Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 23 février 2021

Vers le soleil (Julien Sandrel)




Nationalité de l’auteur: Française 
Editions Calmann-Lévy (24 Février 2021
264 pages
ISBN-10: 2702166377 
ISBN-13: 978-2702166376 
Genre: Contemporain
Lu le: 5 Février 2021
Ma note: 16/20 




Résumé/4ème de couverture:

14 août 2018. Tess part vers la Toscane, où elle doit rejoindre pour les vacances sa fille Sienna et l’oncle de celle-ci, Sacha. Mais alors qu’elle fait étape chez sa meilleure amie à Gênes, un effroyable grondement ébranle la maison, et tout s’écroule au-dessus d’elle. Une longue portion du pont de Gênes vient de s’effondrer, enfouissant toute la zone. Tess est portée disparue. Lorsque Sacha apprend la catastrophe, c’est tout leur univers commun qui vole en éclats. Tous leurs mensonges aussi. Car Sacha n’est pas vraiment l’oncle de cette petite fille de neuf ans : il est un acteur, engagé pour jouer ce rôle particulier quelques jours par mois, depuis trois ans. Un rôle qu’il n’a même plus l’impression de jouer tant il s’est attaché à Sienna et à sa mère. Alors que de dangereux secrets refont surface, Sacha sait qu’il n’a que quelques heures pour décider ce qu’il veut faire si Tess ne sort pas vivante des décombres : perdre pour toujours cette enfant avec laquelle il n’a aucun lien légal… ou écouter son coeur et s’enfuir avec elle pour de bon ? En attendant, il décide de cacher la vérité à la petite fille, et de la protéger coûte que coûte..

Mon avis:

    Aussitôt reçu (merci les éditions Calmann-Lévy pour la surprise!), aussitôt lu car j'attendais avec impatience le dernier livre de Julien Sandrel et avec "vers le soleil", l'auteur nous livre une fois de plus une histoire belle et poignante comme tous ses précédents livres. Cette fois-ci, l'œuvre de fiction s'inspire d'un évènement tragique réel et c'est sûrement cela qui fait toute la différence et qui en fait un récit très touchant. En plus de nous faire voyager en Italie, le titre évocateur de ce livre va se révéler dans plusieurs domaines. 

Points de vue/Critiques:

        Le résumé de 4ème de couverture est sans appel: l'histoire va être liée à la catastrophe de l'effondrement du pont de Gênes, en Italie, en 2019. Ce conteste m'a beaucoup étonné car c'est un sujet d'actualité que je n'avais encore jamais rencontré ou que l'on avait pas encore évoqué dans la littérature. Et apporter un événement réel dans une histoire fictive crée tout de suite une sorte d'intimité, un certain lien. 

        Les liens familiaux ont une nouvelle fois leur importance dans cette histoire. Tess est une mère dévouée pour sa fille Sienna et malgré un passé compliqué et douloureux que l'on devine dés le début, qui sera progressivement dévoilé et duquel découlera pas mal de tenants et aboutissants, elle cherche toujours le meilleur pour sa fille, pour la protéger, quitte à lui mentir. C'est ainsi que "oncle" Sacha va entrer dans leur vie. On notera qu'ajouter un faux oncle au scénario et pas le tant attendu et trop souvent vu faux petit-ami est un peu plus original. La relation entre Sacha et Sienna est très belle et j'ai particulièrement aimé voir l'évolution de la personnalité de Sacha entre le moment où il vit sa vie librement sans aucune attache bien avant la rencontre de Tess et de sa fille et le moment où les choses vont faire qu'il ne peut plus envisager sa vie sans cette petite fille à ses côtés. Même si elle est rapide, à l'image du rythme rapide du récit, cette évolution est bien perceptible, ce qui fait de Sacha, le personnage le plus attachant de cette histoire. 

    Comme je le disais, le rythme de l'histoire est rapide. Les évènements s'enchaînent vite, il se passe beaucoup de choses en peu de temps mais ce n'est pas dérangeant. En effet, entre les enjeux personnels et familiaux et la catastrophe en elle-même qui implique de suivre de temps en temps Tess dans les décombres, on ressent une sorte d'urgence à lire la suite ce qui crée un page-turner, renforcé par une mise en page très aérée et une plume très fluide à lire. 

En bref:

        Le nouveau livre de Julien Sandrel "Vers le soleil", possède un titre évocateur par bien des aspects. En effet, en plus de nous emmener en voyage au cœur de l'Italie, cette histoire fictive inspirée d'un évènements réel et tragique, va mettre en avant l'importance des liens familiaux et surtout que ce n'est pas le sang qui forme une famille, mais l'amour, qui peut également permettre de sortir la tête de l'eau lorsque l'on se retrouve enseveli sous de multiples choses… C'est une histoire poignante dans laquelle l'évolution de la personnalité de Sacha ainsi que la relation entre la petite fille et son oncle sont très belles. Avec des évènements qui s'enchaînent rapidement et qui créent un petit suspense, le rythme du récit est soutenu ce qui donne envie de tourner les pages. Encore un beau roman de l'auteur qui allie poésie, force, voyage et actualités d'une jolie façon. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire