Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 28 janvier 2021

Le bazar du zèbre à pois (Raphaëlle Giordano)





Nationalité de l’auteur: Française 
Editions Plon (14 Janvier 2021
290 pages
ISBN-10: 2259277616 
ISBN-13: 978-2259277617 
Genre: Développement personnel
Lu le: 12 Janvier 2021
Ma note: 15/20 




Résumé/4ème de couverture:

" Je m'appelle Basile. J'ai commencé ma vie en montrant ma lune. Est-ce pour cela que j'ai toujours eu l'impression de venir d'une autre planète ? Je n'ai pourtant pas compris tout de suite de quel bois j'étais fait. 

Peut-être plus un bois de Gepetto que de meuble Ikea". Basile, inventeur, agitateur de neurones au génie décalé, nous embarque dans un univers poético-artistique qui chatouille l'esprit et le sort des chemins étriqués du conformisme. De retour à Mont-Venus, il décide d'ouvrir un commerce du troisième type : une boutique d'objets provocateurs. D'émotions, de sensations, de réflexion. Une boutique " comportementaliste ", des créations qui titillent l'imagination, la créativité, et poussent l'esprit à s'éveiller à un mode de pensée plus audacieux ! Le nom de ce lieu pas comme les autres ? Le Bazar du zèbre à pois. 

Giulia, talentueux " nez ", n'en est pas moins désabusée de cantonner son talent à la conception de produits d'hygiène. Elle rêve de sortir le parfum de ses ornières de simple " sent-bon " et de retrouver un supplément d'âme à son métier. Arthur, son fils, ado rebelle, fâché avec le système, a, lui, pour seul exutoire, ses créations à ciel ouvert. Il a le street art pour faire entendre sa voix, en se demandant bien quelle pourra être sa voie dans ce monde qui n'a pas l'air de vouloir lui faire une place. 

Trois atypiques, trois électrons libres dans l'âme. Quand leurs trajectoires vont se croiser, l'ordre des choses en sera à jamais bousculé. C'est à ça que l'on reconnaît les "rencontres-silex". Elles font des étincelles... Le champ des possibles s'ouvre et les horizons s'élargissent. Comme dans un système de co-création, ils vont "s'émulsionner les uns les autres" pour s'inventer un chemin, plus libre, plus ouvert, plus heureux...

Mon avis:

        Je remercie les éditions Plon de m'avoir permis de recevoir et découvrir le nouveau livre de Raphaëlle Giordano en avant-première. Avec ce nouvel ouvrage, fini les titres à rallonge mais on garde l'esprit animalier. "Le bar du zèbre à pois" fut une bonne lecture, enrichissante, inspirante et très solaire, lumineux, réellement porté sur le positivisme et cela fait du bien. Je pense que j'aurais encore plus apprécié ma lecture si certaines petites choses avaient été plus loin, mais c'est du chipotage. 

Points de vue/Critiques:

        "Le bazar du zèbre à pois" va en premier lieu nous permette de suivre l'ouverture de ce curieux magasin qui donne le titre de ce livre. Puis le roman va s'inscrire dans la lignée des romans chorales puisque l'on va suivre toute une petite galerie de personnages. Très rapidement, ceux-ci vont voir leur vie s'entrecroiser. Non seulement nous ne sommes pas perdus dans les différents personnages puisqu'entre l'adolescent, type, la mère de famille, le jeune entrepreneur et quelques autres personnages secondaires, ils sont tous suffisamment distincts pour ne pas s'emmêler les pinceaux. Leur différents caractères sont plutôt bien construit, notamment celui d'Arthur l'adolescent qui représente assez bien l'adolescence où les ados sont bien souvent incompris, souvent passionnés, qui ne demandent qu'à exprimer leurs talents, encore faut-il les comprendre, leur donner du temps et le leur permettre en leur tendant la main. S'il n'y a rien à redire sur les personnages principaux, les personnages secondaires eux, pâtissent de ce qualificatif. En effet, le personnage de Louise qui est tourné vers l'excès et l'excentricité était intéressant (même si déplaisant) mais elle retourne très (trop) rapidement sa veste et ses intentions afin de coller à l'image de positivité de l'histoire mais qui s'éloigne un peu de la crédibilité. De plus, je n'ai pas compris l'intérêt du personnage de Pollux. Si à un moment vers la fin du livre j'ai cru qu'il allait faire basculer l'histoire dans quelque chose d'un brin plus tragique, ce nouvel élan dynamique m'a été très vite soufflé puisque le personnage se range bien trop gentiment et l'on n'entend quasiment pus parler de lui. 

        Le magasin "Le bazar du zèbre à pois", ainsi que son concepteur et proriétaire Basile, sont fascinants. En effet, le jeune homme est un inventeur, un créteur, un concepteur innovant d'objets. Il n'est pas l'archétype de l'inventeur un peu loufoque que l'on peut se faire. Il va imaginer des objets, souvent avec l'aide de techonologies, afin que cet objet soit utile et surtout qu'il fasse réfléchir les gens. Cela peut être en s'imaginant des choses et en faisant ressortir la corde de la sensiblité et de la poésie ou alors en faisant en sorte que l'objet en question permette de se poser des questions ou des faits sur soi. Le rôle de Basile est donc de créer des objets à rôle de psychologue. Il y a beaucoup de poésie et d'utilité dans ses objets, ce qui les rends vraiment singuliers et qui explique leur succés, à juste titre, je pense, dans l'histoire. J'ai été trés agréablement étonnée de ce principe totalement novateur, une véritable bonne idée et surtout j'ai été totalement bluffée tout au long de ma lecture, que l'autrice ait pu imaginer tout ceci, allant jusqu'à détaillé la conceptions de tels objets, comme s'ils existaient vraiment quelque part...

        C'est donc avec ce nouveau magasin, et surtout ces objets singuliers, qu'un véritable raz-de-marée arrive sur le village de Mont-Vénus. Car avec tout ce qu'ils apportent, les créations de Basile vont permettent un déferlement de vagues de positivisme. Alors oui, l'histoire se termine dans la joie et la bonne humeur, façon "tout le monde est beau et gentil, happy-end", mais cela fait du bien. Et puisque tout au long du récit, il y a cette forme d'élan positif, l'histoire est vraiment solaire et lumineuse et l'on aime ressentir toute cette bienveillance jusqu'au bout, pour se sentir bien.

En bref:

        Pour son nouveau livre "Le bazar du zèbre à pois", Raphaëlle Giordano nous livre une histoire inspirante, solaire, enjouée et lumineuse qui fait du bien tout au long de sa lecture. A l'image de ce nouveau magasin, qui donne le titre de l'ouvrage, qui un véritable raz-de-marée sur le village de Mont-Vénus, les créations innovantes de Basile, le priopriétaire et inventeur d'objets qui pourraient s'apparenter à un psychologue tant ils font ressortir le meilleur des Hommes en jouant sur la poésie, la sensibilité mais aussi le bien-être, "Le bazar du zèbre à pois" fait déferler une véritable vague de positivisme. La petite galerie de personnages qui verront leur destin s'entrecroiser est intéressante, mais on notera tout de même que les personnages secondaires méritent d'être approfondis. Les créations innovantes, inspirantes et parfaitement expliquées et détaillées de Basile sont véritablement bluffantes, c'est un vrai concept! Rien que pour cela, l'histoire est singulière et elle est surtout bienveillante du début à la fin, ce qui fait du bien!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire