Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 25 mai 2021

Autobiographie d'une courgette (BD)




Scénario: Ingrid Chabbert d’après l’œuvre de Gilles Paris
Illustrations: Camille K

Nationalité des auteurs: Française

Editions Phileas (29 Avril 2021)

120 pages

ISBN-10: 2491467054

ISBN-13: 978-2491467050

Genre: Bande-dessinée

Lu le: 29 Avril 2021

Ma note: 16/20 




Résumé/4ème de couverture:

Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman" - Courgette, 9 ans.

Mon avis:

            Que se soit par le roman ou le film, je n'ai jamais eu l'occasion de découvrir cette histoire. C'était donc avec plaisir que j'ai accepté de lire cette adaptation en bande-dessinée et je dois avouer que les quelques phrases en 4ème de couverture m'avaient déconcertée. Heureusement que j'ai pu découvrir le ton de cette histoire, car j'ai été très surprise par le contenu, que je ne pensais pas aussi porté sur le drame, les émotions et la gravité du fond. Bourrés d'émotions, je comprend que cette histoire forte soit considérée comme un petit chef-d'œuvre!

Merci aux éditions Phileas pour la proposition et l'envoi de ce livre! ;)

Points de vue/Critiques:

            Que se soit le personnage de Courgette, le fond de l'histoire ou les thèmes abordés, je ne connaissais rien de ce livre et j'ai été constamment surprise au fil de ma lecture. J'ai été emportée et totalement conquise par l'histoire de Courgette et j'ai refermé ce livre en ayant pris une jolie claque

            Courgette, c'est avant tout un petit garçon, Icare, âgé de neuf ans et qui est au cœur d'une famille dysfonctionnelle entre une mère alcoolique et un père qui a claqué a porte depuis bien longtemps. Après un tragique et violent accident qui m'a bien étonné et perturbé, Courgette est placé dans un foyer. Entre les autres et multiples orphelins et l'image de la directrice d'établissement, on se dit que les ennuis pour Courgette ne font que commencer. Mais peu à peu, on s'aperçoit que l'on s'éloigne des clichés plus ou moins vrais à propos des foyers d'accueil. Ce qui pourrait s'avérer encore dramatique prend finalement une tournure de chance, d'opportunité et de bonheur pour Courgette. Ses camarades peu nombreux lui permettent d'appréhender ce qu'est la joie, le rire, le bonheur et l'amitié. Avec l'intendante de ce petit groupe, il va apprendre ce qu'est la bienveillance et l'esprit maternel. Et avec Raymond, le policier qui l'a recueilli après le drame et amené au foyer, il va pouvoir avoir accès à ce qu'est une famille avec un figure paternelle et fraternelle. Le placement de Courgette va ainsi être finalement une chance, l'occasion pour lui de prendre une nouveau départ et mener une vie normale de petit garçon. 

            Entre ce qu'il a vécu, ce qu'il vit et ses espoirs, on ne peut que fondre face au cœur tendre et innocent de Courgette. Malgré les drames qu'il a vécu, il est bourré d'espérances, il a cette insouciance et cette naïveté liée à l'enfance et il voit du positif dans tout chose. Il y a ainsi beaucoup et toute sorte d'émotions tout le long du récit. Associée à la surprise à chaque page tournée due à mon ignorance primaire de l'histoire, j'ai adoré me plonger dans ce récit que je referme en étant quand même chamboulée et en ayant pris une petite claque. Je comprends parfaitement la qualification de chef-d'œuvre de ce livre!

En bref:

        A partir d'une histoire qui part sur des bases dramatiques et sombres où des sujets délicats et violents sont abordés (mal-être, famille dysfonctionnelle, violence, mort, alcoolisme) on progresse vite vers une histoire pleine d'amour, d'espoir et de générosité. Pour Courgette, être placé en famille d'accueil est pour lui une véritable chance qui lui permet d'avoir un nouveau départ dans la vie. C'est ainsi qu'il va découvrir les notions de camaraderie, d'amour, d'amitié, de joie et de famille. L'innocence et le cœur tendre du petit garçon nous fait fondre à chaque page qui nous fournit toute sorte d'émotion. J'ai donc pris une jolie claque avec cette histoire pleine d'amour, d'humour, de générosité et d'espoir.

2 commentaires:

  1. J'ai lu le roman il y a longtemps, je me souviens avoir bien aimé. Je ne savais pas qu'il avait été adapté en BD, merci pour la découverte... il va falloir que je la lise :)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir! Sans avoir lu le roman ni vu le film, j'imagine que cette adaptation reste très fidèle ;)

      Supprimer