien sûr. Un million de dollars pour le meilleur café du monde, le café qui va changer sa vie…

Cette rencontre magique avec un vieux vendeur de hot-dogs ambulant ébranlera à jamais les certitudes de Pierre Boulanger quant au pouvoir, à l’amour, et à la vie.

Mon avis:

            Avec un titre aussi drôle, ce livre promet de passer un très bon moment de bonheur. Et il est vrai que les ingrédients du bonheur sont présents dans ce récit qui suit parfaitement la recette d'un bon livre feel-good. Il nous montre qu'il suffit d'une rencontre particulière pour changer et voir la vie différemment. Avec quelques soupçons de philosophie, on réapprend à aimer les petits plaisirs simples de la vie, synonymes de bonheur.

Merci aux éditions Plon pour l'envoi de ce livre!

Points de vue/Critiques:

            Le personnage principal, Pierre Boulanger est l'archétype de l'homme qui est parti de rien et qui a atteint le succès à un point vertigineux. Tout lui réussi, il est aussi riche que Crésus, il est associé à un homme spécialisé dans le marketing afin d'accroître toujours plus la marque bâtie, il n'a pas de concurrents et du haut de son bureau à New York, il pense avoir atteint tous ses rêves. Entre conférences, développement, investisseurs etc, le boulanger est devenu depuis un moment un véritable homme d'affaire. Pierre est donc un concentré de clichés concernant les grands patrons qui ont réussi leur vie professionnelle. Mais ce n'est pas pour autant qu'il est antipathique ou inintéressant à suivre. En effet, on devine que sa vie faite de réussite n'est d'ors et déjà pas synonyme pour lui de bonheur, qui court toujours et qui s'éloigne finalement petit à petit du métier de boulanger. 

            Le vendeur de hot dog que va rencontré Pierre arrive à point nommé. C'est une rencontre qui va tout remettre en question et qui va changer sa vie. A partir de là, le récit est sans répit et vraiment dynamique. Même si le fond à quelque chose de philosophique avec une portée de développement personnel, cela reste léger et bien englobé dans l'histoire qui avance grandement. Cette petite frénésie se retrouve notamment dans le fait que le personnage va partir en voyage mais on ne va pas forcément prendre le temps de décrire les pays rencontrés pour pouvoir se les imaginer et s'y immerger. En passant assez rapidement sur toutes les étapes physiques du cheminement de Pierre vers sa nouvelle vie, c'est avant tout les étapes psychiques, ce qui vit, traverse et déduit le personnage qui est mis en avant. 

                C'est l'importance du dialogue avec un inconnu qui permet au personnage de vraiment se remettre en question et d'aller en quête pour aller chercher le bonheur. Ses nombreux questionnements sont parfaitement justes dans le fond et son but est finalement universel puisque l'on nage tout de même dans une société basée beaucoup sur les richesses et le paraître. Ainsi, si Pierre n'est pas forcément un personnage attachant, il est intéressant à suivre et sa quête est tout à fait compréhensible et louable. 

En bref:

            Si le roman manque parfois de réalisme, cette histoire remplit parfaitement son rôle et répond à toutes les promesses véhiculées par son drôle de titre. Les ingrédients du bonheur sont bien présents dans ce récit qui suit parfaitement la recette d'un bon livre feel-good. Si Pierre Boulanger est l'archétype parfait de l'homme d'affaire à qui tout réussi, il n'en est pas pour autant heureux et comblé. Sa quête est donc tout à fait louable et universelle. Il nous montre ainsi qu'il suffit d'une rencontre, d'un petit changement dans sa routine quotidienne pour changer sa vie et retrouver ses rêves pour accéder réellement au bonheur. Entre soupçons de philosophie et développement personnel, l'histoire est très dynamique et on réapprend à aimer les petits plaisirs simples de la vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire