Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 15 novembre 2020

Storia (Collectif)





Nationalité des auteurs: Française 
Editions Hugo (15 Octobre 2020) 
Collection Poche
400 pages
ISBN-10: 2755685174
ISBN-13: 978-2755685176
Genre: Nouvelle, Thriller
Lu le: 27 Octobre 2020
Ma note: 16/20 




Résumé/4ème de couverture:

17 AUTEURS DE THRILLERS DÉTOURNENT LES CONTES POUR ENFANTS

AU PROFIT DE L'ASSOCIATION ELA

Blanche-Neige à Amsterdam, Pinocchio à Los Angeles, le Petit Chaperon rouge à Paris, Boucles d’Or qui tombe en panne là où elle aurait mieux fait de ne jamais s'arrêter, le Petit Bonhomme de pain d'épices en proie à un serial killer trop gourmand... mais aussi Peau d'Âne, saint Nicolas, Poucet, Cendrillon et beaucoup d'autres : dix-sept auteurs de thrillers détournent les contes de fées, les légendes et les mythes de notre enfance au profit de l'association ELA.

Mon avis:

            « Storia » s’inscrit dans la même continuité qu’avait été le projet « Phobia » sorti en 2018. Ainsi, plusieurs auteurs (français et étrangers) de thrillers s’engagent à écrire une nouvelle afin de créer un livre dont les droits sont reversés auprès de l’association ELA. Pour cette année, le thème de ce nouveau recueil de nouvelles est la revisite des contes de fées classiques qui ont bercés notre enfance. Barbe-Bleue ou encore le petit chaperon rouge prennent alors une tournure très sombre et l’ensemble est très bien réussi.

Points de vue/Critiques:

            Lorsque l’on a lu et qu’on connaît les histoires originales des contes, on sait qu’elles sont loin d’être idylliques et qu’elles sont en général assez dures, loin du conte de fées. Alors quand ces histoires sont revisitées par des auteurs de thrillers, on se retrouve clairement dans des histoires très ombres et assez glauques. Pour quasiment toutes les nouvelles du livre, j’ai aimé le fait que l’on retrouve la revisite du conte insérée dans une histoire contemporaine, à notre époque. De plus, les histoires des contes ont été parfaitement respectées dans leurs caractéristiques majeures ce qui fait que cela permet de vraiment « deviner » quel est le conte mis en scène sans avoir à le lire au préalable. Aucun auteur n’a imaginé une histoire totalement au antipodes du conte originale. Les revisites modernes et respectueuses avec les éléments majeurs des contes sont donc parfaitement bien maîtrisées. 

            Dans toutes ces nouvelles petites histoires, on retrouve bien évidemment le côté thriller. Ainsi, meurtres, tortures, disparitions sont au rendez-vous et se succèdent. La fin des histoires sont toujours bien ficelées: soit elles sont surprenantes, soit elles fournissent de beaux beaux clins d’oeil par rapport aux contes originaux. Quoiqu’il en soit, malgré le fait que l’on soit en présence de nouvelles, on a plutôt l’impression de lire de petites histoires: avec environ 30 pages à chaque fois, nous n’avons pas l’impression de lire des nouvelles et donc on n’a pas ce sentiment de brièveté souvent bien frustrant et empêchant de s’immerger complètement dans le récit.

En bref:

            « Storia » s’inscrit dans la même continuité que « Phobia » que se soit dans sa forme (des nouvelles inédites écrites par un collectif d’auteurs de thrillers) ou dans le fond (puisque les droits sont reversés à l’association ELA). Mais cette fois-ci, le thème est de revisiter les contes de fées, les légendes et les mythes de notre enfance et les auteurs ont parfaitement relevé le défi car on se délecte de l’imagination et du côté sombre apportés à ces histoires. Plutôt sous forme de petites récits que de nouvelles, on peut se plonger dans les histoires où se mêle meurtres, tortures ou kidnapping. Ces revisites surprennent dans leur final et réussissent dans leur modernité à respecter les éléments majeurs caractéristiques des contes de fées, ainsi, très facilement identifiables.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire