Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 19 mai 2021

Instagrammable (Eliette Abécassis)





Nationalité de l’auteur:
 Française 

Editions Grasset (10 mars 2021)

180 pages

ISBN-10: 2246824796

ISBN-13: 978-2246824794

Genre: Contemporain

Lu le: 24 Avril 2021

Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

« A la terrasse des cafés, seuls ou avec des amis, ils sont sur le qui-vive. À l’affût d’une nouvelle, dans une attente fébrile, constante, ils ont toujours leur téléphone à portée de main. Le soir, ils ne s’endorment pas sans l’avoir consulté, le matin le saisissent avant même d’avoir ouvert l'œil, pour savoir ce qui est arrivé. Mais quoi, au juste ? »

Dans ces Liaisons dangereuses à l’ère d’Instagram, Éliette Abécassis décrit de façon inédite une génération née au début des années 2000, en proie à la dépendance et la violence induites par les réseaux sociaux.

Un roman incisif qui sonde notre époque, et tout ce qui, en elle, nous interroge et nous dépasse.

Mon avis:

        Avec ce titre évocateur qui ne laisse place à aucun doute, Eliette Abécassis construit un court roman sur l'addiction des adolescents aux réseaux sociaux et sur leur dérives qui peuvent aller parfois très loin. Différentes conséquences sont abordées et tiennent parfois lieu d'une certaine énumération car le récit va assez vite. Sans mettre réellement les sentiments et les émotions en avant, on a quelque chose de vif, tranchant et incisif. On plonge dans une véritable dénonciation des méfaits des réseaux sociaux et même si le propos est juste, on déplore cette unique négativité. 

Points de vue/Critiques:

            Si les réseaux sociaux ont pris une place prépondérante dans la vie quotidienne actuelle de tout le monde, pour la génération née dans les années 2000, c'est quelque chose qui les a biberonné. Être vu, se montrer, commenter, suivre les gens, avoir et rester connecté à son réseau sont autant de choses que la nouvelle génération ne semble que faire. C'est pour eux la définition moderne de la société. A travers ce récit, en se focalisant principalement sur Instagram, l'autrice dépeint ainsi les dérives de l'addiction aux réseaux. Entre le harcèlement, la dictature des corps parfaits, l'effet viral, l'intimité ou le chantage, les conséquences liées à ce milieu sont très nombreuses, peuvent aller très vite et surtout peuvent avoir de graves conséquences. Le récit est suffisamment percutant et réel pour être alarmiste et déclencher une remise en question pour les ados.

        L'autrice montre très bien à quel point les réseaux sociaux ne servent plus seulement à communiquer mais servent aussi à paraître, regarder, valoriser, vendre, promouvoir, jalouser, intimider, harceler, désirer, démolir, détruire et anéantir. Les différentes conséquences sont largement décrites dans cette histoire. Mais en ne laissant pas grand place aux émotions, aux sentiments et à la possibilité de s'attacher aux personnages, on ressent plus une sorte d'énumération de ces méfaits, les uns à la la suite des autres, sans parfois de réelle et logique transition. J'ai également trouvé dommage qu'il n'y ait que les effets négatifs et néfastes des réseaux sociaux qui ne soient abordés. Car en chaque chose, il y a du positif, y compris dans les réseaux sociaux. Mais il est vrai que ce n'est pas le propos et le but de ce récit, qui reste vraiment percutant et dérangeant tant les situations demeurent dans l'ordre du réel et du déjà vu!

En bref:

        Dans ce court récit, Eliette Abécassis nous plonge dans l'univers des réseaux sociaux en mettant en avant toutes les vicissitudes de l'ère numérique sur les adolescents, cette génération qui est née et a grandit avec ces moyens de communication mais qui ne servent plus qu'à cela. Car harceler, dicter, démolir, détruire et anéantir sont aussi les néfastes conséquences pour la nouvelle génération. L'addiction des adolescents aux réseaux sociaux et  les dérives d'une telle consommation peuvent aller parfois très loin et l'histoire incisive et tranchante nous le prouve. Les nombreuses conséquences sont parfois de l'ordre de l'énumération dans ce récit et la faible part affective venant des personnages font en sorte que l'histoire est d'autant plus percutante et réelle. Un roman alarmiste à mettre dans les mains des adolescents... et des parents!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire