Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 6 mai 2021

Et si on pouvait tout recommencer... (Robert Webb)



Titre original:
 
Come again 
Traduction: Samuel Sfez 
Nationalité de l’auteur: Anglaise 
Editions XO (29 Avril 2021
352 pages
ISBN-10: 237448260X 
ISBN-13: 978-2374482606 
Genre: Contemporain
Lu le: 19 Avril 2021
Ma note: 15/20 



Résumé/4ème de couverture:

Lorsque Luke, son mari, meurt subitement, Kate a cinquante ans et s’enfonce dans la dépression. Un matin, elle se réveille : elle a dix-huit ans et se souvient de tout. Sa semaine d’intégration à l’université. Son coup de foudre en 1992.

Elle retrouve Luke, l’étudiant qu’elle a connu. Kate sait comment il est mort et qu’il est déjà malade. S’ils tombent à nouveau amoureux, réussira-t-elle à le sauver ? À une condition : pouvoir tout rejouer à l’identique !

Mon avis:

            Lorsqu'il est question de voyage dans le temps, je suis toujours friande de découvrir ces histoires contemporaines qui prennent un petit goût de fantastique. Beaucoup de choses peuvent être imaginer avec un tel point de départ. J'étais alors impatiente de découvrir ce que nous réservait ce roman de Robert Webb. A la fois originale et classique, cette histoire qui mêle différents genres est une jolie réussite.

Points de vue/Critiques:

            Le roman se découpe en 3 parties bien distinctes. La première va reprendre tous les éléments de base donnés dans le résumé. On découvre Kate qui est totalement au fond du gouffre, au bord du suicide même, après la mort de son mari. Durant un petit moment, l'auteur prend le temps de décrire le mal-être profond de son héroïne. Et parce qu'elle est en pleine dépression, l'intérêt et les actions de sont pas forcément présents. Néanmoins, je ne me suis pas ennuyée à découvrir les sentiments de Kate. Au contraire, on ressent de l'empathie pour elle. Robert Webb a réussi, à ce moment là, à doser entre ce qu'il faut pour bien montrer dans quel état d'âme Kate et le trop plein d'accablement et le trop peu d'actions qui aurait fini par lasser, voire énerver, le lecteur. Cette première partie va se terminer au moment où Kate entreprend ce voyage improbable dans le passé.

            La seconde partie du roman va être consacrée à Kate qui va revivre son passé, au moment où elle est rentrée à l'université et où elle a rencontré son futur mari, mais avec la maturité, les pensées et l'expérience de la femme adulte qu'elle est devenue. C'est durant ce moment là que de nombreuses interrogations surgissent, que se soit pour Kate ou pour le lecteur: doit-elle revivre à l'identique ce qu'elle a vécu? Doit-elle modifier des choses pour rejouer le passé, au risque de modifier le futur? Doit-elle tout dire à Luke? Et comment cette expérience va prendre fin? Si ces questions sont nombreuses et paraissent complexes en se disant qu'il n'est pas forcément aisé de suivre un personnage qui a conscience de voyager dans le temps, l'auteur a réussit à rendre cela de façon simple et fluide. En effet, non seulement les questions obtiennent rapidement réponses car Kate va agir dans ce sens, mais en plus, à aucun moment, on est perdu, dans les faits ou les dialogues, par le changement de temporalité. 

        Enfin, la dernière partie clôture sur les chapeaux de roues cette histoire. J'ai été très étonnée de la tournure de cette partie. On retrouve énormément d'actions, ce qui déséquilibre complétement le récit, et l'on se retrouve dans de véritables scène dignes de James Bond mais aussi dans une accumulation de scènes assez invraisemblables. D'ailleurs, cette troisième partie illustre très bien le fait que l'on ait finalement quelque chose de très cinématographique tout du long du roman. Et la façon dont se termine l'histoire, entre Kate et l'ami de Luke m'a paru extrêmement précipité et ne m'a pas du tout convaincu! 

En bref:

        L'histoire de "Et si on pouvait tout recommencer..." mêle l'histoire d'amour à de la science-fiction puisqu'il est question ici de voyage dans le temps. Entre la thématique du deuil et de la reconstruction, l'auteur apporte cette touche de fantastique à son récit de manière tout à fait réussie. En effet, si ce procédé peut très vite perturber le lecteur en terme de temporalité ou de questionnements, tout se fait finalement de manière fluide et simple. Les deux premières parties du roman sont efficaces à souhait et justement dosées dans les émotions et les enjeux. Mais ce roman peut aussi être un roman d'aventure avec cette dernière partie qui a de quoi déconcerter le lecteur. Lancé sur les chapeaux de roues, on retrouve pas mal de scènes assez invraisemblables. Difficile de comprendre les choix de l'auteur puisque l'on s'imagine bien autre chose, mais cette partie a le mérite d'appuyer le fait que ce roman est très cinématographique. Heureusement elle n'entache pas la lecture agréable de cette histoire romantico-fantastique.

Autour du livre:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire