Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 27 janvier 2021

La petite sonneuse de cloches (Jérôme Attal)




Nationalité de l’auteur: Française 
Editions Pocket (13 août 2020
numéro 17641
220 pages
ISBN-10: 2266297724 
ISBN-13: 978-2266297721 
Genre: Contemporain
Lu le: 10 Janvier 2020
Ma note: 14/20 




Résumé/4ème de couverture:

" J'entendis le bruit d'un baiser, et la cloche tinta le point du jour. " 

Cette petite phrase des Mémoires d'Outre-Tombe est peut-être un détail, mais son écho hante encore le professeur Joe J. Stockholm. Qui est donc cette petite sonneuse de cloches de l'abbaye de Westminster qui, lors de l'exil de Chateaubriand à Londres, séduisit l'écrivain ? Existe-t-elle seulement ? Fauché par la canicule, le professeur ne le saura jamais. C'est son fils, Joachim, qui, reprenant le flambeau paternel, grimpera dans l'Eurostar à la poursuite du grand homme, sur les pas vagabonds d'un cœur amoureux...

Mon avis:

        Je suis toujours mitigée à découvrir les ouvrages de Jérôme Attal car d'un côté je suis toujours intriguée par les résumés de l'histoire mais de l'autre côté, il y a cette petite pointe de doute et de pessimisme. Mi-figue mi-raisin, c'est avec cette impression que je ressors aussi de cette lecture, qui ne m'a pas semblé tenir toutes les promesses que son idée originale m'avait titiller. 

Points de vue - Critiques:

        Beaucoup d'éléments que j'apprécie fortement étaient réunis dés le départ: une histoire entre passé et présent, un contexte historique qui permet de suive un célèbre écrivain et homme politique, un fils qui part sur les traces de son père décédé qui l'amènera à trouver bien plus que ce qu'il est parti chercher, et une touche de romantisme par dessus le tout. Ajoutez à cela, la petite phrase d'accroche de Marc Lévy sur la couverture qui a bien remplit son rôle et j'avais vraiment envie de suivre cette histoire et de pouvoir être embarquer et palpiter avec les personnages. Malheureusement, même si la base de l'histoire m'a plu et qu'il est indéniable que l'on navigue sans cesse dans un océan de poésie avec ce livre, il m'a manqué beaucoup de choses. Surtout de la consistance je dirais, puisque le récit manque cruellement de développement et de régularité entre les moments de pure poésie et les moments liés véritablement au récit et à son action. J'ai trouvé qu'il y avait trop de dichotomie entre ces deux pans du récit. On oscille sans cesse de l'un vers l'autre, ce qui fait que j'ai plusieurs fois perdu le fil de l'histoire et quand j'étais enfin prise dans l'histoire (notamment dans la partie qui se déroule dans le passé), on coupait l'herbe sous le pieds par un instant hors du temps pour faire place à la poésie. 

        Au niveau historique, et à travers le personnage de Joachim qui entreprend de suivre les traces de son père, nous allons suivre François-René de Chateaubriand, lors de son premier séjour à Londres au printemps 1793, afin de tenter de comprendre quelle aurait pu être la réalité de la rencontre dans l'abbaye de Westminster avec la petite sonneuse de cloches et quel contexte aurait été donné ce baiser… Cet élément historique est très intéressant et très précis. J'ai été ravie de découvrir cela mais mon enthousiasme du début à ce sujet s'est essoufflé pour laisser la place à une certaine frustration. En effet, le mystère et l'intérêt historique disparaissent rapidement pour laisser la place à une intrigue romantique, assez jolie, mais assez classique et presque dénouée d'intérêt. La mise en appétit était alléchante,  mais je reste malheureusement sur ma faim avec un goût de trop peu et d'inachevé... 

En bref:

        "La petite sonneuse de cloches" nous embarque dans une histoire entre passé et présent où un jeune homme va essayer de compléter le travail de son père en suivant les traces de Chateaubriant. Un contexte et une quête prometteurs. Néanmoins, force est de constater que l'enthousiasme du début s'essouffle rapidement pour laisser la place à une intrigue romantique assez jolie, mais assez classique. Indéniablement, on navigue dans un océan de poésie mais peut-être trop prédominant. Ce manque d'équilibre est renforcé par le fait que le récit manque de consistance et de développement.  L'auteur a davantage créer une ambiance enchanteresse emplie de poésie et de romantisme, sans avoir de bases solides qui permettent au lecteur de pouvoir s'ancrer de prime abord, pour pouvoir mieux partir dans l'évasion. La mise en appétit de ce livre était alléchante,  mais je reste malheureusement sur ma faim avec un goût de trop peu et d'inachevé… 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire