Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 11 février 2021

Temps mort (Harlan Coben)



Titre original: One False Move 
Traduction: Paul Benita 
Nationalité de l’auteur: Américaine 
Editions Pocket (2008) 
numéro 13741
377 pages 
ISBN-13: 9782266185288 
Genre: Thriller
Lu le: 24 Janvier 2021
Ma note: 16/20 



Résumé/4ème de couverture:

Jouer les gardes du corps pour Brenda Slaughter, jeune espoir du basket féminin menacée par des coups de fils anonymes ? Pas vraiment le genre de Myron Bolitar, ex-agent du FBI. Sauf circonstances particulières : à vingt ans d'intervalle, Brenda a vu Anita, sa mère et son père - ancien mentor de Myron - se volatiliser mystérieusement. A l'époque de sa disparition, Anita travaillait pour la puissante dynastie Bradford. Le début d'une piste... Mais à l'heure où l'un des fils Bradford se présente au poste de gouverneur, personne ne semble vouloir se pencher sur la question. Sauf Myron...

Mon avis:

    C'est toujours un grand plaisir et une valeur sûre de retrouver Harlan Coben dans les aventures de Myron Bolitar et celle-ci ne m'a pas déçu. Après avoir côtoyé le domaine du golf, du tennis, Myron revient dans son domaine de prédilection, le basket, lui l'ancien joueur professionnel devenu agent sportif et enquêteur. Dans cette histoire, on retrouve énormément d'humour et l'enquête est vraiment surprenante car elle prouve que ce ne sont pas toujours les méchants les véritables coupables de l'affaire. 

Points de vue/Critiques:

        Pour cette nouvelle enquête, Myron Bolitar va retrouver les parquets bien connus du basket, mais ce qui change pour l'agent sportif, c'est que cette-fois, il va devoir prendre sous son aile une jeune femme, véritable espoir et star montante de la discipline. Donc en plus de devoir porter sa casquette d'agent sportif et d'enquêteur, il va devoir aussi faire face au charisme et au charme de la jeune femme… 

        Dés le début du livre on retrouve les caractéristiques de la plume de Harlan Coben lorsqu'il est question du personnage de Myron, c'est-à-dire l'humour omniprésent et le dynamisme de l'histoire. En effet, on retrouve énormément de vannes et de pics qui sortent bien souvent de la bouche de Myron et qui sont véritablement drôles. Je me suis surprise plusieurs à rire et à m'esclaffer durant la lecture. Ensuite, le récit est principalement construit sur les échanges entre les personnages. Ces dialogues apportent beaucoup de rythme et explique en partie pourquoi les pages défilent si vite. Et dans une enquête de Myron, cela est bien vu puisque l'on n'a as besoin de descriptions à foisons concernant l'aspect des personnages, les lieux et paysages ou encore les actions passives. Sans être lourdes, elles apportent juste ce qu'il fait de précision pour satisfaire le lecteur. On reste donc dans l'action et l'efficacité et ça fonctionne parfaitement. 

        Avec un rythme soutenu et une intrigue bien ficelée, l'enquête progresse rapidement et l'on ne voit pas défiler les pages. Les nombreux rebondissements amènent à prouver que les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on croit, qu'il ne faut pas se fier aux apparences et qu'il faut toujours se méfier de là où voudrait nous amener l'auteur et même en sachant cela, la fin reste inattendue

En bref:

        Encore une réussite sans fausse note pour ce nouvel opus de Harlan Coben dans la série de Myron Bolitar. L'agent sportif et enquêteur à ses heures perdues va retrouver les parquets du basket pour cette nouvelle affaire en prenant sous son aile, une jeune femme, star montant de la discipline, qui lui fera soulever bon nombre de lièvres. On retrouve les caractéristiques de la plume de Harlan Coben lorsqu'il est question du personnage de Myron, c'est-à-dire l'humour omniprésent, qui m'a vraiment fait rire, et le dynamisme de l'histoire en mettant l'accent sur les dialogues et non pas sur de longues descriptions inutiles. Les rebondissements s'enchaînent, le rythme est soutenu et l'intrigue bien ficelée avec sa fin inattendue nous montre que les méchants ne sont pas toujours ceux que l'on croit. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire