Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 9 mai 2021

Bambi



Scénario:
Félix Salten
Illustrations: Benjamin Lacombe
Traduction: Nicolas Waquet
Editions Albin Michel (18 Novembre 2020)
Collection Jeunesse
176 pages
ISBN-10: 2226450211 
ISBN-13: 978-2226450210 
Genre: Livre illustré
Lu le: 22 Avril 2021
Ma note: 16/20 


Résumé/4ème de couverture:

    Bambi retrace les premières années d'un faon et, à côté de ses émerveillements, les épreuves qu'il affronte et qui le construisent : dangers, deuil, solitude, métamorphoses, défis, et toujours l'angoisse d'être chassé et tué. L'histoire, oscillant entre anthropomorphisme (les animaux parlent) et naturalisme (les observations sont magnifiques), nous plonge dans une forêt qui bruisse de multiples émotions, d'expériences intenses, de sensations contrastées vécues par une société d'animaux, miroir de notre humanité, tout à la fois violente, cruelle et fragile, et dotée d'une prodigieuse résilience.

Mon avis:

        N'ayant jamais lu l'histoire originale de Bambi, j'étais très curieuse de connaître la véritable histoire et de la découvrir dans cette superbe collection, sous les magnifiques illustrations de Benjamin Lacombe. Même si je m'attendais à un récit différent, et sûrement plus sombre et violent que le dessin animé comme pour d'autres œuvres originales que j'ai pu découvrir, je ne m'attendais vraiment pas à ce genre d'histoire! Concernant le récit en lui-même, même si la douceur et la beauté de la nature sont de mises et sont indéniables, je ressors assez déçue par la découverte de l'histoire de Bambi.

Une lecture commune avec Floandbooks

Points de vue/Critiques:

            Les premiers chapitres de l'histoire nous plante le décor: la forêt majestueuse, les petits animaux de la forêt, la météo et les saisons et bien sûr, Bambi et sa mère. J'ai beaucoup aimé le fait de prendre le temps de décrire la forêt et la vie de cette dernière. C'est un vrai hymne à la nature florissante, luxuriante, calme et apaisante. C'est un vrai bol d'air frais et le voyage est immédiatement garantit en plein cœur de la nature. On sent presque le vent souffler et les odeurs jaillirent. Il faut dire aussi que la plume, pour toutes ces descriptions apaisantes, est extrêmement poétique, tout en étant suffisamment soutenue. Et à partir du moment où l'on découvre Bambi et sa mère, je pensais que le récit allait se dynamiser un peu et que l'on aurait pas mal d'actions. Mais il n'en ait rien du tout. En effet, à part cet évènement marquant que l'on retrouve dans le dessin animé, il n'y a pas vraiment pus d'actions ou d'aventures et la comparaison histoire originale - dessin animé s'arrête là, tant les deux œuvres sont opposées. 

        S'il n'y avait pas eu la préface qui expliquait et qui donnait les éléments nécessaires pour parfaitement comprendre l'histoire de Bambi, j'avoue que je n'aurais pas réussi à faire les allégories qu'il faut. En effet, "Bambi" reflète finalement le Cycle de la vie: la naissance, la vie, la mort avec ses joies et ses peines. Et là où j'ai été finalement la plus déçue, c'est que l'histoire et cette symbolique n'est pas spécialement et uniquement porté par Bambi. C'est davantage, pour moi, la forêt qui est le sujet principal. Car si l'on suit Bambi et d'autres chevreuils, on va également suivre tout le long du récit, l'écureuil, les arbres, le hibou, la pie et bien d'autres animaux. L'autre métaphore de cette histoire c'est la persécution des Juifs par les Nazis, représentaient symboliquement et respectivement par les animaux de la foret (et Bambi et les chevreuils plus particulièrement) et les Hommes armées de leurs fusils et de leurs chiens.

        Les illustrations de Benjamin Lacombe sur cet ouvrage sont incontestablement magnifiques et apportent une réelle plus-value à l'histoire. Puisque cette dernière est une ode à la nature, tout se prête à ornementer chacune des pages de textes, d'arabesques de feuilles et peuplés de petits animaux. On retrouve de temps en temps une pleine page illustrant un moment clé de l'histoire qui apporte tellement d'émotions! Au gré de la technique utilisée ou de la luminosité, l'illustrations à elle seule est souvent plus parlante que le chapitre entier. Et que dire de cette succession de pages qui permettent de créer des mouvements, des tensions et de la peur au moment le plus fatidique...?

En bref:

        J'ai beaucoup aimé découvrir l'histoire originale de Bambi, mais je ressors finalement assez déçue par le fond du récit. En effet, si je m'attendais à suivre les aventures du petit chevreuil de façon assez soutenue et dramatique, ce n'est pas ce qui en ressors. Grâce notamment à la préface, on peut constater que derrière ce conte se cache finalement une allégorie historique sur la persécution des Juifs par les Nazis et une métaphore que le Cycle de la vie. En effet, la nature a une place prépondérante dans l'histoire et la forêt est davantage le sujet principal pour moi. Bambi (et les autres chevreuils) font finalement partis d'un grand tout au même titre que les arbres, le soleil, le vents, les saisons et tous les autres animaux de la forêt que l'on retrouvent tout le long de l'histoire. La beauté de la nature très bien décrite apporte une sensation de douceur et de bien-être constant. C'est un vrai bol d'air frais et le voyage est immédiatement garantit en plein cœur de la nature. De plus, les magnifiques illustrations de Benjamin Lacombe apportent tellement d'émotions que c'est une réelle plus-value à l'histoire, faisant de cet album est superbe livre-objet!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire