Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 10 mars 2021

Le vol des libellules (Leila Meacham)



Titre original:
 
Dragonfly 
Traduction: Elisabeth Luc  
Nationalité de l’auteur: Américaine 
Editions Charleston (9 Février 2021
Collection Poche
534 pages
ISBN-10: 2368126147 
ISBN-13: 978-2368126141 
Genre: Historique
Lu le: 18 Février 2021
Ma note: 18/20 



Résumé/4ème de couverture:

En pleine Seconde Guerre mondiale, cinq jeunes Américains idéalistes reçoivent une mystérieuse lettre du gouvernement leur demandant s’ils sont prêts à se battre pour leur pays. A priori, ils n’ont rien en commun : un Texan d’origine allemande, un fils de bonne famille gâté, un pêcheur, une styliste et une championne d’escrime. Pourtant, ils ont été choisis pour participer à une mission d’espionnage de grande envergure et sont envoyés à Paris sous le nom de code « Libellule ». Déterminés à combattre le fléau nazi, ils savent que le moindre faux pas peut leur être fatal. Partis à cinq, ils ne reviendront qu’à quatre… Mais faut-il croire aux apparences ? Cinquante ans plus tard, quelqu’un cherche à savoir ce qui s’est réellement passé au cœur de l’hiver 1944 à Paris. 

Commence alors une quête incroyable qui risque de bousculer des vérités qui dorment…

Mon avis:

    Un joli coup de coeur pour ce roman, tant par l’histoire en elle-même que par la plume de l’autrice ou encore la construction du récit. J’ai été transporté par cette histoire qui monte crescendo en tension et qui nous plonge dans l’espionnage américain durant la Seconde Guerre Mondiale, encore un aspect de cette guerre que je n’avais pas encre eu l’occasion de lire. Les personnages sont attachants et j’aurais aimé ne pas conclure ce très bon moment de lecture!

Points de vue/Critiques:

        Parmi les nombreux récits de fiction sur la Seconde Guerre Mondiale, je n’avais pas en eu l’occasion de lire une histoire se focalisant sur l’espionnage. Dans « Le vol des libellules », nous allons suivre l’histoire de 5 jeunes américains venants d’horizons différents et qui seront recrutés par l’OSS pour mener à bien une mission d’espionnage en France sous l’occupation. On est donc pleinement au coeur d’un roman d’espionnage: la tension est permanente, de plus en plus anxiogène, d’autant plus que les personnages sont attachants et qu’à la moindre erreur de l’un d’entre eux, cela s’avérera non seulement fatal pour lui mais aussi un fiasco pour tout le réseau. 

        Bridgette, Sam, Chris, Victoria et Brad sont cinq jeunes personnes très intéressantes à suivre et tous très attachants. On nous les présentera chacun posément afin de bien cerner l’individu. Ensuite, nous les suivrons dans leurs missions respectives à la façon d’un roman chorale. A travers eux, on plonge au coeur de la résistance mais fait original, du côté américaine et plus précisément dans les organisations des services de renseignements. Cette immersion est totale et délivre une mine importante d’informations. Ainsi, une fois engagés, chacun selon différentes raisons, nos 5 héros vont prendre des risques pour mener à bien leur mission et transmettre des infos capitales. La méfiance et la suspicion sont omniprésentes. Ils sont toujours sur le fil du rasoir, à devoir se méfier de tous et de tous et à assurer leurs arrières tout en risquant d’être démasqués et d’insuffler de graves conséquences pour tout le réseau. Cela crée une ambiance très anxiogène, une tension qui va crescendo au cours de la lecture et tout ceci est délectable à souhait. Pourtant leur courage et leur dévotion est sans faille, ils veulent à tout prix aller au bout de leur mission: leur détermination est exemplaire et elle n’est jamais remise en question. On tremble vraiment à leur côté. Entre attachement, tension et enjeux, le suspense est au rendez-vous dans ce jeu de dupe qui tient en haleine.

        J’ai également beaucoup aimé la construction du récit sur plusieurs points.  Dés le début, on se retrouve 20 ans après les évènements et on apprend successivement ce qu’il s’est passé à la fin de cette mission particulière même s’il semble qu’un élément relance toute la machinerie afin de savoir ce qu’il s’est réellement passé durant cette mission pour l’ensemble des agents. Ce lien entre passé et présent est un bon moyen pour justifier de revenir dans le détail de cette histoire. De plus, de façon générale, le récit est raconté assez factuellement. Cela n’empêche en rien de ressentir des émotions mais au moins on va à l’essentiel, sans descriptions qui perturberaient le rythme qui permettent de ne pas casser la tension ambiante mais au contraire l’entretenir.

En bref:

        Très beau coup de coeur pour ce nouveau roman traitant de la Seconde Guerre Mondiale. Dans ce récit, on plonge au coeur des services de renseignements américains à travers 5 jeunes héros, venants d’horizons différents et recrutés pour diverses raisons comme agents infiltrés. Leur courage et leur déterminations sont sans faille: on tremble constamment pour chacun d’entre eux. Entre espionnage, contre-espionnage, suspicions, manipulations et mission à accomplir, l’ambiance est anxiogène à souhait et la tension monte crescendo tout le long de la lecture. Le suspense est donc au rendez-vous dans ce jeu de dupe qui tient en haleine jusqu’à la fin qui apporte son lot de surprises. C’est frustrant de terminer une aussi belle lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire