Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 17 décembre 2020

Complot (Nicolas Beuglet)



Nationalité de l’auteur: Française 
Editions Pocket (13 Juin 2019) Collection Thriller 
numéro 17498
576 pages
ISBN-10: 226629122X 
ISBN-13: 978-2266291224 
Genre: Thriller
Lu le: 25 Novembre 2020
Ma note: 18/20 



Résumé/4ème de couverture:

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le
corps d'une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de
symboles mystérieux. 

Quand l'inspectrice Sarah Geringën, escortée par les Forces spéciales, apprend
l'identité de la victime, c'est le choc. Le cadavre est celui de la Première
ministre. Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Sarah, très vite, le
pressent : la scène du crime signe le début d'une terrifiante série meurtrière.
Dans son enquête, curieusement, quelqu'un semble toujours la devancer. Comme si
cette ombre pouvait lire dans ses pensées. Le soupçon d'un complot implacable
qui accompagne chacun de ses pas... 

Mon avis:

 J’avais découvert Nicolas Beuglet avec son premier livre « Le Cri » (qui est donc le premier tome de la trilogie) qui avait été une très bonne lecture dans laquelle les actions et l’aventure étaient au rendez-vous, avec cette plume très cinématographique. Et si en général, les tomes 2 sont souvent un cran en dessous, « Complot » fait exception à la règle, puisque ce fut une lecture coup de cœur. Pour ce qui est du côté thriller, tout est là pour créer quelque chose de vraiment addictif et entraînant. Mais quand en plus, on s’aperçoit au cours de notre lecture que l’on aborde un sujet d’actualité et que l’on ne s’attendait pas à retrouver dans un thriller comme celui-là, l’effet page-turner est clairement lancé. Le travail de recherche de l’auteur est dingue et tellement passionnant que l’on a l’impression d’avoir lu un essai, condensé, accessible et plaisant en même temps qu’un bon thriller.  Un excellent livre dont j’aimerai ne jamais être sortie !

Points de vue/Critiques:

La lecture du Cri remontait à quelques années, donc hormis l’inspectrice Sarah Geringën, difficile de se rappeler les autres éléments majeurs pour pouvoir continuer avec la lecture de ce second tome. Mais force est de constater qu’il n’y a pas besoin de se souvenir de la première enquête puisque les faits importants sont progressivement et succinctement évoqués lorsqu’il est nécessaire.


Dans ce thriller qui démarre tout de suite dans le vif du sujet et sur les chapeaux de roue, on aborde l’essence même du thriller avec des meurtres, du sang, des interrogations et une enquête. En retrouvant les deux personnages du premier opus, Sarah et Christopher, on va naviguer progressivement dans une affaire politico-scientifique. Il est difficile d’évoquer le sujet principal de cette histoire car cette découverte a été pour moi une réelle surprise à laquelle je ne m’attendait pas. Sachez seulement que Nicolas Beuglet revient sur la plus grosse manipulation de l’histoire de l’Humanité, qui remonte à des millénaires et que l’on essaye encore aujourd’hui de passer sous silence, même si les choses commencent à bouger dans le bon sens. Malgré cela, ce qui est fait est fait, et l’auteur montre parfaitement bien comment toute cette machination a été mise en place sciemment tout en ayant encore actuellement ses adeptes et ses conséquences. Cela fait autant peur que réfléchir. Sans compter l’étonnement régulier au fil des découvertes. Car oui, l’auteur aborde son sujet de manière scientifique et analytique d’une main de maître qui m’impressionne et me passionne. Son travail de documentation à ce sujet est tout simplement extraordinaire et bluffant. En plus, il nous retranscrit tout ceci de manière extrêmement claire et concise qui donne quelque chose de tellement passionnant que j’aurais presque aimé que cet aspect, quasiment d’essai, soit accentué ! Le tout reste naturellement de la fiction, mais le mélange avec les découvertes scientifiques réelles plus ou moins récentes est très bien réalisé et délectable à souhait.


            L’auteur étant scénariste, il est vrai que l’on ressent cette touche cinématographique dans le récit puisque l’enquête est très rythmée. Dans cette quête de la vérité, on voyage aux quatre coins du monde : de la Norvège au Liban, en passant par l’Allemagne et l’Italie. Et malgré cette frénésie d’actions, on n ‘est jamais perdu dans les déplacements ou dans les découvertes, tout est très bien ficelé. Entre découvertes scientifiques passionnantes et enquête palpitante, on n’arrive pas à lâcher ce livre, on ne veut presque pas le terminer et l’on aimerait repartir du début, totalement innocent, une fois l’histoire achevée.


En bref:

            Pour ce deuxième tome des aventures de l’inspectrice Sarah Geringën, Nicolas Beuglet nous offre un excellent thriller, une lecture qui fut un coup de cœur. Avec ses personnages, il nous entraîne dans un rythme effréné d’actions et de découvertes au quatre coins du monde. Mais il ne nous donne pas seulement des émotions fortes et de l’adrénaline puisque se dévoile au fur et à mesure de cette enquête politico-scientifique, un sujet d’actualité qui jette un pavé dans la mare en posant pas mal de questions et qui nous donne à réfléchir. La plus grosse manipulation de l’histoire de l’humanité est parfaitement bien retranscrite avec un travail de documentation extraordinaire de l’auteur, qui est aussi passionnant qu’instructif. Le roman reste de la fiction, mais superbement bien mêlée avec les découvertes scientifiques réelles et plus ou moins récentes sur l’Homme… et sur la Femme… ! Ce thriller puissant, passionnant et haletant ne laisse pas indemne. Un vrai page-turner que l’on a pas envie de refermer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire