Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 23 décembre 2020

Ekhö, monde miroir, tome 9 : Abidjan-Nairobi express




Scénario: Christophe Arleston 
Illustrations: Alessandro Barbucci
Nationalité des auteurs: Française et Italienne 
Editions Soleil Productions (13 Novembre 2019
48 pages
ISBN-10: 2302078799 
ISBN-13: 978-2302078796 
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 22 Novembre 2020
Ma note: 18/20




Résumé/4ème de couverture :

À travers la planète entière, des Preshauns meurent de honte après avoir brusquement perdu leurs poils. Un mal étrange sur lequel Fourmille doit enquêter. Point commun de toutes les victimes : un séjour à Abidjan. C'est donc vers l'Afrique que s'envolent Yuri et Fourmille, qui doit également résoudre le meurtre de Niele, célèbre conteuse ivoirienne, assassinée car elle savait des choses sur la plante-qui-pue-des-pieds, celle-là même qui ferait tomber les poils des Preshauns...

Mon avis :

Les tomes d’Ekhö, monde miroir sont toujours aussi plaisants et constituent vraiment une valeur sûre. Et pour ce neuvième tome, je ne suis pas vraiment impartiale puisque l’histoire se passe en Afrique Noire, notamment au Kenya… On retrouve donc le peuple Massaï, les croyances locales, les animaux sauvages, le Kilimandjaro et les grandes savanes aux paysages magnifiques. Et quand on sait que les illustrations de cette série regorgent de couleurs flamboyantes et de détails à foison, elles ne peuvent que s’accorder le plus parfaitement possible avec les grandes étendues africaines. Encore une fois, cet album est un vrai ravissement pour les yeux. 

Mais toute la beauté du livre n’occulte pas l’histoire qui se tient parfaitement bien. Elle est peut-être assez classique et n’apporte pas de grands rebondissements ou surprises mais elle m’a tout à fait convenue et s’accorde bien avec les illustrations car elle ne déséquilibre pas l’album, en bien ou en mal. En mettant au centre les Preshauns, le récit va offrir une dimension exotique dépaysante. On va y parler de contes, de croyances, de politique, de santé, d’enthomologie et de botanique



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire