Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 4 mars 2021

L'affaire des fées de Cottingley (Natacha Henry)





Nationalité de l’auteur: Anglaise/Française 
Editions Rageot (26 Août 2020
192 pages
ISBN-10: 2700275438 
ISBN-13: 978-2700275438 
Genre: Jeunesse
Lu le: 10 Février 2021
Ma note: 15/20 



Résumé/4ème de couverture:

Le roman, inspiré de faits réels, se déroule durant l’été 1917 en Angleterre, à Cottingley. Elsie, 16 ans, s’occupe de sa cousine Frances, 9 ans, venue vivre chez elle avec sa mère, le temps que la guerre se termine. Un jour, réprimandées après une promenade, les cousines inventent une excuse : elles ont vu des fées près du ruisseau ! Pour le prouver, Elsie, passionnée de photographie, prend en photo Frances posant devant des fées en carton. Le truquage est si réussi que leurs mères, émerveillées, les croient. Elles décident de prendre une autre photo.

Mon avis:

    De façon romancée, l'autrice va permettre aux plus jeunes de découvrir cette véritable histoire à mi-chemin de la "légende" des temps modernes à propos des fées. Et même en connaissant cette histoire, il est intéressant et plaisant de la voir retranscrite afin de mieux comprendre comment sont nés ces faits réels et tout ce qui en a découlé. Ce livre put être considéré comme une sorte de documentaire, surtout que le dossier qui fait suite au roman apporte tous les élèments vérifiques de cette affaire, qui la rend d'autant plus passionnnante.

Points de vue/Critiques:

        Si l'histoire des fées de Cottingley, et surtout la première photo qui a été prise, sont assez connue, on peut se demander comment tout ceci à émerger et comment et pourquoi il y a eu autant d'ampleur par la suite, jusqu'à récemment. A partir de ces faits réels et connus, l'autrice va ainsi simplement écrire de façon romancée tous les évènements de cette affaire afin d'en avoir une histoire à part entière. On va ainsi découvrir que les deux cousines ont été malheureusement emportées par l'engouement de leur plaisanteie divetissante et totalement dépassées par tous les évènements qui en ont découlés, au point de garder le silence et le secret durant plus de 70 ans.


        On découvre que Elsie et Frances sont deux gamines qui ont cherché quelque chose qui permettrait pour l'une, de se distraire et pour l'une, d'assouvir sa passion pour la photographie. Et quand on constate que ce montage photo des fées permet d'égayer le quotidien de toute la famille aux prises avec l'angoisse et l'attente liées à la Première Guerre Mondiale, elles ne sont pas vraiment à blâmer. Tout partait de l'idée d'un bon divertissement pour tout le monde, mais face à l'ampleur rapidement prise avec ses photos, le château de cartes était trop gros et complexe pour le détruire... D'autant plus que les adultes ont également leur part de responsabilités! Ils peuvent paraître crédules mais on comprend qu'en des temps aussi troublés, chacun essaie de se raccrocher à ce coté surnaturel qui les font sortir du quotidien, qui les fait rêver et qui leur donne le sourire. 

        L'autrice va au bout de cette histoire, puisqu'elle fournit à la fin du livre un dossier contenant les lettres, les photos et les coupures de presse liés à cette affaire.

En bref:

        Dans ce roman jeunesse, Natacha Henry revient sur l'affaire des fées de Cottingley, en mettant des mots et en imaginant cette histoire véridique telle qu'elle se serait déroulée. On découvre Frances et Elsie, les deux cousines à l'origine des photos qui se sont retrouvées complétement dépassées par leurs jeux, car ils ont succités tellement d'engouement et d'intérêt de la part des adultes qu'elles n'ont pû révéler la vérité que 70 ans après. On pourrait soit leur jetter la pierre soit incriminer l'incrédulité des adultes, néanmoins, le fait de replacer la génése de cette histoire durant la Première Guerre Mondiale montre que cette supercherie permettait à tous de se raccrocher à quelque chose de joyeux dans le quotidien, qui donnait le sourire et qui faisait rêver en ces temps trés troubles. De manière générale, cette histoire permet de faire réfléchir sur la portée d'une photo et de ce que chacun peut en interprêter.

Autour du livre:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire