Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 6 décembre 2020

Inhumain




Scénario: Denis Bajram et Valérie Mangin 
Illustrations: Thibaud de Rochebrune 
Nationalité des auteurs: Française 
Editions Dupuis (2 Octobre 2020) 
Collection Aire Libre
104 pages
ISBN-13: 979-1034733026 
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 13 Novembre 2020
Ma note: 17/20 

 

Résumé/4ème de couverture :

Dans un moment de folie, un petit vaisseau spatial en mission d'exploration s'écrase sur une planète océan inconnue. Heureusement des sortes de pieuvres géantes aident les cinq rescapés à remonter à la surface et à rejoindre la seule île à l'horizon. A leur grande surprise, ils sont accueillis sur le rivage par des humains aussi primitifs que bienveillants. Si ces hommes et femmes au sourire figé se révèlent être cannibales, le plus inquiétant reste leur totale docilité.

Les naufragés sont-ils condamnés eux aussi à se soumettre à la volonté du mystérieux Grand Tout ?

Mon avis:

            Quelle belle surprise que cette bande-dessinée que j'ai adoré!! Je ne suis pas du tout adepte des histoires de science-fiction mais le résumé de cet ouvrage me tentait et je ne m'attendais vraiment pas à être autant embarquée dans cette histoire et à l'apprécier autant! Cet album one-shot de planet opera nous promet une exploration haletante au coeur d'un monde et au coeur de l'âme humaine et même si tous ces éléments n'ont rien d'haletant pour moi, la promesse fut bien au rendez-vous.

                Après le naufrage d'un vaisseau d'explorateurs terriens en plein coeur d'une planète océan bien étrange, on plonge un peu au coeur de l'univers d'Abyss puisque ces humains, accompagnés d'une femme robot seront sauvés des eaux par d'étranges créatures qui leur prêtent finalement de l'aide. Arrivés sur les côtes, on met tout de suite les pieds dans une intrigue au suspense soutenu et presque malsaine. Au fur et à mesure des découvertes de l'équipée, on  plonge de plus en plus en profondeur dans la noirceur de l'âme humaine. Une sorte d'asservissement inévitable semble toucher non seulement différents peuples de l'île mais aussi réduire aussi un à un, les membres de l'équipage... L'intrigue est claire et fascinante et avec sa certaine logique, on est pris dans les filets de tension qui se créer et l'on comprend parfaitement le message sous-entendu véhiculé par cette histoire. Imaginer une telle société questionne sur le libre arbitre des humains, qu'il soit bon ou mauvais et montre que l'humanité est bien souvent destructrice pour elle-même lorsqu'elle n'a pas de limites... 

              Après de multiples rebondissements, aventures, lieux et paysages, la fin de cet ouvrage atteint son paroxysme puisque les dernières planches apportent beaucoup de morale et de réflexions. Même si le choix a été fait par les auteurs, notre opinion sur l'éternel débat entre liberté et contrôle pour le bien d'une société en harmonie avec son environnement est laissée libre.

                Les planches de cet ouvrage sont absolument magnifiques. Pour rester dans cet univers de science-fiction, on reste bien souvent dans une connotation assez sombre et menaçant en terme de couleurs, jouant par exemple sur les rouges. Néanmoins, cela n'empêche pas d'avoir des dessins qui regorgent de détails et où tout reste parfaitement distinguable. A côté de cela, l'aspect très luminescent d'autres paysage est tout aussi bien maitrisé. L'ambiance colorimétrique de cet album est donc parfaitement maîtrisé, et on en prend plein les yeux de différentes manières. 

                        Graphiquement, on a donc un magnifique ouvrage qui nous plonge dans diverses ambiances colorimétriques très bien réussies avec des planches vertigineuses et fascinantes. Et scénaristiquement, les auteurs nous propose une histoire d'exploration haletante d'une planète, de sociétés et au coeur de l'âme humaine dont la promesse est bien respectée. 

2 commentaires:

  1. Une très grosse déception pour moi. En fait il y a tout ce qu'il faut pour faire une belle chose, une bonne idée de base. Mais tout est plat, le scénario, les dialogues, même les planches. La fin est prévisible, aucune surprise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui? Mince! Moi je suis pas adepte de ce genre donc ça l'a parfaitement fait. Même les planches tu n'as pas aimé? Partout les couleurs sont quand même puissantes!

      Supprimer