Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 14 avril 2021

Sous un grand ciel bleu (Anna McPartlin)



Titre original:
 
Below the Big Blue Sky 
Traduction: Valérie Le Plouhinec 
Nationalité de l’auteur: Irlandaise 
Editions Le Cherche-Midi (29 avril 2021
528 pages
ISBN-10: 274916687X 
ISBN-13: 978-2749166872 
Genre: Contemporain
Lu le: 25 Mars 2021
Ma note: 17/20 



Résumé/4ème de couverture:

Rabbit Hayes est morte, laissant derrière elle une famille brisée par le chagrin. Désespérée, sa mère Molly se questionne sur sa foi tandis que son père Jack s’enferme dans le grenier durant des heures pour se perdre dans ses journaux intimes. Et peut-être son passé.

C’est à Davey, son frère, qu’on confie la garde de Juliet, douze ans, que Rabbit élevait seule. Mais comment aider Juliet à surmonter son chagrin quand lui-même parvient à peine à faire face au sien ?

Il faudra du temps et beaucoup de courage aux Hayes pour réinventer leur vie ensemble. Mais le souvenir radieux de Rabbit et l’amour inconditionnel qui relie chaque membre de cette famille peu conventionnelle sauront leur faire traverser cette épreuve. Il y aura des sourires qui transperceront la tragédie et beaucoup, beaucoup de fantaisie pour que chacun profite pleinement de cette vie, comme Rabbit l’aurait voulu.

Mon avis:

            Découvrir que Anna McPartlin sort un nouveau roman et qu'en plus il s'agit de la suite du merveilleux "les derniers jours de Rabbit Hayes", c'est synonyme d'une double joie. Et malgré le temps et les années écoulées entre les deux parutions, l'autrice a brillamment réussi à garder toute la beauté et les caractéristiques de la famille Hayes pour en faire une nouvelle fois, une histoire belle et envoutante, en partant d'un postulat bien triste. 

Points de vue/Critiques:

            Si l'on suivait les derniers jours de Rabbit Hayes dans le premier livre, c'est sans surprise que l'on va retrouver la famille Hayes pour la suite de leur vie, mais sans la présence de Rabbit... Et entre le premier tome et cette suite, on ne retrouve pas de décalage temporel, il semblerait qu'il y ait même une petite superposition des faits. En effet, "Sous un grand ciel bleu" commence par les tous derniers instants de Rabbit. Puis vient l'après avec tout ce qu'il fait gérer en plus de la douleur, du chagrin et de la perte de l'être aimé, notamment l'organisation des obsèques. Entre le choix de la méthode d'inhumation, le déroulement de la cérémonie avec les lectures et chansons à choisir, le choix du cercueil ou encore le pot donné aux gens venus après la cérémonie, l'autrice montre parfaitement que bon nombre de choix et d'aspect sont à faire et à réfléchir car malheureusement, durant cette douloureuse période de deuil, la vie continue pour ceux qui restent. Ce n'est évidement pas des choses plaisantes à faire pour la famille et à lire pour le lecteur, mais je pense que ce sont autant d'aspects véridiques que Anna McPartlin n'a pas voulu occulté, afin de rester dans la justesse et dans la réalité des faits et des émotions.

        Pour la famille Hayes, on se rend compte que rapidement, rien de va plus pour tout le monde dés la mort de Rabbit. Si durant le premier livre, nous étions en présence d'une famille unie autour de Rabbit, la mort de cette dernière a fait voler en éclat leur unicité. On constate qu'en fait, chacun va s'enfermer dans son chagrin et dans sa manière de gérer son deuil. En comme il y a surement autant de manières que de personnalités, tout part à vau-l'eau et la famille semble se déchirer. Molly, la mère, semble déterminée à aller à l'encontre des volontés de Rabbit et s'enferme dans son entêtement tout en remettant en question sa foi; Jack, le père cherche au contraire une main tendue et c'est vers la foi et ses journaux intimes du passé qu'il essaie de faire face; Davey le frère, qui a la garde de Juliet, la fille de Rabbit, va continuer sa vie de musicien, partir en tournée aux Etats-Unis et se donner au maximum dans son métier au point de ne plus savoir communiquer avec Juliet; Grace, la soeur est la seule qui semble gérer au mieux et qui doit donc porter à bout de bras la famille Hayes en plus de sa propre famille et enfin Marjorie se questionne personnellement beaucoup sur son avenir et sa famille à elle. Chacun d'entre eux est cruellement touchant de vérité et de sensibilité, même si parfois leurs réactions peuvent énerver, choquer ou agacer. Mais c'est ainsi que l'autrice dépeint très bien à quel point la douleur peut se refléter différemment chez chacun. 

            Si l'on retrouve la famille Hayes juste après le décès de Rabbit, on va suivre leur processus de deuil à long terme. En effet, on va les retrouver 1 an, puis 2 ans et enfin 5 ans après la disparition de Rabbit. Et à la façon d'un roman chorale, on va suivre au gré des chapitres chacun des membres de la famille. Au fil du temps et des évènements de la vie, ils vont tous progressivement refaire surface, se souvenir de ce que Rabbit aurait voulu pour eux et ainsi retrouver leur personnalité d'avant et surtout retrouver l'unicité et la beauté de la famille Hayes. Même si la mort reste constamment en toile de fond de cette histoire, Anna McPartlin a la manière pour nous conter une histoire qui ne tire pas sur la tristesse et qui est plutôt emplie d'une douceur enivrante. On se délecte de suivre les aventures de la famille Hayes, comme si l'on en faisait partie.

En bref:

        Si "les derniers jours de Rabbit Hayes" était beau, touchant et enivrant, la suite du récit de la vie de la famille Hayes l'est tout autant, même écrit des années plus tard. En effet, Anna McPartlin a réussi à garder les mêmes ingrédients pour faire de ce nouveau roman chorale, quelque chose d'aussi touchant, pas porté dans le larmoyant et le dramatique et qui nous embarque dans une certain douceur, même si la mort reste toujours en toile de fond. Car cette suite nous fait partir des derniers instants de Rabbit Hayes jusqu'à bien des années plus tard. On va ainsi suivre chacun des membres de la famille Hayes, voir à quel point la disparition de Rabbit à fait voler en éclat la famille et les personnalités de chacun et voir également qu'il existe autant de manières différentes de gérer son deuil et de faire face à la douleur qu'il existe de personnes. Pour cela, l'autrice n'occulte aucune étapes afin de rester dans la justesse et dans la réalité des faits et des émotions. Mais peu à peu, avec le temps, du courage et le souvenir de Rabbit, la famille retrouvera son unicité et sa beauté. 

Autour du livre:

° Tome 1: Les derniers jours de Rabbit Hayes (<-- Chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire