Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 22 décembre 2020

Ecouter le noir (Collectif)



Nationalité des auteurs: Française 
Editions Pocket (12 Novembre 2020) 
numéro 17829
272 pages
ISBN-10: 2266306936 
ISBN-13: 978-2266306935
Genre: Thriller
Lu le: 3 Décembre 2020
Ma note: 16/20 



Résumé/4ème de couverture:

Les grands noms du thriller français mettent nos sens en éveil.

Treize auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire tendre l’oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définitions de l’audition.

Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute.

Éclectique et surprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

Laissez-vous chuchoter à l’oreille, venez Écouter le noir.

Mon avis:

            Lire et chroniquer un recueil de nouvelles est toujours particulier car suivant les goûts, certaines histoires plaisent plus que d’autres. Mais dans celui-ci, treize grandes figures du thriller ont chacun imaginer une histoire bien sombre avec pour thème le sens de l’audition. Il y a ainsi matière à beaucoup de chose et effectivement on assiste à des histoires assez classiques voire bien glauques en passant par de la science-fiction et même de l’humour. Hormis quelques exceptions, on passe un bon moment avec ce livre.

Points de vue/Critiques: 

            Avec ce thème de l’audition, les auteurs avaient un champ des possibilités assez vaste pour imaginer leur histoire. Certains comme Barbara Abel et Karine Giebel (qui ont écrit une histoire à quatre mains) proposent une histoire somme toute assez classique de braquage, voire déjà vue, mais lorsqu’on y ajoute une composante de surdité, l’histoire prend alors une tournure vraiment fracassante!! D’autres auteurs vont proposer quelque chose qui tombera dans le domaine de la science-fiction avec une histoire futuriste et dystopique avec les Camug. Pour certains on va prendre par exemple le fait d’entendre des bruits ou des voix (comme Sire Cédric et Maud Mayeras) ou encore les fameux acouphènes qui peuvent réellement être nocifs pour Sonia Delzongle et Nicolas Lebel. Et lorsque l’on parle d’audition, on peut évidemment penser à l’action des écouteurs dans les oreilles qui ne vous font plus entendre ce qu’il y a autour de vous (Sophie Loubière) ou encore à la musique dans toute sa splendeur (François-Xavier Dillard). Et même dans un recueil de nouvelles noires, on arrive à avoir une histoire qui fait rire avec celle de Romain Puertolas!

            Les auteurs se sont donc bien tous prêtés à ce jeu du thème commun, puisque l’on retrouve très distinctement l’élément de leur histoire qui la fait rentrer dans le thème donné. Ensuite, les goûts et les couleurs font que l’on appréciera plus ou moins certaines des histoires, d’autant plus qu’elles sont assez hétéroclites, aucune redondance à l’horizon, et elles conservent aussi quasiment toutes cette dimension du thriller.

En bref:

            Avec un thème qu’est l’audition, les treize auteurs de thrillers regroupés dans ce recueil ont parfaitement bien joué le jeu pour nous proposer onze histoires aussi différentes les unes que les autres, tout en retrouvant bien l’élément distinctif du thème donné. On entre ainsi directement en matière avec une histoire qui part sur des bases somme toute assez classique mais qui vous laisse sur le cul lorsque l’on ajoute l’élément de la surdité! A travers les différentes histoires, on passe ainsi de l’effroi à la peur en passant par des réflexions par le biais d’une histoire futuriste ou même par de l’humour avec une histoire qui fait rigoler quand on en est pas la victime! Entre surdité, acouphènes, bruits du quotidien, écouteurs, musique ou encore voix entendues, aucune redondance n’est à déplorée dans cet ensemble d’histoires dont chacune trouvera son public.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire